Olivier Chastel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chastel.
Olivier Chastel
Olivier Chastel.
Olivier Chastel.
Fonctions
Ministre fédéral du Budget et de la Simplification administrative
6 décembre 201111 octobre 2014
Monarque Albert II
Gouvernement Di Rupo I
Prédécesseur Guy Vanhengel (Budget)
Vincent Van Quickenborne (Simplification administrative)
Successeur Hervé Jamar
Ministre fédéral de la Coopération au Développement, chargé des Affaires européennes
14 février 20116 décembre 2011
Monarque Albert II
Gouvernement Leterme II
Prédécesseur Charles Michel
Successeur Paul Magnette (Coopération au Développement)
Didier Reynders (Affaires européennes )
Conseiller communal à Charleroi
En fonction depuis le 4 décembre 2006
Biographie
Date de naissance 22 novembre 1964 (50 ans)
Lieu de naissance Liège (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Mouvement réformateur (MR)
Profession Pharmacien
Politicien

Olivier Chastel

Olivier Chastel est un homme politique belge, membre du Mouvement réformateur, né à Liège le 22 novembre 1964. Olivier Chastel obtient le diplôme de pharmacien à l'Université libre de Bruxelles en 1987.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sorti de l'Athénée Royal de Charleroi en 1982, Olivier Chastel obtient le diplôme de pharmacien à l'Université libre de Bruxelles en 1987.

Après s'être perfectionné quelques années dans le service de Chimie analytique de l'Institut de Pharmacie (ULB) dans lequel il était assistant - chercheur et pour lequel il est encore aujourd'hui collaborateur scientifique, c'est au sein du Laboratoire d'analyses Quality Assistance à Thuin, au sein duquel il était chef de service et responsable qualité, qu'il devient spécialiste en Assurance de Qualité. Ainsi, Olivier Chastel est aujourd'hui pharmacien d'industrie et expert - consultant auprès des laboratoires d'essais.

Depuis 1998, outre une activité professionnelle devenue marginale et son engouement à pratiquer ses passions que sont le tennis et son élevage de Bouviers des Flandres, Olivier Chastel se consacre à la politique communale et à son mandat de Ministre du Budget et de la Simplification administrative.

Conseiller communal à Charleroi depuis 1993, Olivier Chastel fait ses premières armes parlementaires en devenant député wallon en 1998, en remplacement d'Etienne Knoops.

Quelques mois plus tard, il est investi pour conduire la liste libérale pour la Chambre des Représentants dans l'arrondissement de Charleroi - Thuin et près de 12 000 électeurs lui ont fait confiance en juin 1999. Olivier Chastel siège notamment à la Commission de l'Infrastructure de la Chambre. Il a été membre de la commission SABENA et, en tant que Président de la commission des pétitions, a soutenu le travail des Médiateurs fédéraux dont la mission est de faciliter les rapports des citoyens avec l'administration. Avec 22 133 voix de préférence obtenu à l'occasion des élections législatives (mai 2003) sur la circonscription du Hainaut, Olivier Chastel a été élu Vice-Président de la Chambre des Représentants[1].

De février à juillet 2004, Olivier Chastel occupe la fonction de Ministre des Arts, des Lettres et de l'Audiovisuel.

Sur le plan communal, Olivier Chastel a obtenu plus de 17 000 voix de préférence lors des élections d'octobre 2006.

Au-delà de ces résultats électoraux, le MR participe également depuis le 4 décembre 2006 aux responsabilités de la Ville de Charleroi avec la présence de deux Echevins dans le Collège communal.

Olivier Chastel était également la tête de liste à la Chambre pour la Province de Hainaut lors des élections législatives de juin 2007.

Le MR hennuyer a récolté 199 859 voix, c’est 40 000 voix de plus que lors des élections de 2003. Le score du MR n’a donc jamais été aussi élevé en Hainaut avec 27 % des voix (soit une hausse de 5 %). Mais ces résultats exceptionnels ont également permis au MR de récolter un sixième siège à la Chambre des Représentants[2].

Olivier Chastel, avec ses 67 180 voix de préférence, a quant à lui multiplié par trois son score des élections fédérales de 2003. Il enregistre ainsi le meilleur score du MR à la Chambre après celui de Didier Reynders.

Le 20 mars 2008, Oliver Chastel a été désigné Secrétaire d’État aux Affaires Européennes[3].

Aux élections européennes de juin 2009, Olivier Chastel (3e sur la liste emmenée par Louis Michel et Frédérique Ries) a réalisé un score de 74 616 voix de préférence[4].

Lors des dernières élections en juin 2010, Olivier Chastel a été réélu Député à la Chambre des Représentants. Après une Présidence belge du Conseil de l’UE couronnée de succès[5], Olivier Chastel est devenu en février 2011 Ministre de la Coopération au Développement, chargé des Affaires européennes[6], suite à l’élection de Charles Michel à la Présidence du Mouvement réformateur.

Olivier Chastel est ministre fédéral du Budget et de la Simplification administrative du 6 décembre 2011 au 11 octobre 2014, date à laquelle il reprend ses fonctions de député fédéral au sein de la Chambre des représentants.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • depuis 1993 : Conseiller communal à Charleroi
  • décembre 2006 - mai 2007 : 1er Echevin à Charleroi (Affaires économiques, emploi, marchés, commerce et économie sociale).
  • 1991 - 1995 : Député suppléant de Daniel DUCARME (Chambre - Arrondissement de Charleroi)
  • 1995 - 1998 : 1er suppléant d'Etienne KNOOPS (Parlement wallon - Arrondissement de Charleroi)
  • 1998 - 1999 : Député wallon et de la Communauté française (Arrondissement de Charleroi)
  • 1999 - juin 2003 : Député fédéral (Arrondissement de Charleroi - Thuin)
  • juin 2003 - février 2004 : Député fédéral (province de Hainaut), Vice-Président de la Chambre des Représentants
  • février 2004 - juillet 2004 : Ministre des Arts, des Lettres et de l'Audiovisuel du Gouvernement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles
  • juillet 2004 - mars 2008 : Député fédéral (province de Hainaut), Vice-Président de la Chambre des Représentants Commission : Infrastructure, Communications et Entreprises publiques
  • mars 2008 : Secrétaire d'État aux Affaires Européennes
  • février 2011 - décembre 2011 : Ministre de la Coopération au développement, chargé des Affaires européennes
  • décembre 2011 - octobre 2014 : Ministre du Budget et de la Simplification administrative
  • mai 2014 : réélu comme député fédéral

Distinctions[modifier | modifier le code]

Olivier Chastel est :

  • Chevalier de l'Ordre de Léopold depuis juin 2007 (A.R. du 05-06-2007)
  • Chevalier de l'Ordre de la Croix de Terra Mariana de la République d'Estonie depuis juin 2008
  • Commandeur de l'Ordre de Léopold II depuis juin 2010 (A.R. du 06-06-2010)
  • Commandeur de la Croix Médiane avec l’Étoile de l’Ordre du Mérite de la République de Hongrie depuis septembre 2011
  • Commandeur de la Grand-Croix de l’Ordre du Mérite civil du Royaume d’Espagne depuis septembre 2011

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]