Moniteur belge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Moniteur belge

Le Moniteur belge (en allemand Belgisches Staatsblatt, en néerlandais Belgisch Staatsblad) est le journal officiel publiant les lois et autres textes réglementaires de l'État belge. Il doit son nom au Moniteur universel, le journal officiel français à l'époque de la création de la Belgique (sous la monarchie de Juillet). Il a été créé le 16 juin 1831[1], mais il est à l'époque encore un journal semi-privé. Il ne devient le journal de publication officiel que par une loi du 28 février 1845, remplaçant le Bulletin officiel.

Depuis le 1er janvier 2003, il n'est plus publié sous forme papier (sauf quelques exemplaires), mais est accessible gratuitement par Internet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Raxhon, « Mémoire de la Révolution française de 1789 et Congrès national belge (1830-31) », dans Revue belge d'histoire contemporaine, XXVI, 1-2, p. 33-83, 1996, [lire en ligne], p. 34.

Liens externes[modifier | modifier le code]