Clinton Joseph Davisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clinton Davisson

Description de l'image  Clinton Davisson.jpg.
Naissance
Bloomington (Illinois) (USA)
Décès (à 76 ans)
Charlottesville (USA)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Champs Physicien
Institutions Université de Chicago
Université de Princeton
Renommé pour Diffraction des électrons
Distinctions Comstock Prize (1928)
Elliott Cresson Medal (1931)
Prix Nobel de physique (1937)
Cratère lunaire

Clinton Joseph Davisson ( à Bloomington, Illinois, États-Unis1er février 1958 à Charlottesville) était un physicien américain. Lui et George Paget Thomson sont colauréats du prix Nobel de physique de 1937 « pour leur découverte de la diffraction des électrons par les cristaux[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études au lycée de Bloomington en 1902, il entre à l'Université de Chicago. Sur les recommandations de Robert Andrews Millikan il part à l'Université de Princeton où il étudie avec Owen Willans Richardson. Il reçoit son diplôme en 1911 et se marie la même année avec Charlotte, la sœur d'Owen Richardson.

De 1916 à 1946, il a travaillé au département technique des laboratoires Bell.

En 1927, en collaboration avec Lester Halbert Germer, il a découvert la diffraction des électrons par les cristaux (expérience de Davisson et Germer).

Son fils Richard Davisson est un physicien américain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their experimental discovery of the diffraction of electrons by crystals » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1937 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 15 juin 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]