Göran Persson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Persson.
Göran Persson
Illustration.
Fonctions
41e ministre d'État suédois
Monarque Charles XVI Gustave
Prédécesseur Ingvar Carlsson
Successeur Fredrik Reinfeldt
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Vingåker, Södermanland (Suède)
Nationalité suédoise
Parti politique Parti social-démocrate des travailleurs
Conjoint Gunnel Claesson (div.)
Annika Barthine (div.)
Anitra Steen
Diplômé de Université d'Örebro
Religion Luthérien (Église de Suède)

Göran Persson
Ministres d'État suédois

Göran Persson (né Hans Göran Persson le à Vingåker en Suède), est un homme politique suédois.

Il a été le 41e ministre d'État suédois du au . Il a également dirigé le parti social-démocrate suédois du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Vingaker dans le Södermanland à 180 km au sud-ouest de Stockholm, dans une famille ouvrière. Il fit des études de science sociale à l'Université d'Örebro. En février 2005 il reçut la distinction honorifique de docteur en médecine, l'Université d'Örebro ayant reçu le statut officiel d'université ; cette récompense déclencha une petite controverse.

Il s'est marié une première fois avec Gunnel Claesson en 1978 avec qui il a eu deux filles. Ils divorcent en 1995. Il se remarie le avec Annika Barthine, ils divorcent en décembre 2002. Il est marié avec Anitra Steen depuis le , qui est directrice du Systembolaget détenant le monopole des boissons alcoolisées du pays.

Très croyant depuis sa jeunesse, il est aujourd'hui membre de l'Association suédoise des Chrétiens sociaux-démocrates.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, il milite au sein de la Section des jeunes des sociaux démocrates suédois.

Il se voit confier diverses missions au sein de la petite ville de Katrineholm et obtient son premier mandat de député au Riksdag en 1979. Après cinq ans de députations il redevient conseiller municipal à Katrineholm.

Après quelques années de politique locale, il revient à Stockholm pour devenir en 1989 ministre de l'éducation et des sciences au sein du gouvernement d'Ingvar Carlsson. De 1989 à 1991 il s'occupe des questions liées à l'enseignement public et secondaire.

Il est ensuite nommé au poste important de ministre des finances par Carlsson en 1994, après la nouvelle victoire de son parti au détriment du gouvernement libéral sortant de Carl Bildt. Sa mission principale est de stabiliser le budget, il prône la rigueur budgétaire nécessaire à l'entrée dans l'Union européenne.

Chef du parti social démocrate et ministre d'État

En 1996, il est élu président du Parti Social-démocrate au détriment de Mona Sahlin et termine donc le mandat d'Ingvar Carlsson au poste de ministre d'État jusqu'en 1998. Il est reconduit au poste de chef du gouvernement après la victoire de son parti en 1998 en coalition avec les écologistes et les ex-communistes. Son premier mandat est marqué par un excédent budgétaire, par une économie forte, ainsi qu'une baisse du chômage.

Il est de nouveau reconduit à son poste en 2002, et dirige un gouvernement minoritaire composé de ses mêmes alliés.

Il est à la tête d'un pays dont la réussite sociale et la bonne santé économique est louée. Cependant la fin de son deuxième mandat est plus difficile, en effet de nombreux partisans regrettent le fait que le taux de chômage ne soit pas repassé sous les 6 %. La gestion lente du tsunami de décembre 2004, où de nombreux suédois ont trouvé la mort (plus de cinq cents) est aussi décriée et sa cote de popularité en a un peu souffert. Alors qu'il ne désirait pas vraiment se présenter, il est tête de liste de son parti lors des élections de 2006, ne trouvant pas de successeurs après la mort de sa ministre des Affaires étrangères Anna Lindh.

Lors des élections législatives du , la majorité de gauche sortante qu'il dirigeait n'a remporté que 46,2 % des suffrages (dont 35,2 % pour le parti social-démocrate) contre 48,1 % pour la coalition de droite dominée par le parti conservateur de Fredrik Reinfeldt. Göran Persson a donc quitté la tête du gouvernement. Il annonça son départ de la direction du parti social-démocrate et fut remplacé par Mona Sahlin à l'occasion du congrès extraordinaire qui eut lieu à Stockholm les 17 et 18 mars 2007.