Henry Way Kendall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kendall.
Henry Way Kendall.

Henry Way Kendall ( à Boston - à Wakulla Springs Park (en) (Floride)) est un physicien américain. Lui, Jerome Isaac Friedman et Richard E. Taylor sont colauréats du prix Nobel de physique de 1990[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Kendall naît à Boston, ses parents déménagent lorsqu'il a quatre ans dans une petite ville en dehors de Boston. Il fait ses études secondaires à la Deerfield Academy (en). Après un bref passage dans la marine marchande en 1945 et 1946 il reprend ses études à l'Amherst College, puis au Massachusetts Institute of Technology (MIT), où il obtient un doctorat et fait son postdoctorat.

Il rejoint le groupe dirigé par Robert Hofstadter à l'université Stanford. C'est la qu'il rencontre Jerome Isaac Friedman et Richard E. Taylor avec lesquels il fait une longue série d'expériences qui leur vaudra le prix Nobel de physique de 1990 « pour leurs recherches pionnières portant sur l'étude de la diffusion profondément inélastique des électrons sur des protons et des neutrons liés, qui a été d'une importance essentielle pour le modèle des quarks en physique des particules[1] ».

Kendall était aussi un photographe et un alpiniste accompli, il voyage dans les Andes, dans l'Himalaya et l'Arctique. Il fut partie de l'Union of Concerned Scientists dont il était un membre actif, prônant un meilleur contrôle de l'arme nucléaire et une meilleure gestion des problèmes énergétiques.

Il est mort dans la parc de Wakulla Springs pendant la prise de photographie d'une caverne noyée par l'eau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for their pioneering investigations concerning deep inelastic scattering of electrons on protons and bound neutrons, which have been of essential importance for the development of the quark model in particle physics » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1990 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 25 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)
  • (en) Notice nécrologique sur le site du MIT