Wilhelm Wien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wilhelm Carl Werner Otto Fritz Franz Wien ( à Fischhausen, Prusse-Orientale - à Munich) était un physicien allemand. Il a reçu le prix Nobel de physique de 1911 « pour ses découvertes sur les lois du rayonnement de la chaleur[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fit ses études au lycée d'Heidelberg et, à partir de 1882, à l'université de Göttingen puis de Berlin. À partir de 1883, il prépare sa thèse sous la direction d'Hermann von Helmholtz et obtient son doctorat en 1886.

Il publia en 1896 la loi de Wien, qui précise la répartition spectrale du rayonnement du corps noir pour les courtes longueurs d'onde. Lord Rayleigh déterminera avec James Jeans une formule complémentaire - la loi de Rayleigh-Jeans - ouvrant l'une et l'autre la voie à Max Planck.

En 1914, il fut un des signataires du Manifeste des 93.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for his discoveries regarding the laws governing the radiation of heat » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1911 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 13 juin 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)