Mathieu van der Poel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mathieu van der Poel
Image illustrative de l'article Mathieu van der Poel
Mathieu van der Poel après la remise des prix du Tour du Limbourg 2014.
Informations
Nom van der Poel
Prénom Mathieu
Date de naissance 19 janvier 1995 (19 ans)
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Équipe actuelle BKCP-Powerplus
Équipe amateur
2012-2013 IKO Enertherm-BKCP
Équipe professionnelle
2014- BKCP-Powerplus
Principales victoires
Jersey rainbow.svg Champion du monde sur route juniors (2013)
Jersey rainbow.svg Champion du monde de cyclo-cross juniors (2012, 2013)
médaille d'or, Europe Champion d'Europe de cyclo-cross juniors (2011, 2012)
Champion du monde sur route juniors 2013

Mathieu van der Poel, né le 19 janvier 1995 à Kapellen est un coureur cycliste néérlandais, spécialiste du cyclo-cross, membre de l'équipe BKCP-Powerplus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Adrie van der Poel, champion du monde de cyclo-cross élites en 1996 et le petit-fils de Raymond Poulidor vainqueur du Tour d'Espagne 1964 et qui est monté huit fois sur le podium du Tour de France. Il a aussi un frère ainé, David qui a remporté le titre de champion des Pays-Bas de cyclo-cross juniors deux ans avant lui.

Lors de la saison 2011-2012, il devient champion des Pays-Bas, d'Europe et du monde de cyclo-cross dans la catégorie junior. Performance qu'il réédite la saison suivante, terminant même invaincu sur l'ensemble des courses qu'il dispute[1].

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Podium de l'édition 2014 du Tour du Limbourg : Paul Martens (3e), Mathieu van der Poel (1er) et Gregory Henderson (3e).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Van der Poel termine la saison invaincu ! », sur cyclismactu.fr,‎ 25 février 2013
  2. Frédéric Gachet, « Ronde van Limburg : classement », sur http://www.directvelo.com/,‎ 15 juin 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :