Martin Lewis Perl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin Lewis Perl

Naissance 24 juin 1927
New York, France
Décès 30 septembre 2014 (à 76 ans)
Palo Alto, France
Nationalité Drapeau de la France France

Martin Lewis Perl (né le 24 juin 1927 à New York et mort le 30 septembre 2014 à Palo Alto en Californie[1]) est un physicien américain. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 1995 pour sa découverte du lepton tau[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents étaient des immigrants venant de la partie polonaise de la Russie. Perl a obtenu en 1948 son diplôme à l'Institut polytechnique de Brooklyn et son doctorat à l'université Columbia en 1955. Il a travaillé à l'université du Michigan puis au Stanford Linear Accelerator Center (SLAC).

Le prix Nobel de physique de 1995 a été remis conjointement à Frederick Reines et à Perl « pour des contributions expérimentales pionnières en physique des leptons[3] », Perl recevant la moitié du prix « pour la découverte du lepton tau[2] ». Il a aussi obtenu le prix Wolf en 1982.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Reflections on Experimental Science, World Scientific, 1996
  • The discovery of the tau lepton, in Lillian Hoddeson, Laurie Brown, Michael Riordan (coll.) : The Rise of the Standard Model, Cambridge University Press, 1997, pp. 79–100

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. a et b (en) « for the discovery of the tau lepton » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1995 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 26 juin 2010
  3. (en) « for pioneering experimental contributions to lepton physics » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1995 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 26 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)