Camille Huysmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huysmans.
Camille Huysmans
Camille Huysmans vers 1960.
Camille Huysmans vers 1960.
Fonctions
17e Premier ministre belge
3 août 194620 mars 1947
Monarque Charles de Belgique (Régent)
Léopold III (Roi)
Gouvernement Huysmans
Coalition Libéral - PSB - PCB
Prédécesseur Achille van Acker
Successeur Paul-Henri Spaak
Biographie
Date de naissance 26 mai 1871
Lieu de naissance Bilzen, (Belgique)
Date de décès 25 février 1968 (à 96 ans)
Lieu de décès Anvers, (Belgique)
Nationalité belge
Parti politique PSB

Camille Huysmans
Premiers ministres belges

Camille Huysmans était un homme politique belge, de tendance socialiste, né à Bilzen le 26 mai 1871, et décédé à Anvers le 25 février 1968.

C'était une figure importante du mouvement flamand. En 1911, il rédigea avec les députés démocrates chrétiens Frans Van Cauwelaert et Louis Franck une proposition de loi afin de créer une université néerlandophone à Gand[1].

Il a occupé les fonctions de bourgmestre de la ville d'Anvers, de président de la Chambre des représentants et de Premier ministre.

Durant la Première Guerre mondiale, réfugié en France avec des parlementaires de tous les partis ainsi que le gouvernement, Huysmans participe à une tentative de conciliation initiée par des socialistes de pays en guerre. C'est en 1916, à Stockholm, qu'a lieu la rencontre, mais ce sera sans lendemain, les partisans de la guerre étant dominants dans les grands pays belligérants.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Huysmans rejoint le libéral Marcel-Henri Jaspar à Londres et tente avec lui de mettre sur pied un « Comité national belge », chargé de continuer la lutte contre l'Allemagne au côté des alliés. Ensuite, il se rallie au premier ministre belge Hubert Pierlot et au ministre des affaires étrangères Paul-Henri Spaak qui se sont réfugiés en France dans l'espoir d'y patronner la continuation de la guerre et qui, obligés de fuir lors de l'armistice franco-allemand, arriveront à Londres pour y installer le gouvernement belge en exil.

Après la libération, Huysmans assuma les fonctions de chef du gouvernement belge d'août 1946 à mars 1947.

Camille Huysmans fonda en 1926 l'école supérieure de la Cambre qui eut comme premier directeur Henry van de Velde (1863-1957). Cette institution vouée aux arts plastiques a contribué à un nouvel épanouissement, en Belgique de la peinture, de la sculpture et de l'architecture. Plus tard, elle s'adjoindra le décor de théâtre et le cinéma d'animation. Dénommée, au début du XXIe siècle, École Nationale Supérieure des Arts Visuels, cette école a compté, parmi les enseignants et les étudiants, les peintres Paul Delvaux, Jean-Michel Folon et Serge Creuz, les architectes Léon Stijnen et Victor Bourgeois.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean Bartelous, Nos Premiers Ministres, de Léopold Ier à Albert Ier, 1831-1934, Bruxelles, éditions J.M. Collet,‎ 1983, 415 p., p. 316