Charles Michel (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Michel, Michel et Charles.
Charles Michel
Charles Michel.
Charles Michel.
Fonctions
Président du Mouvement réformateur
En fonction depuis le 14 février 2011
Prédécesseur Didier Reynders
Ministre fédéral de la Coopération au développement
21 décembre 200714 février 2011
Monarque Albert II
Gouvernement Verhofstadt III
Leterme I
Van Rompuy
Leterme II
Prédécesseur Armand De Decker
Successeur Olivier Chastel
Biographie
Date de naissance 21 décembre 1975 (38 ans)
Lieu de naissance Namur (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Mouvement réformateur (MR)
Mouvement réformateur.svg
Profession Avocat
Politicien

Charles Y. J. Gh. Michel (Namur, 21 décembre 1975) est un homme politique belge, fils de Louis Michel et frère de Mathieu Michel. Licencié en droit, il s'inscrit comme avocat au barreau de Bruxelles en 1998. En décembre 2010, il s'est déclaré comme candidat à la direction du MR. Le 28 janvier 2011, il est élu président du MR. Il renonce alors à son poste ministériel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès 16 ans, il intègre la nouvelle fédération des Jeunes Réformateurs Libéraux de Jodoigne et en devient rapidement le président[1]. En 1994, alors qu’il n’a que 18 ans, il totalise 4000 voix de préférences aux élections provinciales alors qu’il était en fin de liste. Il siège alors comme Conseiller provincial du Brabant wallon, et s’en voit confier la vice-présidence, en 1995. Il décroche une licence en droit de l’Université libre de Bruxelles et de l'Université d'Amsterdam en 1998. Cette même année, il est inscrit au barreau de Bruxelles, et en sera le plus jeune stagiaire avocat[2]. En 1999, il est élu à la , où il participe à la Commission d'enquête sur la dioxine. En 2000, il succède à l'éphémère Jean-Marie Séverin, ministre des Affaires intérieures du Gouvernement wallon. Là aussi, le hasard veut qu’il soit le plus jeune ministre de l'histoire du pays à 25 ans. En 2004, il devient porte-parole du MR. Cette même année, il devient également échevin des Régies et de l'Urbanisme de la Ville de Wavre. En 2006, il devient bourgmestre de Wavre[3]. Lors des élections législatives du 10 juin 2007, Charles Michel obtient 42 088 voix de préférences (circonscription du Brabant wallon) et est réélu député fédéral à la Chambre des représentants. A partir du 21 décembre 2007, il est Secrétaire d'État, puis ministre fédéral de la coopération au développement au sein du gouvernement Verhofstadt III[4] et du Leterme I ; il est donc alors bourgmestre empêché de Wavre. Il démissionne de son poste ministériel le 14 février 2011. Après les élections fédérales du 25 mai 2014 et l'échec le 25 juin 2014 de la mission confiée à Bart De Wever, il est nommé informateur par le Roi Philippe de Belgique le 27 juin 2014, en vue de la constitution d'un Gouvernement.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • Président des Jeunes Réformateurs Libéraux de Jodoigne de 1992 à 1999
  • Conseiller provincial du Brabant wallon de 1994 à 1999
  • Vice-président du conseil provincial du Brabant Wallon de 1995 à 1999
  • Député fédéral de 1999 à 2000 et de 2004 à 2007
  • Ministre wallon des Affaires Intérieures et de la Fonction Publique de 2000 à 2004
  • Conseiller communal de Wavre de 2000 à 2004 ; échevin à partir de 2004
  • Bourgmestre de la ville de Wavre depuis 2006
  • Ministre fédéral de la Coopération au développement de 2007 à 2011
  • Président du MR depuis le 14 février 2011

Mandats et fonctions actuels[5][modifier | modifier le code]

  • Président du Mouvement réformateur
  • Député fédéral à la Chambre des représentants
  • Bourgmestre de Wavre
  • Administrateur de l'Intercommunale du Brabant Wallon (IBW)
  • Administrateur de l'ASBL Wavre Gestion Centre-ville
  • Président du centre Jean Gol
  • Président de Gestion et Action libérale
  • Membre du bueau Intergroupe parlementaire MR
  • Membre du Conseil de Fabrique de la Paroisse Notre-Dame de Basse-Wavre et de la Paroisse Saint-Martin
  • Administrateur de l’ASBL Famille Entreprise Brabant Wallon

Divers[modifier | modifier le code]

Charles Michel est Commandeur de l'Ordre de Léopold.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/214295/2008/03/20/Biographie-de-Charles-Michel.dhtml
  2. http://www.mr.be/le-president/
  3. http://www.references.be/article/le-cv-de-charles-michel
  4. Charles Michel sur le site du gouvernement fédéral belge
  5. http://www.cumuleo.be/mandataire/11382-charles-michel.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]