Socialistische Partij Anders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Socialistische Partij Anders
Présentation
Président Bruno Tobback
Fondation (POB)
1945 (PSB)
1978 (SP)
2001 (sp.a)
Siège sp.a Nationaal
Rue du Marché aux Herbes 105/37
1000 Bruxelles
Idéologie Social-démocratie
Affiliation internationale Internationale socialiste
Affiliation européenne Parti socialiste européen
Couleurs rouge
Site web www.s-p-a.be
Présidents de groupe
Ministres fédéraux Johan Vande Lanotte (chef de file gouvernemental)
Monica De Coninck
Secrétaire d'État fédéral John Crombez
Représentation
Représentants
13 / 150
Sénateurs
7 / 74
Flag of Wallonia.svg Flag Belgium brussels.svg Dgbelgiens.svg
Dans les entités fédérées
Site web www.s-p-a.be
Présidents de groupe
Ministres flamands Ingrid Lieten
Freya Van den Bossche
Pascal Smet
Représentation
Parl. flamand
19 / 124
Parl. Comm. française[1]
0 / 94
Parl. bruxellois[2]
4 / 89
Parl. Comm. germanophone[3]
0 / 25
Au niveau européen
Site web www.s-p-a.be
Représentation
Représentants
2 / 785

Le Socialistische Partij Anders, ou sp.a, avec le sous-titre socialisten en progressieven anders, est un parti politique flamand, né de la scission du Parti socialiste belge en 1978. Il est membre du Parti socialiste européen et de l'Internationale socialiste. Son président est actuellement Bruno Tobback.

Histoire[modifier | modifier le code]

1885-1940[modifier | modifier le code]

Voir Parti ouvrier belge pour l'histoire du socialisme en Belgique avant 1940.

La Charte de Quaregnon[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Charte de Quaregnon.

Résultat d'un travail de commissions installées à Gand, la déclaration de principes et le programme seront discutés au Congrès socialiste de Bruxelles les 25 et 26 décembre 1893 avant d'être adoptés lors du congrès de Quaregnon (Borinage) des 25 et 26 mars 1894.

1940-1978[modifier | modifier le code]

Voir Parti socialiste belge pour l'histoire du socialisme en Belgique avant 1978.

1978-2010[modifier | modifier le code]

Logo du sp.a jusqu'en 2010.

En 1999, le SP subit une défaite électorale aux élections législatives et régionales. Il reste cependant au pouvoir à tous les niveaux dans des coalitions avec les libéraux et les écologistes (coalition arc-en-ciel ou paars-groen en néerlandais), mais entame un processus de renouveau interne. Avec une nouvelle dénomination pour le parti, sp.a, et sous la présidence de Steve Stevaert, cet effort est couronné de succès aux élections législatives de 2003, qui marquent une grande victoire pour le parti. Il reste donc au pouvoir au fédéral, en coalition avec les socialistes francophones (PS) et les libéraux francophones (MR) et néerlandophones (VLD).

Lors des élections régionales de 2004, le parti subit un léger recul par rapport à ses scores de 2003, mais regagne des sièges perdus en 1999. Il entre alors au niveau régional dans une coalition avec le CD&V et le VLD. Le 15 octobre 2005, à la suite de la démission de Steve Stevaert qui avait été nommé au poste de gouverneur du Limbourg, Johan Vande Lanotte devient le nouveau président du parti. La vice-présidente du parti, Caroline Gennez avait jusque-là assuré l'intérim.

À contre-courant dans une campagne électorale dominée par la thématique régionaliste, manquant d'une figure de proue populaire et marqué par une opposition interne de gauche (ayant conduit notamment à la création du Comité voor een Andere Politiek), le sp.a connaît un important revers électoral lors des élections législatives du 10 juin 2007, et redescend presqu'à son niveau de 1999. Le lendemain, Johan Vande Lanotte démissionne de la tête du parti. Il sera remplacé par Caroline Gennez. Le sp.a décide alors que, même si on le lui propose, il ne participera pas au nouveau gouvernement fédéral. Fin décembre 2007, à la suite de l'entrée en fonction du nouveau gouvernement, le sp.a se retrouve dans l'opposition, pour la première fois depuis 1988.

Le , la direction du parti a souhaité changer la signification de l'acronyme sp.a en Socialisten en Progressieven Anders afin de permettre à Bert Anciaux de rejoindre leurs rangs. À la suite de l'opposition exprimée par plusieurs membres importants du parti, le Bureau du sp.a a décidé la semaine suivante de ne pas changer le nom, mais le sous-titre qui devient socialisten en progressieven anders[4].

Aux élections fédérales de 2010, le parti défait de son partenaire de cartel Spirit (absorbé par Groen!), ne perd qu'un député au niveau national.

Principaux membres[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

Présidence du SP[5]
Periode Présidents
1978 - 1989 Karel Van Miert
1989 - 1994 Frank Vandenbroucke
1994 - 1998 Louis Tobback
1998 - 1999 Fred Erdman
1999 - 2001 Patrick Janssens
Présidence du SP.A[6]
Periode Présidents Vice-Présidents
2001 - 2003 Patrick Janssens
2003 - 2005 Steve Stevaert Caroline Gennez
2005 Caroline Gennez (ad interim)
2005 - 2007 Johan Vande Lanotte Caroline Gennez
2007 - 2010 Caroline Gennez Dirk Van der Maelen
2010 - Bruno Tobback

Niveau européen[modifier | modifier le code]

Parlement européen
Nom Commission parlementaire
Saïd El Khadraoui Transport
Kathleen Van Brempt Industrie, recherche et énergie

Niveau Fédéral[modifier | modifier le code]

Chambre des Représentants
Nom Remarque Nom Remarque
Bruno Tobback Karin Temmerman
Hans Bonte Ann Vanheste
Maya Detiège Myriam Vanlerberghe
David Geerts Bruno Tuybens
Caroline Gennez Chokri Mahassine
Meryame Kitir Dirk Van der Maelen
Renaat Landuyt
Sénat
Nom Remarque
Johan Vande Lanotte
Frank Vandenbroucke
Marleen Temmerman
Bert Anciaux
Ludo Sannen (sénateur de communauté)
Güler Turan (sénateur de communauté)
Guy Swennen (sénateur coopté)

Niveau Régional[modifier | modifier le code]

Gouvernement flamand Peeters II
Nom Ministère
Vice-Ministre-président Ingrid Lieten chargé de la recherche scientifique, la Pauvreté et des Médias
Ministre Pascal Smet de la Jeunesse, de l'Enseignement, l'égalité des chances et de Bruxelles
Ministre Freya Van den Bossche du Logement, de l'Énergie, de l'économie sociale et de la politique des villes

Parlement flamand[modifier | modifier le code]

Parlement bruxellois[modifier | modifier le code]

Niveau local[modifier | modifier le code]

Province Flamande
Province  % Répartition des sièges
Province d'Anvers Anvers 19,46 %
Province de Limbourg (Belgique) Limbourg 25,46 %
Province de Flandre-Orientale Flandre-Orientale 16,81 %
Province du Brabant flamand Brabant flamand 16,20 %
Province de Flandre-Occidentale Flandre-Occidentale 20,04 %
Flandre Conseil communal
 % Répartition des sièges
sp.a dans les conseils communaux
sp.a dans les conseils de district

Anciens ministres[modifier | modifier le code]

Ministres de la SP et le sp.a ont été Willy Claes, Jef Ramaekers, Jos Wijninckx, Henri Boel, Roger De Wulf, Marc Galle, Willy Calewaert, Freddy Willockx, Louis Tobback, Norbert De Batselier, Marcel Colla, Leona Detiège, Leo Peeters, Frank Vandenbroucke, Johan Vande Lanotte, Eric Derycke, Luc Van den Bossche, Freya Van den Bossche,Jan Peeters, Eddy Baldewijns, Anne Van Asbroeck, Steve Stevaert, Renaat Landuyt, Gilbert Bossuyt et Peter Vanvelthoven.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du Parlement de la Communauté française de Belgique
  2. Site du Parlement bruxellois
  3. Site du Parlement de la Communauté germanophone de Belgique
  4. « Le sp.a ne veut pas changer de nom », sur lalibre.be,‎ 17 janvier 2009 (consulté le 17 janvier 2009)
  5. http://tijdslijn.s-p-a.be/partij-voorzitters/partij-voorzitters.aspx
  6. http://tijdslijn.s-p-a.be/partij-voorzitters/partij-voorzitters.aspx
  7. a, b et c élu député fédéral le 13 juin 2010
  8. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées DE.
  9. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées min.
  10. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées FED.
  11. bourgmestre grande ville, empêché

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]