Makoto Kobayashi (physicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Makoto Kobayashi

Description de l'image  Makoto_Kobayashi-press_conference_Dec_07th,_2008-2b.jpg.
Naissance (70 ans)
Nationalité Drapeau : Japon japonaise
Diplôme Université de Nagoya
Distinctions Prix Nobel de physique en 2008

Makoto Kobayashi (né le 7 avril 1944[1] à Nagoya, Japon) est un physicien connu pour ses travaux sur la violation de la symétrie CP. Il est co-lauréat avec Toshihide Maskawa de la moitié du prix Nobel de physique de 2008[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son article « CP Violation in the Renormalizable Theory of Weak Interaction »[3] écrit avec Toshihide Maskawa en 1973 est le troisième article de physique sur les hautes énergies (état 2006[4]). La matrice CKM, qui définit les paramètres de mélange entre les quarks est le résultat de leur travaux. La postulation de la matrice CKM implique l'existence d'une troisième famille de quarks, expérimentalement confirmée quatre ans plus tard par la découverte du quark bottom.

Il est co-lauréat avec Toshihide Maskawa du prix Nobel de physique de 2008 (l'autre moitié a été remise à Yoichiro Nambu) « pour la découverte de l'origine de la brisure de symétrie qui prédit l'existence d'au moins trois familles de quarks dans la nature[2] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About Professor Emeritus Makoto Kobayashi »
  2. a et b (en) « for the discovery of the origin of the broken symmetry which predicts the existence of at least three families of quarks in nature » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 2008 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 1er juillet 2010
  3. M. Kobayashi and K. Maskawa, Prog. Theor. Phys. 49 (1973) 652.
  4. Top Cited Articles of All Time (2006 edition)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)