William D. Phillips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phillips.
William Daniel Phillips

William Daniel Phillips (5 novembre 1948) est un physicien américain. Lui, Steven Chu et Claude Cohen-Tannoudji sont colauréats du prix Nobel de physique de 1997 pour leurs recherches sur le refroidissement et la capture d'atomes par laser[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents, d'origine italienne et galloises, déménagent à Camp Hill en Pennsylvanie en 1959. Phillips effectue ses études secondaires à Camp Hill puis au Juniata College in 1970. Il reçoit son Ph.D. au Massachusetts Institute of Technology avec une thèse portant sur le moment magnétique du proton de l'H2O.

Il travaille ensuite sur les condensats de Bose-Einstein. Il est colauréat avec Steven Chu et Claude Cohen-Tannoudji du prix Nobel de physique de 1997 « pour le développement de méthodes servant à refroidir et à confiner des atomes à l'aide de la lumière laser[1] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for development of methods to cool and trap atoms with laser light » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1997 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 27 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)
  • (en) Curriculum Vitæ sur le site du NIST