Roy J. Glauber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glauber.
Roy J. Glauber

Roy J. Glauber (1er septembre 1925) est un physicien américain. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 2005[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a obtenu son diplôme en physique d'un High school du Bronx en 1941. Il a ensuite travaillé au Projet Manhattan. En 1963, il publie la plupart des textes importants sur les notions et les mathématiques qui sous-tendent la cohérence optique.

Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique en 2005 (l'autre moitié a été remise à Theodor W. Hänsch et à John L. Hall) « pour sa contribution à la théorie quantique de la cohérence optique[1] ».

En 2010, il est professeur à l'Université Harvard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for his contribution to the quantum theory of optical coherence » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 2005 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 30 juin 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]