Steven Chu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steven Chu
Illustration.
Fonctions
12e secrétaire à l'Énergie des États-Unis
Président Barack Obama
Gouvernement Administration Obama
Prédécesseur Samuel Bodman
Successeur Ernest Moniz
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Saint-Louis (Missouri, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Rochester
Université de Californie à Berkeley
Profession physicien

Steven Chu
Secrétaires à l'Énergie des États-Unis

Steven Chu (28 février 1948 à Saint-Louis, Missouri, États-Unis) est un physicien américain et Secrétaire à l'Énergie des États-Unis entre 2009 et 2013. Il est co-lauréat avec Claude Cohen-Tannoudji et William D. Phillips du prix Nobel de physique de 1997 pour leurs recherches sur le refroidissement et la capture d'atomes par laser[1].

Chu est un partisan depuis plusieurs années des énergies renouvelables.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents immigrants chinois, Steven Chu reçoit son bachelor en 1970 de l'université de Rochester et son doctorat de l'université de Californie à Berkeley en 1976, puis reste deux ans à Berkeley comme chercheur post-doctoral avant de rejoindre les laboratoires Bell. C'est dans ces laboratoires que lui et son équipe travaillent sur le refroidissement d'atomes par laser. Il est co-lauréat avec Claude Cohen-Tannoudji et William D. Phillips du prix Nobel de physique de 1997 « pour le développement de méthodes servant à refroidir et à confiner des atomes à l'aide de la lumière laser[1] ». Il quitte les laboratoires Bell en 1987 pour devenir professeur de physique à l'université Stanford dont il dirige le département de physique de 1990 à 1993 et de 1999 à 2001. Il est engagé comme directeur du Lawrence Berkeley National Laboratory en 2004.

Il a participé aux conférences du Mind and Life Institute, qui a pour but de promouvoir un dialogue entre la science et le bouddhisme.

À côté de sa carrière scientifique il développe un intérêt sérieux pour le sport, comme le baseball, la natation et le cyclisme.

Recherches[modifier | modifier le code]

Les recherches de Chu se sont portées principalement sur la physique atomique en développant des méthodes pour refroidir et capturer des atomes en utilisant des lasers. Pendant son séjour à Stanford, ses recherches se sont étendues à la physique des polymères et à la biophysique.

Chu avec trois autres professeurs a lancé le programme Bio-X, une approche interdisciplinaire de la biologie et de la médecine.

Secrétaire à l'Énergie des États-Unis[modifier | modifier le code]

Depuis le 20 janvier 2009, Steven Chu est le Secrétaire à l'Énergie des États-Unis dans l'administration du président Barack Obama. Il est chargé de l'application du programme écologique et énergétique souhaité par le Président Obama. Le 1er juin 2009, il a annoncé un fonds de 256 millions de dollars américains afin d’améliorer l’efficience énergétique des principales industries aux États-Unis[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En plus du prix Nobel de physique, Chu est membre de nombreuses sociétés savantes, dont l'American Physical Society, l'Optical Society of America et la National Academy of Sciences.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for development of methods to cool and trap atoms with laser light » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1997 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 27 juin 2010
  2. (en) « Secretary Chu Announces $256 Million Investment to Improve the Energy Efficiency of the American Economy », Département de l'Énergie des États-Unis (consulté en 06-06-2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)
  • (en) Biographie sur le site de l'Université Stanford


Précédé par Steven Chu Suivi par
Samuel Bodman
Sceau du ministère de l'Énergie des États-Unis
Secrétaire à l'Énergie des États-Unis
2009-2013
Ernest Moniz