John Robert Schrieffer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

[[Catégorie:Wikipédia:ébauche physicien]]

John Robert Schrieffer

John Robert Schrieffer (31 mai 1931) est un physicien américain. Leon Neil Cooper, John Bardeen et lui sont colauréats du prix Nobel de physique de 1972 pour leurs travaux sur la supraconductivité[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Schrieffer naît à Oak Park dans l'Illinois. Sa famille se déplace à New York puis à Eustis en Floride où il fait ses études secondaires. Il est ensuite admis au Massachusetts Institute of Technology où il étudie d'abord l'ingénierie électrique puis se tourne vers la physique. Il rejoint l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign, il y devient l'assistant de John Bardeen.

À partir de sa troisième année à Urbana-Champaign, Schrieffer travaille avec Bardeen et Leon Neil Cooper, ensemble ils mettent au point la théorie qui porte leurs noms, la théorie BCS, la première théorie microscopique complète de la supraconductivité. Ce travail est récompensé par le prix Nobel de physique de 1972 « pour leur théorie commune de la supraconductivité, habituellement appelée théorie BCS[1] ».

Il reçoit en 1968 le Prix Oliver E. Buckley décerné par l'American Physical Society.

Schrieffer a été condamné à deux ans de prison en novembre 2005 pour avoir causé un accident de voiture tuant une personne alors qu'il était sous le coup d'une suspension de permis[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for their jointly developed theory of superconductivity, usually called the BCS-theory » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1972 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 16 juin 2010
  2. (en) Incarcération de Schrieffer

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)

[[]]