Óscar de Jesús Vargas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vargas Restrepo est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Vargas ; le second, maternel, souvent omis, est Restrepo.
Óscar de Jesús Vargas Restrepo
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Vargas Restrepo
Prénom Óscar de Jesús
Date de naissance 23 mars 1964 (50 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe professionnelle
1985-1986
1987-1991
1992
1993-1995
Kelme
Postobón
Amaya Seguros
Aguardiente
Principales victoires
Subida a Urkiola 1986
2 classements annexes de grands tours
Classement de la montagne
Tour d'Espagne 1989
Classement combiné
Tour d'Espagne 1989

Óscar de Jesús Vargas Restrepo, né le 23 mars 1964 à Urrao (département d'Antioquia) est un ancien coureur cycliste colombien, aujourd'hui directeur sportif.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Coureur chez Almacenes Felipe[1], il passe professionnel en 1985 dans l'équipe Kelme et le reste jusqu'en 1995, où il termine sa carrière de cycliste pro dans l'équipe de l'Orgullo paisa.

En Europe, il remporte une seule victoire en gagnant la Subida a Urkiola, épreuve pour grimpeurs, en 1986. Il gagnera également la pénultième étape du Tour d'Espagne 1992[2], mais il sera déclassé, ultérieurement, pour contrôle anti-dopage positif.

Son meilleur résultat sur le circuit européen est sa troisième place obtenue au classement général final du Tour d'Espagne 1989, assortie du Grand Prix de la montagne.

En 1987, il termine cinquième de la Vuelta, et lorsqu'il prend part à une échappée sur le Tour, lors de la troisième étape, qui lui permet de reprendre plus de cinq minutes sur les favoris, son équipe fonde de grands espoirs sur lui. Mais espoirs déçus, il sera inexistant dans les étapes de montagne et abandonnera lors de la vingtième étape.

Après sa carrière, il s'est installé en Espagne. Pourtant en 2012, il revient dans son pays natal pour diriger une formation cycliste antioqueña, le Grupo Elite-El Mago[3]. En septembre 2013, Luis Alfonso Cely informe qu'à la fin du Clásico RCN, il met un terme à sa collaboration avec l'équipe GW Shimano[4]. Deux mois plus tard, cette formation annonce avoir nommé Óscar de J. Vargas au poste de directeur technique pour la saison 2014. Vargas a obtenu en 2011, un diplôme de directeur sportif dans le cyclisme, reconnu par l'UCI et délivré par la Fédération espagnole de cyclisme[1].

Équipes[5][modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations[9].

  • 1987 : Abandon lors de la 20e étape.
  • 1990 : 38e du classement général.
  • 1991 : 48e du classement général.
  • 1992 : 24e du classement général.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

6 participations.

  • 1987 : 5e du classement général.
  • 1988 : Hors-délai lors de la 7e étape.
  • 1989 : 3e du classement général et vainqueur du classement du meilleur grimpeur.
  • 1990 : Abandon lors de la 21e étape.
  • 1991 : Abandon lors de la 15e étape.
  • 1992 : 45e du classement général.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Aucune participation.

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Championnats du monde professionnels[modifier | modifier le code]

Course en ligne[modifier | modifier le code]

4 participations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Ciclo Mercado 2014: Óscar de J. Vargas es el nuevo Director Deportivo del GW Shimano-Envia-Gatorade », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 5 novembre 2013 (consulté le 6 novembre 2013)
  2. « Rominger : rúbrica de siete segundos », El Mundo Deportivo,‎ 17 mai 1992 (lire en ligne)
  3. (es) « Oscar de J Vargas dirige el Grupo Elite-El Mago en la Clásica de Anapoima », sur www.ciclismodecolombia.com,‎ 24 mars 2012 (consulté le 6 novembre 2013)
  4. (es) « Una vez terminado el próximo Clásico RCN-Claro, Luis A. Cely dejará la dirección técnica del GW (Comunicado) », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 11 septembre 2013 (consulté le 6 novembre 2013)
  5. « Ses différentes équipes professionnelles », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 novembre 2013)
  6. « Les podiums du Tour de Colombie », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 novembre 2013)
  7. (es) « Le Tour de Colombie 1989 », sur members.fortunecity.es (consulté le 2 novembre 2009)
  8. (nl) « Les podiums du Clásico RCN », sur www.cyclebase.nl (consulté le 24 octobre 2009)
  9. « Les différents classements de Vargas dans le Tour de France », sur www.letour.fr (consulté le 18 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]