Hideki Yukawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hideki Yukawa (湯川 秀樹)

Description de cette image, également commentée ci-après

Hideki Yukawa en 1949

Naissance 23 janvier 1907
Tokyo (Empire du Japon)
Décès 8 septembre 1981 (à 74 ans)
Tokyo (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Champs Physique
Institutions Université de Kyoto
Université de Tokyo
Université d'Osaka
Diplôme Université de Kyoto
Renommé pour Découverte du Pion
Potentiel de Yukawa
Distinctions Prix Nobel de physique (1949)

Hideki Yukawa (湯川 秀樹?) (23 janvier 1907 à Tokyo - 8 septembre 1981 à Tokyo) est un physicien japonais. Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1949 « pour sa prédiction de l'existence des mésons à partir de travaux théoriques sur les forces nucléaires[1] ». Il fut le premier Japonais à recevoir un prix Nobel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'Université de Kyoto, où il devient ensuite professeur. Il entre en 1933 à l'université impériale d'Osaka, où il obtient son doctorat en 1938, puis il rejoint l'université impériale de Kyoto comme professeur de physique théorique (1939-1950). Il visite l'Institute for Advanced Study à Princeton et l'Université Columbia à New York, puis devient directeur de l'Institut de recherche pour la physique fondamentale à Kyoto (1953-1970).

En 1935, alors qu'il est professeur à l'université d'Osaka, Yukawa propose une nouvelle théorie des forces nucléaires, qui prévoit l'existence de mésons, particules qui ont une masse intermédiaire entre celle de l'électron et celle du proton. En 1947, la découverte d'un méson (un pion) parmi les rayons cosmiques par Cecil Frank Powell rend Yukawa célèbre. La théorie des mésons est devenue depuis une partie importante de la physique nucléaire. Après s'être consacré au développement de cette théorie, Yukawa commence en 1947 à travailler sur une théorie plus complète des particules élémentaires, basée sur son idée de champ non-local.

Yukawa fut docteur honoris causa de l’Université de Paris, membre honoraire de la Royal Society of Edinburgh, membre étranger de la Royal Society (1963), de l'Académie des sciences indienne, de l'International Academy of Philosophy and Sciences et de la Pontificia Academia Scientiarum.

En 1955, il signa avec dix autres scientifiques et intellectuels le manifeste Russell-Einstein pour le désarmement nucléaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for his prediction of the existence of mesons on the basis of theoretical work on nuclear forces » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1949 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 15 juin 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)