Patrick Blackett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Blackett

Patrick Maynard Stuart Blackett (18 novembre 1897 - 13 juillet 1974), Baron Blackett[1], était un physicien expérimentateur britannique. Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1948 « pour son développement de la chambre à nuage de vapeur de Wilson, et ses découvertes dans les champs de la physique nucléaire et des rayons cosmiques[2] ». Il est également lauréat de la médaille royale en 1940 et de la médaille Copley en 1956.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé du Magdalene College de l'Université de Cambridge en 1921, il fut nommé professeur de physique à l'Université de Londres en 1933 puis à celle de Manchester en 1937. Il devint président de la Royal Society en 1965 et fut anobli en 1969.

À la fin des années 1940, il écrivit que « la bombe nucléaire fut la première opération d'importance dans la guerre froide diplomatique », devenant ainsi l'un des premiers à contester l'utilité de la bombe nucléaire dans la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre de baron à vie (Life Peerage)
  2. (en) « for his development of the Wilson cloud chamber method, and his discoveries therewith in the fields of nuclear physics and cosmic radiation » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1948 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 15 juin 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)