Mershepesrê Ini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mershepesrê Ini II
Image illustrative de l’article Mershepesrê Ini
Fragment de statue de Karnak portant le nom d'Ini II, découvert dans les restes du Temple d'Isis de Bénévent (musée du Sannio (it)).
Période Deuxième Période intermédiaire
Dynastie XIIIe dynastie
Fonction roi

Mershepesrê Ini II est un roi qui, selon la grande majorité des spécialistes comme von Beckerath[1], Ryholt[2] et Siesse[3], devait faire partie de la XIIIe dynastie.

Attestations[modifier | modifier le code]

Mershepesrê Ini n'est attesté que par une seule inscription, donnant ses noms de Sa-Râ et de Nesout-bity gravés sur la moitié inférieure d'une statue provenant de l'enceinte d'Amon-Rê à Karnak[4]. À l'époque romaine, la statue a été apportée et enterrée au temple d'Isis à Bénévent, en Italie, où elle a été déterrée en 1957 ; la statue se trouve aujourd'hui dans le Museo del Sannio local[5],[6]. Ini peut également être attestée sur le Canon royal de Turin dans la colonne 8, rangée 16, qui dit "Mer...rê". Si cette identification est correcte, Mershepesrê Ini II était l'un des derniers rois de la dynastie. Kim Ryholt propose plutôt que le Mer...re du Canon royal de Turin se réfère à Mersekhemrê Neferhotep II, qu'il considère comme un souverain différent de Mersekhemrê Ined[2].

Titulature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jürgen von Beckerath, Chronologie des Pharaonischen Ägypten, Mayence, Éditions Philipp von Zabern, , 244 p. (ISBN 3-8053-2310-7)
  2. a et b (en) K. S. B. Ryholt, The Political Situation in Egypt during the Second Intermediate Period, c. 1800–1550 BC, Copenhague, Museum Tusculanum Press, , 463 p. (ISBN 87-7289-421-0, lire en ligne)
  3. Julien Siesse, Throne Names Patterns as a Clue for the Internal Chronology of the 13th to 17th Dynasties (Late Middle Kingdom and Second Intermediate Period), GM 246, 2015, p. 75-98.
  4. Darrell D. Baker, The Encyclopedia of the Pharaohs: Volume I - Predynastic to the Twentieth Dynasty 3300 - 1069 BC, Stacey International, (ISBN 978-1-905299-37-9), 2008, p. 139.
  5. Jürgen von Beckerath, « Ein neuer König des späten Mittleren Reiches », ZÄS 88 (1962), p. 4–5.
  6. Hans Wolfgang Müller, Il culto di Iside nell'antica Benevento, Benevento, 1971, p. 64–65 & pl. XXI, 3