Russe blanc (boisson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Russes blancs.
Russe blanc
Image illustrative de l'article Russe blanc (boisson)
Un russe blanc, avant d'être mélangé.

Alcool principal en volume vodka
Ingrédients communs

Le Russe blanc, également appelé White Russian ou Caucasien, est un cocktail à base de vodka, de liqueur de café et de crème (ou de lait), servi avec de la glace dans un tumbler. On peut également y ajouter du lait concentré sucré et une gousse de vanille (ou quelques gouttes d'extrait de vanille).

Présentation[modifier | modifier le code]

Il est dérivé du Black Russian, plus alcoolisé car composé majoritairement de vodka (3/4) et de liqueur de café pour le reste, parfois servi sans glaçons. Aucune des deux boissons n'est d'origine russe mais elles ont été nommées ainsi car la vodka est leur principal ingrédient. La composition traditionnelle du russe blanc est de 50 % de vodka pour 20 % de liqueur de café (la plupart du temps du Kahlua) et 30 % de crème (recette officielle de l'IBA). On ajoute ensuite quelques glaçons et on mélange lentement.

Il existe suivant les endroits de nombreuses variantes de ce cocktail, telles que le White Canadian, avec du lait de chèvre à la place du lait de vache, le Blind Russian, avec du Baileys Irish Cream à la place du lait, le White Mexican, avec du horchata de chufa à la place du lait, le White Cuban, avec du rhum à la place de la vodka et le Tito Russian, avec du lait de coco à la place du lait[1].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Ce cocktail est la boisson favorite du « Duc » (« the Dude » en VO) dans The Big Lebowski, le film des Frères Coen, le personnage le fabriquant tour à tour avec de la crème liquide, du lait voire du lait en poudre. Le film a d'ailleurs beaucoup contribué à la popularité du russe blanc[2] et a donné naissance dans les pays anglophones à un jeu à boire où il s'agit de regarder le film et de boire un russe blanc à chaque fois que « le Duc » en boit un[3].

Il est aussi mentionné dans le film Catwoman, par le personnage éponyme qui le réclame « sans glace, sans vodka ni Kahlua », c'est-à-dire, exclusivement composé de lait ; ainsi que dans la série britannique The IT Crowd.

Le groupe de punk rock français Uncommonmenfrommars intitule une chanson White Russian sur leur album Functional Dysfunctionality après une tournée en Europe de l'Est et la découverte de la boisson.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « (en) White Russian », Conans Pub (consulté le 21 décembre 2010)
  2. Steven Kurutz, « (en) White Russians Arise, This Time at a Bowling Alley », The New York Times (consulté le 21 décembre 2010)
  3. Julie Blakley, « (en) 10 Famous Cocktails and Where They Were Born », BootsnAll (consulté le 21 décembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :