Adam Sandler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adam Sandler

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Adam Sandler (1er février 2011).

Nom de naissance Adam Richard Sandler
Surnom Sandman
Naissance 9 septembre 1966 (48 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Chanteur
Compositeur
Humoriste
Producteur de télévision
Producteur de cinéma
Scénariste
Films notables Happy Gilmore
'Wedding Singer
Punch-Drunk Love
Amour et Amnésie
À cœur ouvert
Rien que pour vos cheveux
Funny People
Copains pour toujours
Le Mytho
Site internet http://www.adamsandler.com/

Adam Sandler, de son vrai nom Adam Richard Sandler, est un acteur, humoriste, scénariste, producteur et musicien américain né le 9 septembre 1966 à New York aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfances et débuts[modifier | modifier le code]

Né dans une famille juive du quartier de Brooklyn à New York, Adam Richard Sandler est le fils de Judy, enseignante d'école maternelle, et de Stanley Sandler, ingénieur électricien. A cinq ans, sa famille déménage à Manchester, dans le New Hampshire, où il est scolarisé au Manchester Central High School. Il se découvre être un comique naturel et nourrit son talent pendant sa scolarité à l'Université de New York, en effectuant régulièrement des numéros dans les clubs ou café-théâtre et sur les campus. Il obtiendra un diplôme en beaux-arts en 1988. Plus tard dans sa carrière, il fait souvent appel à ses souvenirs les plus anciens pour ses sketches et ses films. La chanson Lunchlady Land est dédié à Emalee, dame qui a cuisiné et servi au Hayden Dining Hall à l'Université de New York. Dans le film Click, Sandler va au lac Winnipesaukee, le plus grand lac du New Hampshire, où il est allé au camp d'été.

Carrière[modifier | modifier le code]

C'est en 1987 qu'il fait ses débuts à la télévision en écrivant et en jouant des rôles variés dans le jeu télévisé Remote Control (en), diffusé sur MTV, avant d'obtenir en 1988 un petit rôle - celui de Smitty, l'ami de Theo Huxtable - dans la série Cosby Show, qu'il tient durant quatre épisodes (Smitty - Saison 4 - épisodes : 11, 12, 16, 23). En 1989, il tourne son premier film à petit budget (200 000 dollars) tourné sur un bateau de croisière allant de La Nouvelle-Orléans à Cancún pour un concours de Miss Univers, Going Overboard, pour lequel il incarne le rôle principal et participe à l'écriture du scénario, qui passe carrément inaperçu.

Adam Sandler, lors de la Séance photo du Festival de Cannes pour Punch-Drunk Love, en 2002.

Découvert dans un club de comédie par Dennis Miller, Adam monte à Los Angeles et s'est fait recommander par Miller à Lorne Michaels, producteur de l'émission humoristique Saturday Night Live, diffusé sur NBC. Engagé comme scénariste du Saturday Night Live en 1990, il va devenir à partir de février 1991 - après quelques apparitions - membre du casting du show devenant la vedette aux côtés de Mike Myers, Chris Rock et Rob Schneider, avec lequel il jouera dans de nombreux films, avec des chansons humoristiques comme The Chanukah Song (en), qui obtient un succès[1]. Il sera nommé trois années consécutives aux Emmy Awards dans la catégorie Meilleur équipe de scénaristes dans une émission musical ou de variétés. En 1995, il annonce au Tonight Show que lui et Chris Farley ont été virés du Saturday Night Live.

Entre-temps, il publie trois albums studio sous le label Warner Music Group, They're All Gonna Laugh At You (1994), What The Hell Happened To Me !, qui contient la version de The Chanukah Song et What's Your Name? (1995), qui se soldent par des succès commerciaux et une nomination au Grammy Awards pour They're All Gonna Laugh At You dans la catégorie meilleur album de comédie.

Après Going Overboard et plusieurs apparitions au cinéma (Shakes the Clown, Coneheads et Mixed Nuts, remake du Père Noël est une ordure), il obtient son premier rôle principal avec le film Radio Rebels, en 1994, partageant la vedette avec Steve Buscemi et Brendan Fraser. Bien que n'ayant pas obtenu de succès public et critique, il obtient le statut de film culte de la part des fans de rock et de metal.

En 1995, il coécrit et interprète le rôle-titre du film Billy Madison, histoire d'un benêt qui retourne à l'école pour hériter l'empire de son père. Malgré le succès mitigé en salles et des critiques assassines, le long-métrage va obtenir un succès dans le marché de la vidéo et une nomination au MTV Movie Awards dans la catégorie meilleur performance comique.

Mais ce n'est qu'en 1996 que Sandler obtient son premier succès public, avec certaines critiques positives, avec Happy Gilmore, pour lequel il écrit le scénario avec 41 millions de dollars de recettes mondiales, dont 38 millions de recettes aux États-Unis, pour un budget estimé à 10 millions de dollars. Nommé au MTV Movie Award de la meilleure performance comique, il lui vaut également sa première des six nomination au Razzie Awards dans la catégorie pire acteur.

Il enchaîne les succès au box-office avec Waterboy, qui est de plus son premier grand succès commercial, Wedding Singer, qui connaît également un certain succès critique, et Big Daddy, officiant également comme producteur et scénariste. En 2000, après avoir créé sa maison de production "Happy Madison Productions", dont le nom est inspiré des films Happy Gilmore et Billy Madison, il incarne le rôle titre de Little Nicky, qui obtient un score décevant au box-office.

Adam Sandler lors de la première du film Funny People à Berlin en 2009.

Après deux apparitions dans Les Années campus, série créé par son ami Judd Apatow et dans Animal! L'animal..., il change de registre en se distinguant dans Punch-Drunk Love, film dramatique de Paul Thomas Anderson, dans lequel il incarne un homme timide rencontrant l'amour. Bien que le film n'ait pas un succès commercial espéré, il est nommé au Golden Globe dans la catégorie meilleur acteur. De plus, il obtient pour la première fois des critiques favorables unanimes.

Il incarne Longfellow Deeds dans la comédie Les Aventures de Mister Deeds, remake de L'Extravagant Mr. Deeds avec lequel il retrouve le succès commercial, mais la critique est assez négative. De plus, l'acteur est nommé au Razzie Award dans la catégorie pire acteur. Il s'ensuit une apparition en joueur de bongo dans la comédie Une nana au poil, qu'il produit via sa maison de production.

S'ensuivent trois comédies toutes réalisées par Peter Segal : Self Control (Anger Management), Amour et amnésie, retrouvant Drew Barrymore après Wedding Singer et Mi-temps au mitard, remake de Plein la gueule, puis Click : télécommandez votre vie, où son personnage peut accélérer sa vie grâce à une télécommande, Quand Chuck rencontre Larry, Rien que pour vos cheveux et Histoires enchantées qui obtiennent des succès commerciaux, à défaut de séduire la majorité des critiques.

Mais il parvient à séduire la critique avec ses prestations dans les films Spanglish et surtout dans un contre-emploi dans le drame À Cœur ouvert, pour lequel il incarne un homme détruit par la perte de sa famille lors des attentats du 11 septembre 2001. Quand il ne tourne pas, il enregistre deux autres albums, dont le dernier en date, Shhh...Don't Tell (2004), qui inclut Stan the Man, hommage à son père, décédé en 2003.

En 2009, son ami de toujours, le réalisateur, scénariste et producteur Judd Apatow, lui confie le rôle de l'humoriste égocentrique George Simmons dans Funny People, partageant la vedette avec Seth Rogen, Leslie Mann (qu'elle retrouve après Big Daddy), Eric Bana, Jonah Hill et Jason Schwartzman. Bien que les critiques l'encensent, le film n'obtient pas le succès commercial escompté.

En 2010, il est à l'affiche de Copains pour toujours, dans lequel il retrouve des amis pour le week-end du 4 juillet.

En 2011, il obtient le rôle principal dans la comédie romantique Le Mytho aux côtés de Jennifer Aniston et de Brooklyn Decker. Sa femme, Jackie, fait une brève apparition dans le film. Par la suite, il prête sa voix à Singe dans le film The Zookeeper.

En 2014, il est l'affiche du film Blended aux côtés de Drew Barrymore[2], qui est un succès au box-office en obtenant 121,342,813 millions de dollars de recettes mondial[3].

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Avec ses deux filles, Sunny et Sadie, en février 2011, lors de la réception de son étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

Adam Sandler adore s'entourer de ses amis dans ses films. Rob Schneider est présent dans tous ses films ainsi qu'Allen Covert. Pour la réalisation de ses films, ce sont toujours les mêmes noms qui reviennent : Peter Segal, Steven Brill, Dennis Dugan, Frank Coraci.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Adam Sandler s'est marié le 22 juin 2003 avec Jackie Titone. Ils ont eu deux filles : Sadie Madison Sandler, née le 6 mai 2006, ainsi que Sunny Madeline Sandler, née le 2 novembre 2008. Etant aussi comédienne, elle a fait des apparitions dans les films d'Adam, tels que Big Daddy, Little Nicky, Les 8 folles nuits d'Adam Sandler (sa voix), Amour et amnésie, Quand Chuck rencontre Larry, Rien que pour vos cheveux, Histoires enchantées, Just go with it...

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, Adam Sandler a remporté de nombreux prix comme au Kids' Choice Awards comme meilleur acteur de cinéma, au MTV Movie Awards dans la catégorie meilleur performance comique et au Teen Choice Awards. Sur le huit nominations qu'il a obtenu au Razzie Awards, il fut récompensé du prix du pire acteur pour Big Daddy.

Pour sa prestation dans Punch-Drunk Love, Sandler a été nommé au Golden Globe Award du meilleur acteur dans un film musical ou de comédie en 2003. En février 2011, il reçoit son étoile sur le Hollywood Walk of Fame. En Février 2012 il obtient 11 nominations aux Razzie Awards, pulvérisant ainsi le record de nominations individuelles détenu précédemment par Eddie Murphy

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Serge Faliu est la voix française régulière d'Adam Sandler.

Au Québec, Alain Zouvi est la voix française régulière d'Adam Sandler.

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

  • Alain Zouvi[6] dans :
    • Wedding Singer : Demain on se marie
    • Big Daddy
    • Little Nicky
    • Une nana au poil
    • Self-Control
    • Amour et amnésie
    • Spanglish
    • Mi-temps au mitard
    • Click : Télécommandez votre vie
    • Rien que pour vos cheveux
    • Histoires enchantées
    • Funny People
et aussi :

Box-office[modifier | modifier le code]

Voici la liste des principaux films avec Adam Sandler, depuis 1994, avec le box-office américain et français.

Aux États-Unis, ses films ont rapporté au total 1 707 422 985 dollars de recettes[7], dont onze ayant dépassé les 100 millions de dollars de recettes[8], tandis qu'en France, ils ne connaissent pas le même succès en salles qu'outre-Atlantique, ayant obtenu au total seulement 2 565 491 entrées pour ses longs-métrages[9], ses films faisant seulement entre 4 160 entrées à 409 705 entrées.

Films Budget Box-office
Drapeau des États-Unis États-Unis[7] Drapeau de la France France[9] Alt=Image de la Terre Mondial
Radio Rebels - 5 751 882 $[10] 13 219 entrées[11] -
Billy Madison - 25 588 734 $[12] - 26 488 734 $[12]
Happy Gilmore 10 000 000 $[13] 38 824 099 $[14] - 41 205 099 $[14]
À l'épreuve des balles - 21 576 954 $[15] - 22 611 954 $[15]
Demain on se marie ! 21 000 000 $ 80 245 725 $[16] 218 943 entrées[17] 123 306 987 $[16]
Waterboy 23 000 000 $[18] 161 491 646 $[19] 184 221 entrées[20] 185 991 646 $[19]
Big Daddy 34 200 000 $[21] 163 479 795 $[22] 293 437 entrées[21] 234 801 895 $[23]
Little Nicky 80 000 000 $[24] 39 464 775 $[25] 40 901 entrées[26] 58 292 295 $[25]
Les aventures de Mister Deeds 50 000 000 $[27] 126 293 452 $[27] 74 183 entrées[28] 126 293 452 $[29]
Punch-Drunk Love 25 000 000 $[30] 17 844 216 $[31] 325 993 entrées[32] 24 665 649 $[31]
Huit nuits folles d'Adam Sandler - 23 607 202 $[33] - 23 843 548 $[34]
Self Control 56 000 000 $[35] 135 560 942 $[35] 204 323 entrées[36] 195 660 942 $[36]
Amour et amnésie 75 000 000 $[37] 120 776 832 $[37] 117 951 entrées[38] 196 351 640 $[38]
Spanglish 75 000 000 $[39] 42 044 321 $[39] 34 377 entrées[40] 54 358 819 $[41]
Mi-temps au mitard 82 000 000 $[42] 158 119 460 $[42] 4 160 entrées[43] 190 320 568 $[44]
Click : télécommandez votre vie 82 500 000 $[45] 137 355 633 $[46] 205 600 entrées[8] 237 681 299 $[47]
À Cœur ouvert 20 000 000 $[48] 19 661 987 $[48] - 22 222 130 $[49]
Quand Chuck rencontre Larry 85 000 000 $[50] 120 059 556 $[51] 43 429 entrées[52] 186 072 214 $[51]
Rien que pour vos cheveux 90 000 000 $[53] 100 018 837 $[54] 214 244 entrées[8] 201 780 186 $[55]
Histoires enchantées 80 000 000 $[56] 110 101 975 $[57] 409 705 entrées[8] 212 874 442 $[58]
Funny People 70 000 000 $[59] 51 855 045 $[59] 48 196 entrées[60] 71 584 872 $[61]
Copains pour toujours 80 000 000 $[62] 162 001 186 $[62] 274 284 entrées[63] 271 430 189 $[62]
Le Mytho 80 000 000 $[64] 103 028 109 $[64] 250 499 entrées[65] 214 945 591 $[64]
Jack et Julie 79 000 000 $[64] 74 100 000 $[64] 65 878 entrées[65] 149 600 000 $[64]
Hôtel Transylvanie 85 000 000 $[64] 148 313 048 $[64] 1 709 998 entrées[65] 358 375 603 $[64]
Crazy Dad 70 000 000 $[64] 36 931 089 $[64] -[65] 58 058 367 $[64]
Copains pour toujours 2 80 000 000 $[64] 133 471 453 $[64] 98 120 entrées[65] 246 984 278 $[64]
Blended 40 000 000 $[62] -[62] -[63] -[62]
The Cobbler -[62] -[62] -[63] -[62]
Pixels -[62] -[62] -[63] -[62]
Hotel Transylvanie 2 -[62] -[62] -[63] -[62]

Carrière de chanteur[modifier | modifier le code]

Sandler est aussi chanteur et a déjà enregistré cinq albums édités chez Warner Music Group :

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adam Sandler sur SNL Archives. Consulté le 5 mai 2010.
  2. Blended sur imbd.com
  3. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées mojo.
  4. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé Adam Sandler en France » sur RS Doublage, consulté le 5 février 2010, m-à-j 13 octobre 2014
  5. Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.
  6. a, b, c, d et e « Comédiens ayant doublé Adam Sandler au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 5 février 2010.
  7. a et b Adam Sandler Movies sur Box Office Mojo. Consulté le 2 juin 2010
  8. a, b, c et d (fr) Adam Sandler - Monsieur 100 Millions sur Allociné. Consulté le 8 septembre 2010.
  9. a et b Adam Sandler - JP Box-Office. Consulté le 2 juin 2010.
  10. Airheads sur Box Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  11. Radio Rebels sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  12. a et b Billy Madison sur Box-Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  13. Happy Gilmore sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  14. a et b Happy Gilmore sur Box Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  15. a et b Bulletproof sur Box Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  16. a et b The Wedding Singer sur Box Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  17. The Wedding Singer sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  18. The Waterboy sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  19. a et b The Waterboy sur Box Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  20. Waterboy - Box-office/business sur IMDb. Consulté le 4 février 2010.
  21. a et b Big Daddy - Box-office/Business sur IMDb. Consulté le 4 février 2010.
  22. Big Daddy sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  23. Big Daddy sur Box Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  24. Little Nicky sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  25. a et b Little Nicky sur Box-Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  26. Little Nicky sur IMDb. Consulté le 4 février 2010.
  27. a et b Mr. Deeds sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  28. [1] sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  29. Mr. Deeds sur Box Office Mojo. Consulté le 5 mai 2010.
  30. Punch-Drunk Love sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  31. a et b Punch Drunk LoveBox Office Mojo. Consulté le 28 mai 2010.
  32. Punch-Drunk Love sur JPBox-Office. Consulté le 5 mai 2010.
  33. Eight Crazy Nights sur The Numbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  34. Huit folles nuits d'Adam Sandler sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  35. a et b Anger Management sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  36. a et b Self-Control sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  37. a et b 50 First Dates sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  38. a et b 50 First Dates sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  39. a et b Spanglish sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  40. Spanglish sur la Base de données Lumière. Consulté le 4 février 2010.
  41. Spanglish sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  42. a et b The Longest Yard sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  43. The Longest Yard sur Jp's Box office. Consulté le 5 mai 2010.
  44. The Longest Yard sur Box Office Mojo. Consulté le 5 mai 2010.
  45. [2] sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  46. Click sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  47. Click sur Box Office Mojo. Consulté le 5 mai 2010.
  48. a et b Reign Over me sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  49. Reign Over Me - À cœur ouvert sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  50. I Now Pronounce You Chuck and Larry sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  51. a et b I Now Pronounce You Chuck and Larry sur Box Office Mojo. Consulté le 5 mai 2010.
  52. Quand Chuck rencontre Larry - Fiche technique sur Allociné. Consulté le 4 février 2010.
  53. Rien que pour vos cheveux
  54. You Don't Mess With the Zohan sur TheNumbers.com. Consulté
  55. Rien que pour vos cheveux sur Jp's Box-office. Consulté le 5 mai 2010.
  56. Histoires enchantées - Box-office/Business sur IMDb. Consulté le 4 février 2010.
  57. Bedtime Stories sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  58. Bedtime Stories sur Box Office Mojo. Consulté le 5 mai 2010.
  59. a et b Funny People sur TheNumbers.com. Consulté le 4 février 2010.
  60. Funny People - Fiche technique sur Allociné. Consulté le 4 février 2010.
  61. Funny People sur Box-Office Mojo. Consulté le 5 mai 2010.
  62. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Growns Up (2010) sur Box Office Mojo. Consulté le 6 juillet 2010
  63. a, b, c, d et e http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=11223&affich=france
  64. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en) « Just Go With It », sur Box Office Mojo,‎ 27 février 2011.
  65. a, b, c, d et e (fr) « Le Mytho - Box-office France », sur Jp's Box-office,‎ 7 avril 2011.