François Schollaert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Schollaert
« Un homme d'État belge : M. Franz Schollaert »(Le Pèlerin, 3 juillet 1913)
« Un homme d'État belge : M. Franz Schollaert »
(Le Pèlerin, 3 juillet 1913)
Fonctions
26e chef de cabinet belge
9 janvier 190817 juin 1911
Monarque Léopold II
Albert Ier
Gouvernement Schollaert
Coalition Catholique
Prédécesseur Jules de Trooz
Successeur Charles de Broqueville
Biographie
Date de naissance 19 août 1851
Lieu de naissance Wilsele, (Belgique)
Date de décès 29 juin 1917 (à 65 ans)
Lieu de décès Sainte-Adresse, (France)
Nationalité belge
Parti politique Parti catholique
Profession Conseiller
Résidence 16, rue de la Loi

François Schollaert
Chefs de cabinet belges

François Victor Marie Ghislain Schollaert (Wilsele 19 août 1851 - Sainte-Adresse 29 juin 1917) était un homme politique belge du parti catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de François Schollaert (père), il devint avocat en 1875 au barreau de Louvain. Il devint conseiller provincial à la province de Brabant (1880-1888), puis député élu de Louvain (1888-1917). Il fut Ministre de l'Intérieur et de l'Instruction Publique (1895-1899), puis vice-président (1900-01) et enfin, président de la Chambre des Représentants (1901-1908). Il fut chef du gouvernement belge entre le 9 janvier 1908 et le 17 juin 1911, avec le portefeuille de l'Intérieur, et en plus de l'Agriculture (1908-10), ensuite remplacés par les Arts et Sciences (1910-11). C'est sous son gouvernement que l'État belge eut à résoudre la difficile question de l'État indépendant du Congo, qui donna lieu à l'annexion de la future colonie du Congo belge.

De 1912 à 1917, il redevient président de la Chambre des Représentants.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Un homme d'État belge », in Le Pèlerin, no 1905, 6 juillet 1913, p. 2
  • Georges Henri Dumont, Histoire de la Belgique, Le Cri, 1999, p. 505 et suiv.(ISBN 9782871062288)
  • Rudolf Rezsöhazy, Origines et formation du catholicisme social en Belgique, 1842-1909, Bibliothèque de l'Université, Bureaux du Recueil, Louvain, 1958, 432 p.
  • Alphonse-Jules Wauters, Histoire politique du Congo belge, P. Van Fleteren, 1911, p. 341 et suiv.
  • Fiche bio sur ODIS