Alekseï Abrikossov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abrikosov.
Alekseï A. Abrikossov.

Alekseï Alekseïevitch Abrikossov (1928 à Moscou) est un physicien américain[1] d'origine soviétique. Il est colauréat avec Vitaly Ginzburg et Anthony Leggett du prix Nobel de physique de 2003[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtint un doctorat de physique en 1951 à l’Institut des problèmes physiques à Moscou. Il a travaillé dans plusieurs organismes scientifiques soviétiques, d’abord à l’Institut Landau pour la physique théorique, et aussi à l’Institut de l’acier et des alliages de Moscou (1976-1991). Pour ses recherches, Abrikossov a reçu en 1966 le prix Lénine.

Il est colauréat avec Vitaly Ginzburg et Anthony Leggett du prix Nobel de physique de 2003 « pour des contributions pionnières à la théorie des supraconducteurs et des superfluides[2] ».

Il est membre de l’Académie des sciences de Russie, membre de la National Academy of Sciences et membre étranger de la Royal Society of London.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il indique lui-même "In 1999 I became a naturalized US citizen", dans la biographie qu'il a rédigée sur le site du prix Nobel
  2. a et b (en) « for pioneering contributions to the theory of superconductors and superfluids » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 2003 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 30 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]