Guy Lapébie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapébie.
Guy Lapébie
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Lapébie
Prénom Guy
Date de naissance 28 décembre 1916
Date de décès 8 mars 2010 (à 93 ans)
Pays Drapeau de la France France
Principales victoires
médaille d'or, Jeux olympiques Champion olympique par équipes sur route (1936)
médaille d'or, Jeux olympiques Champion olympique de poursuite par équipes (1936)
2 étapes du Tour de France

Guy Lapébie (né le 28 décembre 1916 à Saint-Geours-de-Maremne, Landes et mort le 8 mars 2010 à Luchon[1]) est un coureur cycliste français. Professionnel de 1937 à 1952, il a notamment été médaillé d'or de la course en ligne et de la poursuite par équipes aux Jeux olympiques de 1936.

Principaux résultats[modifier | modifier le code]

Guy Lapébie est champion olympique sur route par équipe et champion olympique de poursuite par équipe en 1936. Il est également vice-champion olympique sur route la même année, derrière Robert Charpentier auteur du triplé.

Il est vainqueur du Grand Prix amateur des cinq Nations de 1935. C'est un très bon pistard vainqueur de plusieurs Six-Jours : Paris 1948, 1949 ; Saint-Étienne 1950.

Il termine 3e du Tour de France 1948 derrière Gino Bartali et Briek Schotte.

Parenté[modifier | modifier le code]

Il était le cadet de cinq ans du coureur cycliste Roger Lapébie, et son fils, Serge Lapébie, né le 9 juin 1948 et mort accidentellement en 1991, fut également cycliste professionnel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

  • 1944
    • Course en ligne de l'Omnium de la route
  • 1945
    • Zurich-Lausanne

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Six jours[modifier | modifier le code]

Résultats sur le Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1948 : 3e, vainqueur de la 3e étape
  • 1949 : abandon, vainqueur de la 8e étape
  • 1952 : abandon 18e étape

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'ancien champion cycliste bordelais Guy Lapébie est mort », sur sudouest.com,‎ 8 mars 2010 (consulté le 8 mars 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]