Championnats du monde de cyclisme sur route 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnats du monde de cyclisme sur route 2014

alt=Description de l'image Championnats du monde de cyclisme sur route 2014.jpg.
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 87e
Lieu Drapeau : Espagne Ponferrada
Date 21 au 28 septembre 2014
Épreuves 12
Site web officiel

Navigation

Les championnats du monde de cyclisme sur route 2014 se sont déroulés du 21 au 28 septembre 2014 à Ponferrada, en Espagne. La ville n'a jamais accueilli les championnats du monde ; la dernière ville espagnole à les avoir accueillis est Madrid en 2005.

Les championnats du monde sont composées d'un total de douze compétitions, une course en ligne, un contre-la-montre par équipes et un contre-la-montre individuel pour les hommes et les femmes élites, ainsi que d'une course en ligne et d'un contre-la-montre individuel pour les coureurs de moins de 23 ans (espoirs) et les juniors (17/18 ans).

L'Espagne organise pour la septième fois les championnats du monde de cyclisme, après Lasarte (1965), Montjuïc (1973), Barcelone (1984), Benidorm (1992), San Sebastián (1997) et Madrid (2005). Contrairement aux mondiaux 2013 organisés en Italie, le nombre de spectateurs présents sur les routes de Ponferrada est resté plutôt médiocre et bien inférieur aux prévisions initiales de 350 000 spectateurs. L'événement a coûté douze millions de dollars dans une ville où le taux de chômage approche les 25%[1].

L'Allemande Lisa Brennauer est l'athlète la plus titrée de ces championnats avec un total quasi parfait de deux médailles d'or (contre-la-montre par équipes et contre-la-montre individuel) et une médaille d'argent (course en ligne) en trois courses. L'Allemagne termine en tête du tableau des médailles avec trois médailles d'or et deux médailles d'argent. Cependant, avec huit médailles, c’est l'Australie qui compte le meilleur total.

La course en ligne masculine est remportée par le Polonais Michał Kwiatkowski, devenant le premier champion du monde professionnel polonais de l'histoire du cyclisme sur route. Son compatriote Joachim Halupczok, champion du monde amateurs en 1989, était le dernier Polonais titré[2][3].

Ces championnats du monde sur route 2014 bénéficient d'une retransmission dans 158 pays à la télévision.

Candidatures[modifier | modifier le code]

L'UCI annonce le 4 avril 2011, que Ponferrada, une ville de 68 000 habitants, bénéficie du meilleur dossier de candidature à l'organisation de ces championnats. C'est la septième fois que l'Espagne sera l'hôte des championnats du monde. Le dossier de candidature de Ponferrada obtient le meilleur score sur les critères sportifs et économiques. La candidature est confirmée le 15 novembre 2012[4]. La ville espagnole était déjà candidate à l'organisation des championnats du monde de cyclisme sur route 2013. Les autres villes candidates étaient Hooglede-Gits en Belgique, Chihuahua au Mexique et le département de la Vendée en France[5].

Préparations[modifier | modifier le code]

Le plan original était d'avoir deux arrivées différentes, l'une pour les courses en ligne et l'une en côte pour le contre-la-montre. L'idée a ensuite été écartée car elle n'était pas possible d'un point de vue logistique et financière[6].

Les bénévoles effectueront une variété de tâches avant et pendant les championnats. 1000 bénévoles sont espérés. Lorsque le recrutement a commencé en avril 2014, 200 demandes ont été reçues le premier jour[7].

La société italienne Errea est chargée de développer et de s'occuper du marchandisage de la compétition, à partir duquel un pourcentage des ventes sera affecté au financement de l'événement[8].

Le 11 juillet, l'hymne officiel des championnats est dévoilé. Il est intitulé Son-g Ponferrada 2014 et il est composé par le groupe Rapacestas[9].

Coûts[modifier | modifier le code]

Le conseil de la ville de Ponferrada estime qu'à la fin du mois d'avril 2014 12,42 millions d'euros ont été dépensés pour l'organisation des championnats, un montant qui pourrait atteindre 14 millions d'euros fin de septembre. Environ 4,8 millions sont financés par les sponsors, le marchandisage et plusieurs autres millions viendront d'autres contrats. L'organisation des championnats dispose d'un budget global de 11 millions d'euros. Ils doivent payer 5 millions d'euros à l'UCI pour pouvoir organiser ces championnats et six millions d'euros sont utilisés pour l'organisation et la logistique[10]. Le Conseil provincial de León a investi 323 181 euros pour la mise à niveau de Ponferrada et rendre la ville prête pour ces championnats[11].

Programme[modifier | modifier le code]

Championnats du monde de cyclisme sur route 2014 est dans la page Espagne
Ponferrada

Toutes les courses débutent et se finissent à Ponferrada. Les horaires sont basés sur le Central European Time (UTC+1)[12]3

Date Horaires Événement Distance
Contre-la-montre par équipes
21 septembre 10 h 00 11 h 25 Contre-la-montre par équipes femmes 36,15 km
14 h 00 17 h 05 Contre-la-montre par équipes hommes 57,10 km
Contre-la-montre individuel
22 septembre 10 h 00 11 h 30 Contre-la-montre juniors femmes 13,90 km
14 h 00 16 h 35 Contre-la-montre moins de 23 ans hommes 36,15 km
23 septembre 10 h 00 12 h 40 Contre-la-montre juniors hommes 29,50 km
14 h 00 16 h 45 Contre-la-montre femmes
24 septembre 13 h 30 17 h 00 Contre-la-montre hommes 47,10 km
Course en ligne Tours
26 septembre 09 h 00 11 h 10 Junior femmes 72,80 km 4
13 h 00 17 h 40 Moins de 23 ans hommes 182,00 km 10
27 septembre 09 h 00 12 h 15 Junior hommes 127,40 km 7
14 h 00 17 h 20 Élite femmes
28 septembre 10 h 00 16 h 35 Élite hommes 254,80 km 14

Source[13]

Parcours[modifier | modifier le code]

Contre-la-montre par équipes[modifier | modifier le code]

Le parcours du contre-la-montre par équipes féminin est tracé sur 36,15 km contre 57,10 km pour les hommes. Le contre-la-montre par équipes débute dans le centre de Ponferrada et passe par La Martina, Posada del Bierzo, Carracedelo et Cacabelos pour revenir sur Ponferrada. L'inclinaison totale de l'épreuve féminine est de 198 mètres. À quelques kilomètres de l'arrivée, on retrouve une montée avec un dénivelé de plus de 100 mètres et une inclinaison maximale de 7 %. Les hommes font face à quelques petites montées supplémentaires pour atteindre un total de 386 mètres de dénivelé avec une pente maximale de 10 %[14].

Contre-la-montre individuel[modifier | modifier le code]

Le plan initial était d'avoir un contre-la-montre qui se terminait en montée, une idée inédite[15]. Cette idée est par la suite écartée, car elle nécessite d'avoir deux arrivées, ce qui n'est pas possible d'un point de vue aussi bien logistique que financier[6].

La longueur des contre-la-montre individuels varie entre 13,9 km pour les femmes juniors et 47,10 kilomètres pour les hommes élites. Toutes les épreuves commencent et se terminent à Ponferrada et passent par La Martina, Posada del Bierzo et Carracedelo. Un court tronçon avant d'arriver dans Ponferrada est construit pour ces championnats. Excepté pour l'épreuve masculine élite, les parcours sont assez plats, jusqu'à la montée raide située à quelques kilomètres de l'arrivée avec un dénivelé de plus de 100 mètres et une inclinaison maximale de 7 % quelques kilomètres avant la ligne d'arrivée.

Le dénivelé total sur le parcours de l'épreuve masculine élite est de 458 mètres avec quelques collines dans les 15 derniers kilomètres pour une inclinaison maximale de 10 %. Le parcours commence par une section plate de 30 kilomètres à travers la vallée du Bierzo. Puis, il monte légèrement. En un peu moins de 10 kilomètres, les coureurs passent d'une altitude de 550 mètres à 700 mètres. L'ascension chevauche en partie le parcours de la course sur route masculine, y compris la descente avec des passages à 16 %. Après 40 kilomètres il y a une autre montée. En quelques kilomètres, les coureurs vont atteindre le point culminant de la route, situé à 709 mètres après 43 kilomètres de course. Le reste du parcours est en descente.

Course en ligne[modifier | modifier le code]

Les courses sur route de toutes les catégories sont sur le même circuit. Le circuit est long de 18,2 kilomètres, et comprend deux ascensions. Les coureurs montent au total 306 mètres par tour et l'inclinaison maximale est de 11 %.

Les quatre premiers kilomètres sont plats, après quoi commence la montée vers l'Alto de Montearenas, avec une pente moyenne de 8 %. Après quelques centaines de mètres le reste de l'ascension est beaucoup plus plat et les 5,1 kilomètres restants sont en moyenne de 3,5 %. Vient ensuite la descente, avec au plus fort une pente de 16 %. L'Alto de Compostilla est une courte montée de 1,1 kilomètre. La pente moyenne est de 6,5 % et certaines des parties les plus raides atteignent 11 %. La distance restante de 4,5 kilomètres est presque complètement en descente.

Podiums[modifier | modifier le code]

Épreuves masculines[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Par équipes UCI
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : États-Unis BMC Racing en h 3 min 29 s 85 Drapeau : Australie Orica-GreenEDGE + 31 s 84 Drapeau : Belgique Omega Pharma-Quick Step + 35 s 22
Drapeau : Australie Rohan Dennis
Drapeau : Suisse Silvan Dillier
Drapeau : Italie Daniel Oss
Drapeau : Italie Manuel Quinziato
Drapeau : États-Unis Tejay van Garderen
Drapeau : Slovaquie Peter Velits
Drapeau : Australie Luke Durbridge
Drapeau : Australie Michael Hepburn
Drapeau : Australie Damien Howson
Drapeau : Australie Brett Lancaster
Drapeau : Pays-Bas Jens Mouris
Drapeau : Canada Svein Tuft
Drapeau : Belgique Tom Boonen
Drapeau : Pologne Michał Kwiatkowski
Drapeau : Allemagne Tony Martin
Drapeau : Belgique Pieter Serry
Drapeau : Pays-Bas Niki Terpstra
Drapeau : Belgique Julien Vermote
Élites
Course en ligne
Résultats détaillés
Drapeau : Pologne Michał Kwiatkowski en h 29 min 7 s Drapeau : Australie Simon Gerrans + s Drapeau : Espagne Alejandro Valverde + s
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins en 56 min 25 s 52 Drapeau : Allemagne Tony Martin + 26 s 23 Drapeau : Pays-Bas Tom Dumoulin + 40 s 64
Moins de 23 ans
Course en ligne
Résultats détaillés
Drapeau : Norvège Sven Erik Bystrøm en h 32 min 39 s Drapeau : Australie Caleb Ewan + s Drapeau : Norvège Kristoffer Skjerping + s
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : Australie Campbell Flakemore en 43 min 49 s 94 Drapeau : Irlande Ryan Mullen + s 48 Drapeau : Suisse Stefan Küng + s 22
Juniors
Course en ligne
Résultats détaillés
Drapeau : Allemagne Jonas Bokeloh en h 0 min 7 s Drapeau : Russie Alexandr Kulikovskiy + s Drapeau : Pays-Bas Peter Lenderink + s
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : Allemagne Lennard Kämna en 36 min 13 s 49 Drapeau : États-Unis Adrien Costa + 44 s 66 Drapeau : Australie Michael Storer + 58 s 11

Épreuves féminines[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Par équipes UCI
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : États-Unis Specialized-Lululemon en 43 min 33 s 35 Drapeau : Australie Orica-AIS + min 17 s 56 Drapeau : Italie Astana BePink Womens + min 19 s 64
Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak
Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer
Drapeau : Canada Karol-Ann Canuel
Drapeau : États-Unis Carmen Small)
Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Drapeau : Allemagne Trixi Worrack
Drapeau : Australie Annette Edmondson
Drapeau : Australie Melissa Hoskins
Drapeau : Suède Emma Johansson
Drapeau : Australie Jessie Maclean
Drapeau : Italie Valentina Scandolara
Drapeau : Australie Amanda Spratt
Drapeau : Biélorussie Alena Amialiusik
Drapeau : Italie Simona Frapporti
Drapeau : Suisse Doris Schweizer
Drapeau : États-Unis Alison Tetrick
Drapeau : Italie Silvia Valsecchi
Drapeau : Italie Susanna Zorzi
Élites
Course en ligne
Résultats détaillés
Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot en h 29 min 22 s Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer + s Drapeau : Suède Emma Johansson + s
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer en 38 min 48 s 16 Drapeau : Ukraine Hanna Solovey + 18 s 68 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens + 21 s 25
Juniors
Course en ligne
Résultats détaillés
Drapeau : Danemark Amalie Dideriksen en h 2 min 59 s Drapeau : Italie Sofia Bertizzolo + s Drapeau : Pologne Agnieszka Skalniak + s
Contre-la-montre
Résultats détaillés
Drapeau : Australie Macey Stewart en 20 min 8 s 39 Drapeau : Danemark Pernille Mathiesen + 10 s 79 Drapeau : Australie Anna-Leeza Hull + 13 s 31

Prix[modifier | modifier le code]

L'UCI attribue des primes lors des différentes épreuves[16].

Rang Hommes élites Femmes élites Hommes U23 Hommes juniors Femmes juniors Total
Courses en ligne 1 7 667 € 7 667 € 3 833 € 1 533 € 1 533 € 22 233 €
2 5 367 € 5 367 € 2 683 € 1 150 € 1 150 € 15 717 €
3 3 067 € 3 067 € 1 533 € 767 € 767 € 9 201 €
Total 16 101 € 16 101 € 8 049 € 3 450 € 3 450 € 47 151 €
Contre-la-montre 1 3 833 € 3 833 € 3 067 € 767 € 767 € 12 267 €
2 2 300 € 2 300 € 1 533 € 383 € 383 € 6 899 €
3 1 633 € 1 633 € 767 € 230 € 230 € 4 493 €
Total 7 766 € 7 766 € 5 367 € 1 380 € 1 380 € 23 659 €
Contre-la-montre par équipes 1 33 333 € 10 666 € - 43 999 €
2 20 833 € 6 666 € - 27 499 €
3 16 666 € 4 166 € - 20 832 €
4 8 333 € 2 500 € - 10 833 €
5 4 166 € 1 666 € - 5 832 €
Total 83 331 € 25 664 € - 108 995 €
Total 107 198 € 49 531 € 13 416 € 4 830 € 4 830 € 179 805 €

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3 2 0 5
2 Drapeau de l'Australie Australie 2 4 2 8
3 Drapeau des États-Unis États-Unis 2 1 1 4
4 Drapeau du Danemark Danemark 1 1 0 2
5 Drapeau de la Norvège Norvège 1 0 1 2
Drapeau de la Pologne Pologne 1 0 1 2
7 Drapeau de la France France 1 0 0 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1 0 0 1
9 Drapeau de l'Italie Italie 0 1 1 2
10 Drapeau de l'Irlande Irlande 0 1 0 1
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 0 1 0 1
Drapeau de la Russie Russie 0 1 0 1
13 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0 0 2 2
14 Drapeau de la Belgique Belgique 0 0 1 1
Drapeau de l'Espagne Espagne 0 0 1 1
Drapeau de la Suède Suède 0 0 1 1
Drapeau de la Suisse Suisse 0 0 1 1
Total 12 12 12 36

Diffusion[modifier | modifier le code]

Source[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Kaum Fans, keine TV-Bilder - «Kummersteine» am Jakobsweg sur fr-online.de
  2. (de) Kwiatkowski ließ sich in Ponferrada auf keine Spielchen ein
  3. Kwiatkowski : "J'ai cru en moi" sur yahoo.com
  4. « Ponferrada confirmé en tant qu’organisateur des Championnats du Monde Route UCI 2014 » (consulté le 23 septembre 2014) UCI, 15 novembre 2012
  5. UCI backing Ponferrada to host 2014 world road championships
  6. a et b « No uphill time trial at Ponferrada Worlds », cyclingnews.com,‎ 21 novembre 2013 (consulté le 18 avril 2014)
  7. (es) « CTO. MUNDO 2014 El Mundial de Ponferrada suma 200 voluntarios en 24 horas », diariovasco.com,‎ 2 avril 2014
  8. (es) « La italiana Errea hará el merchandising del Mundial de Ponferrada », leonoticias.com,‎ 22 mai 2014
  9. (es) « 'Son-g Ponferrada 2014', elegida sintonía oficial del Mundial », diariosigloxxi.com,‎ 11 juillet 2014
  10. (es) « Ponferrada cerrará a finales de mes 12,4 millones para financiar el Mundia », elconfidencial.com,‎ 14 juillet 2014
  11. (es) « CTO. MUNDO 2014 El Mundial de Ponferrada suma 200 voluntarios en 24 horas », leonactualidad.es,‎ 27 mai 2014
  12. « Sport Competition Schedule », mundialciclismoponferrada.com (consulté le 26 juillet 2014)
  13. mundialciclismoponferrada.com
  14. « Team time trial elite women (course) », mundialciclismoponferrada .com (consulté le 15 avril 2014)
  15. « Une bosse sur le chrono des Mondiaux 2014 ! », sur velocchrono.fr,‎ 16 novembre 2014
  16. « Competitions Guide », uci.ch (consulté le 5 septembre 2014)
  17. « Championnats du Monde Route UCI - Programme TV », UCI (consulté le 23 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]