Peter Grünberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grunberg.

Peter Grünberg

Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Grünberg le 25 février 2008

Naissance 18 mai 1939 (75 ans)
Pilsen (auj. République tchèque)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Champs Physique
Institutions Université de Cologne
Diplôme Université de technologie de Darmstadt
Renommé pour Magnétorésistance géante
Distinctions Prix Nobel de physique 2007
Prix Wolf 2007
Prix Japonais 2007
Stern-Gerlach-Medaille 2007
Inventeur européen de l'année 2006
Deutscher Zukunftspreis 1988

Peter Grünberg (18 mai 1939 à Pilsen, Allemagne) est un physicien allemand. Il est colauréat avec Albert Fert du prix Nobel de physique de 2007[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a commencé à travailler en 1962 au sein de l'Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main et à l'Université de technologie de Darmstadt, où il obtint sa thèse de doctorat en 1969. Il passa ensuite trois ans à l'Université Carleton d'Ottawa. Depuis 1972, il collabore au Centre de recherches de Juliers et est habilité à mener des recherches à Cologne. En parallèle, il enseigne à l'Université de Cologne, en tant que privatdozent à partir de 1984, puis, depuis 1992, comme professeur. Depuis son départ à la retraite en 2004, il continue à travailler comme invité au Centre de recherches de Juliers.

Il est colauréat avec Albert Fert du prix Nobel de physique de 2007 « pour la découverte de la magnétorésistance géante[1] », en 1988.

Lui et Albert Fert ont reçu de nombreux prix en commun, dont le APS International Prize for New Materials et l'International Union of Pure and Applied Physics Magnetism Award en 1994, le prix Agilent Technologies Europhysics en 1997, le prix japonais et le prix Wolf.

Il a gagné le prix allemand de l'avenir des technologies et de l'innovation en 1998 et a été nommé « Inventeur de l'année » dans la catégorie « universités et instituts de recherche » par l'Office européen des brevets et la Commission européenne en 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for the discovery of Giant Magnetoresistance » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 2007 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 1er juillet 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)