Prix Nobel de physique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prix Nobel de physique
Image associée à la récompense
Le congrès Solvay, en 1911, auquel assistèrent neuf lauréats du prix Nobel de physique.

Nom original Nobelpriset i fysik
Description Prix récompensant une contribution majeure en physique
Organisateur Académie royale des sciences de Suède
Pays Drapeau de la Suède Suède
Date de création 1901
Dernier récipiendaire Isamu Akasaki
Hiroshi Amano
Shuji Nakamura
Site officiel http://nobelprize.org

Le prix Nobel de physique est une récompense attribuée par la Fondation Nobel, selon les dernières volontés du testament du chimiste Alfred Nobel. Il distingue des figures scientifiques éminentes ayant rendu de grands services à l'humanité par une œuvre et des travaux considérés comme une exceptionnelle contribution en physique. Le prix est décerné chaque année en octobre par les membres de l'Académie royale des sciences de Suède. Après la révélation du nom du lauréat en début octobre, la médaille et le diplôme de la fondation sont officiellement remis par le roi de Suède, le 10 décembre, jour anniversaire de la mort du fondateur du prix.

Pendant une dizaine d'années, il a été doté d'un montant de dix millions de couronnes suédoises, un peu plus d'un million d'euros. Cependant en juin 2012, la Fondation Nobel a décidé que les lauréats des prix recevraient une gratification inférieure de 20 % à celle versée à leurs prédécesseurs[1]. La raison de cette révision à la baisse « est une mesure nécessaire pour éviter de mettre en péril le capital [de la Fondation qui finance les prix] sur le long terme[1] » compte tenu de la crise financière. Le montant de la dotation s'élève ainsi en 2012 à 920 948,12 € (soit environ huit millions de couronnes suédoises).

Désignation des lauréats[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Prix Nobel.

Selon le testament d'Alfred Nobel, le prix doit récompenser « la découverte ou l'amélioration la plus importante en physique ». Nobel voulait qu'il soit attribué par l'Académie royale des sciences de Suède, comme pour le prix en chimie. L'Académie délègue l'étude des candidatures au Comité Nobel, qui dépend de la Fondation Nobel, déterminant la spécificité de chacune des branches à récompenser. Les membres du comité sont au nombre de cinq. Ils sont désignés par cooptation parmi les membres de l'Académie royale pour une période de trois ans. Ceux-ci s'appuient sur différentes figures d'autorité pour établir leurs nominations : physiciens reconnus, cercles d'éminents professeurs en université, associations de chercheurs, anciens lauréats du prix, dirigeants de grands centres nationaux ou internationaux de recherches scientifiques… Des courriers du comité sont envoyés à l'automne afin d'être retournés pour le choix du lauréat de l'année suivante. Il est interdit à chacune des personnes sollicitées de voter pour elle-même. Plusieurs centaines de propositions annuelles, obligatoirement argumentées et détaillées, sont ainsi soumises au comité qui en étudie la fiabilité, la légitimité et la crédibilité. Le comité ne conserve qu'une cinquantaine de candidatures soumises dès le printemps aux autres académiciens qui doivent souscrire à quelques recommandations. La liste finale, statuée par le comité Nobel, comprend cinq noms ou groupes de noms associés à une recherche précise. L'élection du ou des lauréats se fait en octobre au scrutin majoritaire. Tous les membres de l'Académie royale participent au vote. L'identité du ou des récipiendaires est révélée lors d'une conférence de presse officielle. Les nominations et le cadre des délibérations sont normalement tenus au secret pour cinquante années avant que les archives de la Fondation Nobel soient ouvertes. Les jurés sont obligés de respecter l'instruction du testament d'Alfred Nobel : « a fait ses preuves avec le temps », pour attribuer le prix. Entre la découverte du scientifique et sa désignation en tant que récipiendaire peut s'écouler une période très longue, jusqu'à plusieurs dizaines d'années. Ainsi, Subrahmanyan Chandrasekhar fut honoré en 1983 pour ses recherches sur la structure et l’évolution des étoiles qui dataient des années 1930. Des savants dont l'œuvre a été primordiale dans l'amélioration des connaissances en physique n'ont pas été récompensés, le prix ne pouvant être attribué de manière posthume.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente la liste des 196 lauréats du prix Nobel de physique depuis sa création en 1901 jusqu'en 2013[2]. Les citations présentées sont directement traduites[note 1] du site de la Fondation Nobel, avec l'autorisation de l'Académie des Sciences de Suède, mais sous la seule responsabilité du traducteur. Les fractions de prix attribuées aux bénéficiaires sont décidées au coup par coup, en même temps que l'attribution des prix. C'est pourquoi elles sont indiquées sur le tableau.

Année Nom % Pays Citation
1901 Wilhelm Conrad Röntgen 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne En témoignage des services extraordinaires rendus par sa découverte des remarquables rayons ultérieurement nommés d'après lui.
1902 Hendrik Antoon Lorentz 1/2 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas En témoignage du service extraordinaire rendu par leurs recherches sur l'influence du magnétisme sur les phénomènes de radiation.
Pieter Zeeman 1/2
1903 Antoine Henri Becquerel 1/2 Drapeau de la France France En témoignage des services extraordinaires rendus par sa découverte de la radioactivité spontanée.
Pierre Curie 1/4 Drapeau de la France France En témoignage des services extraordinaires rendus par leurs recherches conjointes sur les phénomènes radiatifs découverts par le Pr Henri Becquerel.
Marie Curie, née Skłodowska 1/4
1904 Lord Rayleigh (John William Strutt) 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour ses recherches sur les densités des gaz les plus importants, et pour sa découverte de l'argon en relation avec ces études.
1905 Philipp Eduard Anton von Lenard 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pour ses travaux sur les rayons cathodiques.
1906 Joseph John Thomson 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni En témoignage des grands mérites de ses recherches théoriques et expérimentales sur la conduction de l'électricité par les gaz.
1907 Albert A. Michelson 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses instruments optiques de précision et les recherches spectroscopiques et métrologiques menées avec eux.
1908 Gabriel Lippmann 1 Drapeau de la France France Pour sa méthode de reproduction photographique des couleurs basée sur le phénomène d'interférence.
1909 Guglielmo Marconi 1/2 Drapeau de l'Italie Italie En témoignage de leurs contributions au développement de la télégraphie sans fil.
Karl Ferdinand Braun 1/2 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1910 Johannes Diderik van der Waals 1 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pour ses travaux sur l'équation d'état des gaz et liquides.
1911 Wilhelm Wien 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pour ses découvertes au sujet des lois du rayonnement de la chaleur.
1912 Nils Gustaf Dalén 1 Drapeau de la Suède Suède Pour l'invention des régulateurs automatiques utilisés avec des accumulateurs de gaz pour l'éclairage des phares et balises.
1913 Heike Kamerlingh Onnes 1 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pour ses recherches sur les propriétés de la matière aux basses températures, qui conduisirent, entre autres, à la production d'hélium liquide.
1914 Max von Laue 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pour sa découverte de la diffraction des rayons X par les cristaux.
1915 William Henry Bragg 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour leurs contributions à l'analyse de la structure cristalline au moyen des rayons X.
William Lawrence Bragg 1/2
1916 Non décerné 1 Montant alloué au fonds spécial de cette section du Prix.
1917 Charles Glover Barkla 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour sa découverte des rayonnements Röntgen caractéristiques des divers éléments.
1918 Max Karl Ernst Ludwig Planck 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne En témoignage des services rendus à l'avancement de la physique par la découverte des quanta d'énergie.
1919 Johannes Stark 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pour sa découverte de l'effet Doppler dans les rayons canaux et de la séparation des raies spectrales par un champ électrique.
1920 Charles Édouard Guillaume 1 Drapeau de la Suisse Suisse En témoignage des services rendus aux mesures de précision en physique par la découverte des anomalies des alliages d'acier au nickel.
1921 Albert Einstein 1 Drapeau de la Suisse Suisse Pour ses contributions à la physique théorique, spécialement pour sa découverte de la loi de l'effet photoélectrique.
1922 Niels Henrik David Bohr 1 Drapeau du Danemark Danemark Pour ses contributions à la recherche sur la structure des atomes et sur le rayonnement qu'ils émettent.
1923 Robert Andrews Millikan 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses travaux sur la charge élémentaire d'électricité et sur l'effet photoélectrique.
1924 Karl Manne Georg Siegbahn 1 Drapeau de la Suède Suède Pour ses découvertes et ses recherches dans le domaine de la spectroscopie des rayons X.
1925 James Franck 1/2 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pour leur découverte des lois de la collision d'un électron sur un atome.
Gustav Hertz 1/2
1926 Jean Baptiste Perrin 1 Drapeau de la France France Pour ses travaux sur la structure discontinue de la matière, et spécialement pour sa découverte de l'équilibre de sédimentation.
1927 Arthur Holly Compton 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour sa découverte de l'effet nommé d'après lui.
Charles Thomson Rees Wilson 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour sa méthode pour rendre visibles par condensation de vapeur les trajectoires de particules électriquement chargées.
1928 Owen Willans Richardson 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour ses travaux sur le phénomène thermo-ionique, et spécialement pour sa découverte de la loi nommée d'après lui.
1929 Louis de Broglie 1 Drapeau de la France France Pour sa découverte de la nature ondulatoire des électrons.
1930 Chandrashekhara Venkata Râman 1 Drapeau de l'Inde Inde Pour ses travaux sur la diffusion de la lumière et pour la découverte de l'effet nommé d'après lui.
1931 Non décerné 1 Montant alloué au fonds spécial de cette section du Prix.
1932 Werner Karl Heisenberg 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pour la création de la mécanique quantique, dont les applications ont conduit, entre autres, à la découverte des formes allotropiques de l’hydrogène.
1933 Erwin Schrödinger 1/2 Drapeau de l'Autriche Autriche Pour la découverte de nouvelles formes productives de la théorie atomique.
Paul Adrien Maurice Dirac 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1934 Non décerné 1/3 Montant alloué pour 1/3 au fonds principal du Prix.
2/3 Montant alloué pour 2/3 au fonds spécial de cette section du Prix.
1935 James Chadwick 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour la découverte du neutron.
1936 Victor Franz Hess 1/2 Drapeau de l'Autriche Autriche Pour sa découverte du rayonnement cosmique.
Carl David Anderson 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour sa découverte du positron.
1937 Clinton Joseph Davisson 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leur découverte expérimentale de la diffraction des électrons par les cristaux.
George Paget Thomson 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1938 Enrico Fermi 1 Drapeau de l'Italie Italie Pour ses démonstrations de l'existence de nouveaux éléments radioactifs produits par l'irradiation neutronique, et pour la découverte corrélative des réactions nucléaires causées par les neutrons lents.
1939 Ernest Orlando Lawrence 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour l'invention et le développement du cyclotron, et pour les résultats obtenus avec lui, spécialement sur les éléments radioactifs artificiels.
1940 Non décerné 1/3 Montant alloué pour 1/3 au fonds principal du Prix.
2/3 Montant alloué pour 2/3 au fonds spécial de cette section du Prix.
1941 Non décerné 1/3 Montant alloué pour 1/3 au fonds principal du Prix.
2/3 Montant alloué pour 2/3 au fonds spécial de cette section du Prix.
1942 Non décerné 1/3 Montant alloué pour 1/3 au fonds principal du Prix.
2/3 Montant alloué pour 2/3 au fonds spécial de cette section du Prix.
1943 Otto Stern 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses contributions au développement de la méthode des jets moléculaires et sa découverte du moment magnétique du proton.
1944 Isidor Isaac Rabi 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour sa méthode de résonance pour enregistrer les propriétés magnétiques des noyaux atomiques.
1945 Wolfgang Pauli 1 Drapeau de l'Autriche Autriche Pour la découverte du principe d'exclusion, aussi dénommé principe de Pauli.
1946 Percy Williams Bridgman 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour l'invention d'un appareil produisant des pressions extrêmement élevées, et pour ses découvertes faites avec lui dans le domaine de la physique des hautes pressions.
1947 Edward Victor Appleton 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour ses recherches en physique de la haute atmosphère, et en particulier pour sa découverte de la couche dite d'Appleton.
1948 Patrick Maynard Stuart Blackett 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour son développement de la méthode de la chambre à brouillard de Wilson et ses découvertes faites avec elle dans les domaines de la physique nucléaire et du rayonnement cosmique.
1949 Hideki Yukawa 1 Drapeau du Japon Japon Pour sa prédiction de l'existence des mésons sur la base d'un travail théorique sur les forces nucléaires.
1950 Cecil Frank Powell 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour le développement de la méthode photographique d'étude des processus nucléaires, et pour ses découvertes sur les mésons en utilisant cette méthode.
1951 John Douglas Cockcroft 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour leurs travaux d'avant-garde sur la transmutation des noyaux atomiques par des particules atomiques accélérées artificiellement.
Ernest Thomas Sinton Walton 1/2 Drapeau de l'Irlande Irlande
1952 Félix Bloch 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leur développement de nouvelles méthodes de mesures magnétiques nucléaires de précision et leurs découvertes corrélatives.
Edward Mills Purcell 1/2
1953 Frits (Frederik) Zernike 1 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pour sa démonstration de la méthode du contraste de phase, et particulièrement pour son invention du microscope à contraste de phase.
1954 Max Born 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour sa recherche fondamentale en mécanique quantique, en particulier pour son interprétation statistique de la fonction d'onde.
Walther Bothe 1/2 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Pour la méthode des coïncidences et pour ses découvertes faites avec elle.
1955 Willis Eugene Lamb 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses découvertes concernant la structure fine du spectre de l'hydrogène.
Polykarp Kusch 1/2 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour sa mesure de précision du moment magnétique de l'électron.
1956 William Bradford Shockley 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leurs recherches sur les semiconducteurs et leur découverte de l'effet transistor.
John Bardeen 1/3
Walter Houser Brattain 1/3
1957 Chen Ning Yang 1/2 Drapeau de la République de Chine Chine Pour leur analyse approfondie des lois dites de parité, qui a conduit à d'importantes découvertes sur les particules élémentaires.
Tsung-Dao Lee 1/2
1958 Pavel Alexeievitch Tcherenkov 1/3 Drapeau de l'URSS Union soviétique Pour la découverte et l'interprétation de l'effet Tcherenkov.
Ilja Mikhailovitch Frank 1/3
Igor Evguenievitch Tamm 1/3
1959 Emilio Gino Segrè 1/2 Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour leur découverte de l’antiproton.
Owen Chamberlain 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis
1960 Donald Arthur Glaser 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour l'invention de la chambre à bulles.
1961 Robert Hofstadter 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses études d'avant-garde sur la diffusion des électrons par les noyaux atomiques et pour ses découvertes ainsi faites sur la structure des nucléons.
Rudolf Ludwig Mössbauer 1/2 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Pour ses recherches sur l'absorption résonnante de rayons gamma et sa découverte corrélative de l'effet qui porte son nom.
1962 Lev Davidovitch Landau 1 Drapeau de l'URSS Union soviétique Pour ses théories d'avant-garde sur la matière condensée, en particulier l'hélium liquide.
1963 Eugene Paul Wigner 1/2 Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour ses contributions à la théorie du noyau atomique et des particules élémentaires, en particulier par la découverte et l'application de principes fondamentaux de symétrie.
Maria Goeppert-Mayer 1/4 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour leurs découvertes sur la structure en couches du noyau atomique.
J. Hans D. Jensen 1/4 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
1964 Charles Hard Townes 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour des travaux fondamentaux dans le domaine de l'électronique quantique, conduisant à la construction d'oscillateurs et d'amplificateurs basés sur le principe du maser-laser.
Nikolaï Gennadievitch Bassov 1/4 Drapeau de l'URSS Union soviétique
Alexandre Mikhaïlovitch Prokhorov 1/4
1965 Sin-Itiro Tomonaga 1/3 Drapeau du Japon Japon Pour leurs travaux fondamentaux sur l'électrodynamique quantique, avec des conséquences profondes sur la physique des particules élémentaires.
Julian Schwinger 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
Richard P. Feynman 1/3
1966 Alfred Kastler 1 Drapeau de la France France Pour la découverte et le développement de méthodes optiques pour l'étude des résonances hertziennes dans les atomes.
1967 Hans Albrecht Bethe 1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour ses contributions à la théorie des réactions nucléaires, en particulier ses découvertes concernant la production d'énergie dans les étoiles.
1968 Luis Walter Alvarez 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses contributions décisives à la physique des particules élémentaires, en particulier la découverte d'un grand nombre d'états résonnants, rendue possible par son développement des techniques d'utilisation de la chambre à bulles à hydrogène et d'analyse des données.
1969 Murray Gell-Mann 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses contributions et découvertes sur la classification des particules élémentaires et de leurs interactions.
1970 Hannes Olof Gösta Alfvén 1/2 Drapeau de la Suède Suède Pour ses travaux fondamentaux et ses découvertes en magnétohydrodynamique, avec des applications fructueuses dans diverses branches de la physique des plasmas.
Louis Eugène Félix Néel 1/2 Drapeau de la France France Pour ses travaux fondamentaux et ses découvertes sur l'antiferromagnétisme et le ferrimagnétisme, qui ont conduit à des applications importantes en physique du solide.
1971 Dennis Gabor 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour son invention et son développement de la méthode holographique.
1972 John Bardeen 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leur théorie, développée conjointement, sur les supraconducteurs, habituellement nommée théorie BCS.
Leon Neil Cooper 1/3
John Robert Schrieffer 1/3
1973 Leo Esaki 1/4 Drapeau du Japon Japon Pour leurs découvertes expérientales sur les phénomènes d'effet tunnel dans les semi-conducteurs et les supraconducteurs respectivement.
Ivar Giaever 1/4 Drapeau de la Norvège Norvège
Brian David Josephson 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour ses prédictions théoriques sur les propriétés d'un super-courant à travers une barrière tunnel, en particulier les phénomènes connus en général sous le nom d'effet Josephson.
1974 Martin Ryle 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Pour leurs recherches novatrices en radioastronomie physique : Pour ses observations et inventions, en particulier dans la technique de synthèse d'ouverture.
Antony Hewish 1/2 Pour son rôle décisif dans la découverte des pulsars.
1975 Aage Niels Bohr 1/3 Drapeau du Danemark Danemark Pour la découverte du lien entre mouvement collectif et mouvement des particules dans le noyau atomique, et le développement de la théorie de la structure du noyau fondée sur ce lien.
Ben Roy Mottelson 1/3
Leo James Rainwater 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
1976 Burton Richter 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leurs travaux d'avant-garde dans la découverte d'une particule élémentaire lourde d'une nouvelle espèce.
Samuel Chao Chung Ting 1/2
1977 Philip Warren Anderson 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leurs recherches théoriques fondamentales sur la structure électronique des systèmes magnétiques et désordonnés.
Nevill Francis Mott 1/3 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
John Hasbrouck van Vleck 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
1978 Piotr Léonidovitch Kapitsa 1/2 Drapeau de l'URSS Union soviétique Pour ses inventions de base et ses découvertes dans le domaine de la physique des basses températures.
Arno Allan Penzias 1/4 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leur découverte du fond cosmologique de rayonnement micro-onde.
Robert Woodrow Wilson 1/4
1979 Sheldon Lee Glashow 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leurs contributions à la théorie unifiée des interactions faible et électromagnétique entre particules élémentaires, comprenant, entre autres, la prédiction du courant neutre faible.
Abdus Salam 1/3 Drapeau du Pakistan Pakistan
Steven Weinberg 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
1980 James Watson Cronin 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la découverte de violations de principes fondamentaux de symétrie dans la désintégration de mésons K neutres.
Val Logsdon Fitch 1/2
1981 Nicolaas Bloembergen 1/4 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour leur contribution au développement de la spectroscopie laser.
Arthur Leonard Schawlow 1/4 Drapeau des États-Unis États-Unis
Kai M. Siegbahn 1/2 Drapeau de la Suède Suède Pour sa contribution au développement de la spectroscopie électronique à haute résolution.
1982 Kenneth G. Wilson 1 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour sa théorie des phénomènes critiques en liaison avec les transitions de phase.
1983 Subrahmanyan Chandrasekhar 1/2 Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour ses études théoriques des processus physiques importants pour la structure et l'évolution des étoiles.
William Alfred Fowler 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour ses études théoriques et expérimentales des réactions nucléaires importantes pour la formation des éléments chimiques dans l'univers.
1984 Carlo Rubbia 1/2 Drapeau de l'Italie Italie Pour leurs contributions décisives au grand projet qui a conduit à la découverte des particules de champ W et Z, vecteurs de l'interaction faible.
Simon van der Meer 1/2 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1985 Klaus von Klitzing 1 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Pour la découverte de l'effet Hall quantique.
1986 Ernst Ruska 1/2 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Pour ses travaux fondamentaux en optique électronique et pour la conception du premier microscope électronique.
Gerd Binnig 1/4 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Pour leur conception du microscope à effet tunnel à balayage.
Heinrich Rohrer 1/4 Drapeau de la Suisse Suisse
1987 Johannes Georg Bednorz 1/2 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Pour leur percée importante dans la découverte de la supraconductivité de matériaux céramiques.
Karl Alexander Müller 1/2 Drapeau de la Suisse Suisse
1988 Leon M. Lederman 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la méthode du faisceau de neutrinos et la démonstration de la structure en doublet des leptons par la découverte du neutrino muon.
Melvin Schwartz 1/3
Jack Steinberger 1/3
1989 Norman F. Ramsey 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour l'invention de la méthode des champs alternatifs séparés, et son utilisation dans le maser à hydrogène et autres horloges atomiques.
Hans G. Dehmelt 1/4 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour le développement de la technique du piège à ions.
Wolfgang Paul 1/4 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
1990 Jerome I. Friedman 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leurs recherches novatrices sur la diffusion profondément inélastique des électrons sur les protons et les neutrons liés, qui ont été d'importance essentielle pour le développement du modèle des quarks en physique des particules.
Henry W. Kendall 1/3
Richard E. Taylor 1/3 Drapeau du Canada Canada
1991 Pierre-Gilles de Gennes 1 Drapeau de la France France Pour sa découverte du fait que des méthodes développées pour l'étude des phénomènes d'ordre dans des systèmes simples peuvent être généralisées à des formes plus complexes de la matière, en particulier aux cristaux liquides et aux polymères.
1992 Georges Charpak 1 Drapeau de la France France Pour son invention et sa mise au point de détecteurs de particules, en particulier la chambre proportionnelle multifils.
1993 Russell A. Hulse 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la découverte d'un nouveau type de pulsar, qui a ouvert de nouvelles possibilités pour l'étude de la gravitation.
Joseph H. Taylor Jr. 1/2
1994 Bertram N. Brockhouse 1/2 Drapeau du Canada Canada Pour leurs contributions novatrices aux techniques de diffusion neutronique pour l'étude de la matière condensée : Pour la mise au point de la spectroscopie neutronique.
Clifford G. Shull 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la mise au point de la technique de diffraction neutronique.
1995 Martin Lewis Perl 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour des contributions expérimentales innovantes à la physique des leptons : Pour la découverte du lepton tau.
Frederick Reines 1/2 Pour la détection du neutrino.
1996 David M. Lee 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leur découverte de la superfluidité de l'hélium-3.
Douglas D. Osheroff 1/3
Robert C. Richardson 1/3
1997 Steven Chu 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour le développement de méthodes pour refroidir et piéger des atomes avec la lumière laser.
Claude Cohen-Tannoudji 1/3 Drapeau de la France France
William D. Phillips 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
1998 Robert B. Laughlin 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la découverte d'une nouvelle forme de fluide quantique avec des excitations de charge fractionnaire.
Horst L. Störmer 1/3 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Daniel C. Tsui 1/3 Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau des États-Unis États-Unis
1999 Gerard 't Hooft 1/2 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pour l'élucidation de la structure quantique des interactions électrofaibles en physique.
Martinus J.G. Veltman 1/2
2000 Jores Ivanovitch Alferov 1/4 Drapeau de la Russie Russie Pour des travaux de base en technologie de l'information et de la communication : Pour le développement d'hétérostructures semi-conductrices utilisables en électronique rapide et en optoélectronique.
Herbert Kroemer 1/4 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Jack S. Kilby 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour sa participation à l'invention du circuit intégré.
2001 Eric A. Cornell 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la réalisation d'un condensat de Bose-Einstein dans des gaz dilués d'atomes alcalins, et pour de premières études fondamentales des propriétés des condensats.
Wolfgang Ketterle 1/3 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Carl E. Wieman 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
2002 Raymond Davis Jr. 1/4 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour des contributions d'avant-garde dans le domaine de l'astrophysique, et principalement pour la détection des neutrinos cosmiques.
Masatoshi Koshiba 1/4 Drapeau du Japon Japon
Riccardo Giacconi 1/2 Drapeau de l'Italie Italie Pour des contributions d'avant-garde dans le domaine de l'astrophysique, qui ont conduit à la découverte de sources de rayons X cosmiques.
2003 Alexeï Alexeïevitch Abrikosov 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Russie Russie
Pour des travaux novateurs dans la théorie des supraconducteurs et des superfluides[3].
Vitaly Lazarevich Ginzburg 1/3 Drapeau de la Russie Russie
Anthony J. Leggett 1/3 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
2004 David J. Gross 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la découverte de la liberté asymptotique dans la théorie des interactions fortes.
H. David Politzer 1/3
Frank Wilczek 1/3
2005 Roy J. Glauber 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour sa contribution à la théorie quantique de la cohérence optique.
John L. Hall 1/4 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leurs contributions au développement de la spectroscopie laser de précision, y compris la technique du peigne de fréquence optique.
Theodor W. Hänsch 1/4 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2006 John C. Mather 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour leur découverte de la forme en corps noir du spectre, et des anisotropies, du fond cosmologique de rayonnement micro-ondes.
George Smoot 1/2
2007 Albert Fert 1/2 Drapeau de la France France Pour la découverte de la magnétorésistance géante.
Peter Grünberg 1/2 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2008 Yoichiro Nambu 1/2 Drapeau du Japon Japon
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour la découverte du mécanisme de brisure spontanée de symétrie dans la physique subatomique.
Makoto Kobayashi 1/4 Drapeau du Japon Japon Pour la découverte des origines de la brisure de symétrie qui prédit l'existence d'au moins trois familles de quarks dans la nature.
Toshihide Maskawa 1/4 Drapeau du Japon Japon
2009 Charles Kao 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Pour une avancée dans les communications par fibre optique.
Willard Boyle 1/4 Drapeau du Canada Canada Pour l'invention du capteur CCD.
George E. Smith 1/4 Drapeau des États-Unis États-Unis
2010 Andre Geim 1/2 Drapeau de la Russie Russie
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Pour des expériences fondamentales concernant le graphène, matériau bidimensionnel.
Konstantin Novoselov 1/2 Drapeau de la Russie Russie
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2011 Saul Perlmutter 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis Pour la découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers
Brian P. Schmidt 1/4
Adam Riess 1/4
2012 Serge Haroche 1/2 Drapeau de la France France[4] Pour les méthodes expérimentales révolutionnaires qui ont permis la mesure et la manipulation de systèmes quantiques individuels.
David Wineland 1/2 Drapeau des États-Unis États-Unis
2013 François Englert 1/2 Drapeau de la Belgique Belgique Pour la découverte théorique d'un mécanisme contribuant à notre compréhension de l'origine de la masse des particules subatomiques, et qui a été confirmée récemment grâce à la découverte de la particule fondamentale prédite [le boson de Higgs] par les expériences ATLAS et CMS menées au Large Hadron Collider du CERN[5].
Peter Higgs 1/2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2014 Isamu Akasaki 1/3 Drapeau du Japon Japon Pour l'invention de diodes électroluminescentes bleues efficaces[6],[7].
Hiroshi Amano 1/3 Drapeau du Japon Japon
Shuji Nakamura 1/3 Drapeau des États-Unis États-Unis

Liste alphabétique des lauréats[modifier | modifier le code]

Abrikosov (2003) - Alferov (2000) - Alfvén (1970) - Alvarez (1968) - Anderson (C.D.) (1936) - Anderson (P.W.) (1977) - Appleton (1947)

Bardeen (1956 et 1972) - Barkla (1917) - Basov (1964) - Becquerel (1903) - Bednorz (1987) - Bethe (1967) - Binnig (1986) - Blackett (1948) - Bloch (1952) - Bloembergen (1981) - Bohr (A.) (1975) - Bohr (N.) (1922) - Born (1954) - Bothe (1954) - Bragg (W.H.) (1915) - Bragg (W.L.) (1915) - Brattain (1956) - Braun (1909) - Bridgman (1946) - Brockhouse (1994) - de Broglie (1929)

Chadwick (1935) - Chamberlain (1959) - Chandrasekhar (1983) - Charpak (1992) - Chu (1997) - Cockcroft (1951) - Cohen-Tannoudji (1997) - Compton (1927) - Cooper (1972) - Cornell (2001) - Cronin (1980) - Curie (M.) (1903) - Curie (P.) (1903)

Dalén (1912) - Davis (2002) - Davisson (1937) - Dehmelt (1989) - Dirac (1933)

Einstein (1921) - Englert (2013) - Esaki (1973)

Fermi (1938) - Fert (2007) - Feynman (1965) - Fitch (1980) - Fowler (1983) - Franck (1925) - Frank (1958) - Friedman (1990)

Gabor (1971) - Gell-Mann (1969) - de Gennes (1991) - Giacconi (2002) - Giaever (1973) - Ginzburg (2003) - Glaser (1960) - Glashow (1979) - Glauber (2005) - Goeppert-Mayer (1963) - Gross (2004) - Grünberg (2007) - Guillaume (1920)

Hall (2005) - Hänsch (2005) - Haroche (2012) – Heisenberg (1932) - Hertz (1925) - Hess (1936) - Hewish (1974) - Higgs (2013) - Hofstadter (1961) - 't Hooft (1999) - Hulse (1993)

Jensen (1963) - Josephson (1973)

Kamerlingh Onnes (1913) - Kapitsa (1978) - Kastler (1966) - Kendall (1990) - Ketterle (2001) - Kilby (2000) - von Klitzing (1985) - Kobayashi (2008) - Koshiba (2002) - Kroemer (2000) - Kusch (1955)

Lamb (1955) - Landau (1962) - von Laue (1914) - Laughlin (1998) - Lawrence (1939) - Lederman (1988) - Lee (D.M.) (1996) - Lee (T.D.) (1957) - Leggett (2003) - Lenard (1905) - Lippmann (1908) - Lorentz (1902)

Marconi (1909) - Maskawa (2008) - Mather (2006) - van der Meer (1984) - Michelson (1907) - Millikan (1923) - Mössbauer (1961) - Mott (1977) - Mottelson (1975) - Müller (1987)

Nambu (2008) - Néel (1970) - Osheroff (1996)

Paul (1989) - Pauli (1945) - Penzias (1978) - Perl (1995) - Perrin (1926) - Phillips (1997) - Planck (1918) - Politzer (2004) - Powell (1950) - Prokhorov (1964) - Purcell (1952)

Rabi (1944) - Rainwater (1975) - Raman (1930) - Ramsey (1989) - Rayleigh (1904) - Reines (1995) - Richardson (O.W.) (1928) - Richardson (R.C.) (1996) - Richter (1976) - Rohrer (1986) - Röntgen (1901) - Rubbia (1984) - Ruska (1986) - Ryle (1974)

Salam (1979) - Schawlow (1981) - Schrieffer (1972) - Schrödinger (1933) - Schwartz (1988) - Schwinger (1965) - Segrè (1959) - Shockley (1956) - Shull (1994) - Siegbahn (K.) (1981) - Siegbahn (K.M.B.) (1924) - Smoot (2006) - Stark (1919) - Steinberger (1988) - Stern (1943) - Störmer (1998)

Tamm (1958) - Taylor (J.H.) (1993) - Taylor (R.E.) (1990) - Tcherenkov (1958) - Thomson (G.P.) (1937) - Thomson (J.J.) (1906) - Ting (1976) - Tomonaga (1965) - Townes (1964) - Tsui (1998)

Veltman (1999) - van Vleck (1977)

van der Waals (1910) - Walton (1951) - Weinberg (1979) - Wieman (2001) - Wien (1911) - Wigner (1963) - Wilczek (2004) - Wilson (C.T.R.) (1927) - Wilson (K.G.) (1982) - Wilson (R.W.) (1978) – Wineland (2012)

Yang (1957) - Yukawa (1949)

Zeeman (1902) - Zernike (1953)

Répartition des prix selon l'appartenance nationale indiquée sur le site de la Fondation Nobel[modifier | modifier le code]

Comme trois lauréats du prix sont mentionnés sous l'appartenance à deux pays, le tableau ci-dessous recense les nombres moyens avec la fourchette maximale d'incertitude selon que l'on choisit telle ou telle appartenance.

D'autre part, le tableau contient trois classements selon que l'on compte le nombre de lauréats, la somme des fractions de prix revenant à chaque pays ou la fraction moyenne de prix reçue par un lauréat.

En outre, le comité Nobel mentionne comme pays d'appartenance « Allemagne » avant la Seconde Guerre mondiale, puis « République fédérale d'Allemagne », jusqu'en 2000, et à nouveau « Allemagne » après. Cette distinction n'apparaissant pas claire historiquement, les deux sont regroupées dans le tableau, le rang où se situerait chacune des dénominations prise séparément étant indiqué en italique.

Pays Titulaires   Pays Fractions de prix   Pays Moyenne
États-Unis 82 ± 1 États-Unis 38 13/12 ± 1/3 Inde 1,000
All. + RFA 23,5 ± 0,5 Royaume-Uni 14 1/2 ± 1/2 Allemagne 0,788
Royaume-Uni 20,5 ± 0,5 All. + RFA 14 5/12 ± 1/6 Suède 0,75
France 13 Allemagne 9 3/4 ± 1/2 Royaume-Uni 0,698
Allemagne 12,5 ± 0,5 France 8 5/6 Suisse 0,688
RFA 11 Pays-Bas 5 1/2 Pays-Bas 0,688
Pays-Bas 8 RFA 4 2/3 France 0,679
URSS 7 URSS 3 Autriche 0,667
Japon 6 Suède 3 Italie 0,667
Suède 4 Japon 2 1/3 All. + RFA 0,613
Suisse 3,5 ± 0,5 Suisse 2 1/4 ± 1/2 Danemark 0,556
Autriche 3 Autriche 2 Chine 0,5
Italie 3 Italie 2 Irlande 0,5
Danemark 3 Danemark 1 2/3 États-Unis 0,477
Russie 2,5 ± 0,5 Chine 1 ± 1/6 URSS 0,429
Chine 2 Inde 1 RFA 0,424
Canada 2 Canada 5/6 Canada 0,417
Inde 1 Russie 3/4 Japon 0,389
Irlande 1 Irlande 1/2 Pakistan 0,333
Pakistan 1 Pakistan 1/3 Russie 0,306
Total 184 Total 102 moyenne 0,554

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les indications traduites comprennent :
    • le nom du lauréat (souvent différent du nom couramment utilisé) ;
    • la fraction du prix attribuée (déterminée par le jury au moment de l'attribution : voir notamment le cas du prix 1964) ;
    • le (ou les) pays d'appartenance indiqué(s) ;
    • la citation du motif pour lequel le prix est attribué

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La Fondation Nobel réduit la dotation de ses prix, crise oblige », sur lci.tf1.fr, TF1,‎ 11 juin 2012 (consulté le 15 octobre 2012).
  2. (en) Liste des lauréats prix Nobel de physique, sur le site de la Fondation Nobel.
  3. Prix Nobel de physique 2003 : supraconducteurs et superfluides à l’honneur, Sciences et Avenir, 7 octobre 2003.
  4. « Prix Nobel – Le Nobel de physique attribué au Français Serge Haroche et à l'Américain David G. Wineland », sur lemonde.fr, Le Monde,‎ 9 octobre 2012 (consulté le 9 octobre 2012).
  5. (en) « The Nobel Prize in Physics 2013 – François Englert, Peter Higgs », sur nobelprize.org, Fondation Nobel (consulté le 10 octobre 2013).
  6. (en) « The Nobel Prize in Physics 2014 », sur nobelprize.org, Fondation Nobel,‎ 7 octobre 2014 (consulté le 7 octobre 2014).
  7. « Le prix Nobel de physique attribué aux inventeurs de la LED bleue », sur lemonde.fr, Le Monde,‎ 7 octobre 2014 (consulté le 7 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R. Friedman, The Politics of Excellence, Beyond the Nobel Prize, 2002.
  • Claus D. Hillebrand, Nobel Century: a biographical analysis of physics laureates in Interdisciplinary Science Reviews, juin 2002, no 2, p. 87-93.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]