Université Washington de Saint-Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Washington de Saint-Louis
Image illustrative de l'article Université Washington de Saint-Louis
Devise Per veritatem vis
Nom original Washington university
in St. Louis
Informations
Fondation 1853
Type Université privée
Régime linguistique Anglais américain
Dotation 4,2 milliards de $[1]
Localisation
Coordonnées 38° 38′ 47″ N 90° 18′ 23″ O / 38.64652, -90.306538° 38′ 47″ Nord 90° 18′ 23″ Ouest / 38.64652, -90.3065  
Ville Saint-Louis
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Missouri Missouri
Direction
Chancelier Mark S. Wrighton
Chiffres clés
Personnel 3 140
Étudiants 12 394
Undergraduates 6 124
Postgraduates 6 270
Divers
Site web www.wustl.edu/

Géolocalisation sur la carte : Missouri

(Voir situation sur carte : Missouri)
Université Washington de Saint-Louis

Géolocalisation sur la carte : Saint-Louis (Missouri)

(Voir situation sur carte : Saint-Louis (Missouri))
Université Washington de Saint-Louis

L'Université Washington de Saint-Louis (Washington University in St. Louis, en anglais) est une université américaine fondée il y a plus de 150 ans en 1853.

Elle est classée 14e des Universités américaines et elle est la 7e la plus sélective des États-Unis, selon U.S. News & World Report[2]. L'université est classée 30e du monde selon le classement académique des universités mondiales[3].

Elle compte 22 prix Nobel qui sont sortis de ses rangs[4].

Historique[modifier | modifier le code]

L'Université Washington a passé son premier demi-siècle proche du district historique de Washington Avenue. Dans les années 1890, en raison de son expansion spectaculaire et grâce à un nouveau bienfaiteur (Robert Brookings), l'Université a commencé à se déplacer à l'ouest dans la ville de Saint-Louis. En 1899, l'Université a ouvert un concours national de conception pour son nouveau campus. La firme d'architectes de Philadelphie Cope & Stewardson l'a remporté à l'unanimité pour son projet d'architecture gothique inspirée des Universités Oxford, Cambridge et Yale.

Premiers Prix Nobel[modifier | modifier le code]

En 1922, Arthur Compton, alors jeune Professeur de physique au sein de cette Université a mené une série d'expériences dans le sous-sol du campus et a réussi à démontrer le concept de rayonnement électromagnétique de particules. La découverte de Compton, connu sous le nom d'"Effet Compton", lui a valu le prix Nobel de physique en 1927.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans le cadre du projet Manhattan, un cyclotron de l'Université Washington a été utilisé pour produire de petites quantités d'un élément nouvellement découvert de plutonium.

En 1947, Gerty Theresa Cori, professeur au sein de l'École de médecine de l'Université, devient la première femme américaine à remporter le prix Nobel de physiologie - médecine. Et troisième femme, toutes nationalités confondues (après Marie Curie et Irène Joliot-Curie), à recevoir un prix Nobel de science.

Développement et renommée[modifier | modifier le code]

Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, l'Université Washington est devenue une institution de recherche de renom. Elle a augmenté sa chaire de nouveaux professeurs, a obtenu une dotation de 1,72 milliards de dollars, et a triplé le montant de ses bourses d'études. En 1995, Mark S. Wrighton, Professeur au MIT, a été élu 14e chancelier de l'Université. Pendant son mandat les candidatures à l'Université Washington ont plus que doublé et 30 nouveaux bâtiments ont été construits. La montée en puissance de la réputation de l'Université Washington a coïncidé avec une série de collecte de fonds record au cours des trois dernières décennies. De 1983 à 1987, durant la campagne «Alliance pour l'Université Washington", l'Université a levé 630 500 000 de dollars, devenant alors la collecte de fonds la plus réussie dans l'histoire des États-Unis.

Débats présidentiels de la Vice-présidence des États-Unis[modifier | modifier le code]

L'Université Washington fut, dans toute l'histoire, celle qui a été le plus de fois sélectionnée par la Commission des débats présidentiels pour accueillir les débats de la vice-présidence des États-Unis. Ces débats télévisés ont eu lieu à l'Université Washington en 1992, 2000, 2004 et 2008. Un débat présidentiel était prévu en 1996, mais en raison de difficultés d'horaires entre les deux candidats, le débat a été annulé. Dernièrement a été organisé en 2008, toujours dans les locaux de l'Université, le débat télévisé entre la républicaine Sarah Palin et le démocrate Joe Biden.

Débat vice-présidentiel entre Sarah Palin et Joe Biden organisé sur le campus en 2008

Anciens étudiants célèbres[modifier | modifier le code]

Politique, droit et Gouvernement :

  • John C. Bates (diplômé en 1863) : a servi comme chef d'état-major de l'armée des États-Unis en 1906
  • Dwight F. Davis : fondateur de la Coupe Davis , et 49e Secrétaire américain de la Défense
  • David R. Francis (diplômé 1870): Secrétaire américain de l'Intérieur, Maire de Saint-Louis (1885-1889) ; Gouverneur du Missouri
  • M. Clark Clifford (1928): Secrétaire américain de la Défense , Conseiller des Présidents John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson aux Renseignements
  • William H. Webster : 6e directeur du FBI et 14e Directeur de la CIA
  • Raymond W. Gruender (1987) : juge de la Cour d'appel des États-Unis
  • Michael Cerise (1969): juge de la Cour suprême du Nevada
  • Earl Thomas Coleman (1969): membre du Congrès américain de 1977

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1] Endowment down 25%; wage cuts, construction delays imminent Student Life
  2. « Undergraduate Rankings of WUSTL by News Media | Newsroom | Washington University in St. Louis », News.wustl.edu (consulté le 2013-03-13)
  3. « American Research University Data », The Center for Measuring University Performance,‎ 2007 (consulté le 21 juillet 2008)
  4. « FACTS 2009 (Faculty) » (consulté le 12 janvier 2010)