Jean Duvieusart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Duvieusart
Fonctions
20e Premier ministre belge
(48e chef du gouvernement)
8 juin16 août 1950
Monarque Charles de Belgique (Régent)
Léopold III (Roi)
Gouvernement Duvieusart
Coalition PSC-CVP
Prédécesseur Gaston Eyskens
Successeur Joseph Pholien
8e président du Parlement européen
19641965
Prédécesseur Gaetano Martino
Successeur Victor Leemans
Biographie
Date de naissance 10 avril 1900
Lieu de naissance Frasnes-lez-Gosselies, (Belgique)
Date de décès 11 octobre 1977 (à 77 ans)
Lieu de décès Couillet, (Belgique)
Nationalité belge
Parti politique PSC-CVP (puis) RW
Conjoint Blanche Dijon
Enfant(s) Philippe, Leopold, Étienne et Thérèse
Résidence 16, rue de la Loi

Jean Duvieusart
Premiers ministres belges

Jean Pierre Armand Ghislain Marie Duvieusart, né le 10 avril 1900 à Frasnes-lez-Gosselies et mort le 11 octobre 1977 à Couillet, est un homme politique belge et militant wallon de tendance sociale-chrétienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'homme politique Armand Léopold Duvieusart (1867-1951), il suit des études de droit à l'université de Louvain, avant de devenir avocat au barreau de Charleroi.

Il fut le Premier ministre du dénouement de la Question royale de juin à août 1950. Il fut également ministre des Affaires économiques dans le gouvernement Van Houtte puis quitta le PSC dans les années 1960 et plus tard il soutient le fédéralisme wallon et participe à la fondation du Rassemblement wallon en 1968 dont il assuma la présidence[1]

Jean Duvieusart fut également le premier président belge du parlement européen de 1964 à 1965.

Son action politique peut être vue sous quatre angles : l’action du Ministre des Affaires économiques rétablissant la prospérité de la Belgique dans l’après-guerre, celle du premier Ministre de la solution de la Question royale, celle de bâtisseur de l’Europe, celle enfin du Wallon et francophone belge, dans la question scolaire et la question communautaire.

La quatrième page de couverture de la biographie de Jean Duvieusart par Vincent Dujardin résume son parcours :

" Bâtisseur de l'Europe, ardent défenseur de la Wallonie et de Bruxelles. Jean Duvieusart est d'abord connu pour le rôle qu'il a joué en tant que Premier ministre.

Voici cinquante ans, dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1950, s'est joué le dernier acte de la question royale. Léopold III avait décidé de déléguer ses pouvoirs à son fils Baudouin. Que s'est-il vraiment passé cette nuit-là, les jours qui l'ont précédée, les heures qui l'ont suivie? Basé sur des documents inédits, ce livre décrit les réunions tenues dans les coulisses, les états d'âmes des principaux protagonistes, notamment du roi Léopold et de Jean Duvieusart, qui préside à ce moment un gouvernement social-chrétien homogène.

Toutefois, la carrière du Premier ministre de l'époque est loin de se limiter à ces événements. Bourgmestre de Frasnes-lez-Gosselies dès l'âge de vingt-six ans, parlementaire de Charleroi pendant vingt-cinq ans, ministre des Affaires économiques de 1947 à 1950, puis de 1952 à 1954, Jean Duvieusart participe ausi aux débuts de la construction européenne.

Apres avoir présidé les premiers Conseils des ministres de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier, cette première "Communauté européenne", il accède en 1964, à la présidence du Parlement européen. Ayant fréquenté les Schuman, De Gasperi, Adenauer, Monnet et de Gaulle, il est, au niveau européen fédéraliste de coeur, mais confédéraliste de raison.

Après avoir rompu avec le PSC et avoir été le premier des Walen Buiten, il préside le FDF-Rassemblement Wallon à sa création, et connaît l'heure de gloire de cette fédération.

Né il y a cent ans, Jean Duvieusart a été un acteur et un témoin des tourments et des tournants du XXe siècle."[2]

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le mari de Blanche Dijon (1907-1984) et le père de Philippe (°1932), de Léopold (°1933), d'Étienne (°1935) et de Thérèse (°1939).

Publications et travaux[modifier | modifier le code]

  • DUVIEUSART J., La question royale, crise et dénouement : juin, juillet, août 1950, Bruxelles, Crisp, 1975.
  • La question linguistique en matière judiciaire, in: Journal des Tribunaux, 1932.
  • L'indépendance belge, in: Revue Générale, 1937.
  • DUVIEUSART J., Wallonie 1938, dans la revue catholique des Idées et des Faits, t. 23.
  • Les structures politiques de la Belgique, in: Res Publica, 1961.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vincent Dujardin, Jean Duvieusart (1900-1977), Éditions Le Cri, Bruxelles, 2001 (ISBN 2-87106-284-6)
  • Duvieusart E. - LIBON M. art. Jean Duvieusart, dans Luc COURTOIS et Jean Pirotte (dir.) Images de la Wallonie dans le dessein de presse (1910 - 1961), Louvain-La-Neuve, 1993.
  • Duvieusart Ph., Jean Duvieusart, in: Revue Générale Juin-Juillet 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cent Wallons du siècle Institut Jules Destrée, Charleroi, 1995
  2. Vincent Dujardin, Jean Duvieusart (1900 - 1977), LE CRI