Secret Invasion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Secret Invasion
Éditeur Marvel Comics
Fréquence Mensuel
Format Série régulière (plus tie-ins)
Date(s) de publication (en) avril 2008 -
janvier 2009

(fr) février 2009 - septembre 2009

Numéros 8
Personnages principaux The New Avengers
The Mighty Avengers
Fantastic Four
X-Men
Nick Fury
The Initiative
Thunderbolts
Inhumans
The Skrulls
Skrull Kill Krew
Hood's Crime Syndicate
Norman Osborn
Marvel Boy (Noh Varr)

Scénariste(s) Brian Michael Bendis
Dessinateur(s) Leinil F. Yu
Coloriste(s) Laura Martin
Encrage Mark Morales

Secret Invasion est un crossover de comic books publié par la maison d'édition Marvel Comics en 2008. Il s'inscrit dans la continuité fictionnelle de l'univers Marvel.

Evénements majeurs de l'univers Marvel, Secret Invasion est le point culminant de plusieurs intrigues dont certaines ont débuté en 2004. Cette mini-série de huit numéros, auxquels s'adjoignent plusieurs dizaines de titres associés, raconte l'invasion de la Terre par les Skrulls, un peuple de métamorphes extraterrestres qui ont secrètement remplacé plusieurs super-héros de l'univers Marvel par des imposteurs au cours du temps, avant le déclenchement de l'invasion, et met en scène la plupart des équipes emblématiques des super-héros Marvel : les New Avengers, les Mighty Avengers, les Fantastic Four, les X-Menetc.

Le slogan promotionnel de Marvel de cet événement est « À qui faites-vous confiance ? »

Historique de la publication[modifier | modifier le code]

Secret Invasion est un projet planifié par Marvel Comics depuis quelques années et approuvé au moment de la publication de Avengers Disassembled[1]. Le premier indice concret de la présence de l'invasion se situe dans les pages de New Avengers #1, tandis que des allusions peuvent être trouvées dans le quatrième de couverture de l'un des volumes de Secret Wars[1].

Pour Bendis, il est étrange que l'on ait toujours présenté les Skrulls, êtres pourtant capables de mimétisme morphologique, comme des envahisseurs avec des armes lasers et des vaisseaux spatiaux. S'inspirant de la façon dont Star Trek a converti les Klingons, ou dont le nouveau Battlestar Galactica a transformé les Cylons, l'auteur s'est attaché à représenter les Skrulls en une menace plus sérieuse[2].

Après plusieurs années où l'essentiel des intrigues au sein de l'univers Marvel se basait sur la division, la confrontation et la suspicion de la communauté super-héroïque — Avengers Disassembled, Secret War, House Of M, Civil War et Messiah Complex —, Secret Invasion est le point culminant de cette période, avec une paranoïa poussée à l'extrême et la perte de confiance entre héros.

Toutefois, toujours selon Bendis, cette histoire dispose également des potentialités pour réunifier de nouveau tout le monde. Brian Bendis explique dans une interview que les Skrulls ont été inventés à une époque où la Guerre froide était un composant important de l'univers Marvel. Dans l'Amérique de l'après-11 septembre, l'heure est à la paranoïa face à un ennemi invisible.

Résumé[modifier | modifier le code]

L’infiltration de la Terre par les Skrulls[modifier | modifier le code]

La capture des Illuminati[modifier | modifier le code]

À la fin de la guerre Kree-Skrull, dont la Terre fut l'un des principaux champs de bataille, un groupe de héros parmi les plus influents de la Terre, les Illuminati (composés de Red Richards, Iron Man, Flèche Noire, Charles Xavier, Namor et le Dr Strange) décident de se rendre directement sur Satriani, une planète de l'empire Skrull pour avertir le roi Dorrek que toute nouvelle tentative d'invasion de la Terre entrainerait une riposte immédiate de tous les super-héros coalisés[3]. Face à la détermination réaffirmée du roi Skrull d'intégrer la Terre à son empire et d'exterminer tous les humains, Flèche Noire détruit le vaisseau sur lequel se trouve le roi. Capturés par les Skrulls après une tentative de fuite, chaque membre des Illuminati est soumis à des expérimentations destinées à étudier leurs pouvoirs. Les Illuminati parviennent finalement à s'échapper, mais le roi Skrull, désormais en possession du secret de leurs pouvoirs, commanda à ses prêtres scientifiques de commencer le travail de clonage.

La prophétie[modifier | modifier le code]

Le passage 11 du Livre des Mondes[4] contient la prophétie suivante: Une vague de destruction, le Vide. Et du Vide, tu pourras étendre ton bras et obtenir ce qui a besoin de toi. Ainsi uniquement s'ouvriront pour toi et tes frères les portes du Paradis. Ce passage montre que la conquête de la Terre ne se base pas uniquement sur de motifs d'impérialisme traditionnel, mais se fonde sur des motivations religieuses profondes qui porte les Skrulls à croire que la Terre fait déjà partie de leur empire[5].

Ces motivations religieuses créent une division au sein des Skrulls entre les partisans du roi Dorrek, qui est en faveur d'une approche scientifique de l'invasion, et les partisans de la princesse Veranke, persuadée qu'il faut écouter les prophètes et les écritures pour assurer la survie de l'empire Skrull. Sentant son autorité menacée, Dorrek fait exiler la princesse Veranke sur une planète abandonnée[6]. Mais l'instabilité psychologique du roi Dorrek, qui ne peut s’empêcher de s'en prendre aux clones de Reed Richards, nuit au travail de ses prêtres scientifiques. Mal dirigé, l'empire Skrull continue de décliner et se montre incapable empêcher Galactus d'exterminer le Monde-Trône des années après, comme l'annonçait la prophétie[6]. Les Skrulls se tournent alors vers la princesse Veranke, qu'ils ramènent d'exil sur la planète Skrull Satriani pour diriger ce qu'il reste du peuple[6].

La planification de l'infiltration[modifier | modifier le code]

La défaite contre les Kree, l'escarmouche des Illuminati, la disparition de leur planète d'origine, dévorée par Galactus et la vague d'Annihilation sont autant d'évènements qui ont contribué à radicalement modifier la manière dont agit l'empire Skrull. L'ensemble de ces évènements était annoncé dans une suite de prophéties, ensemble de croyances qui appartenaient au début à certaines sectes et qui se sont généralisées[7] à l'ensemble des Skrulls avec la prise de pouvoir de la princesse Veranke. Cette dernière, totalement convaincue de la véracité de la prophétie, décide faire désormais précéder l'invasion ouverte de la Terre par une phase d'infiltration secrète.

Pour mener à bien l'invasion ouverte de la Terre, les plus grands scientifiques skrulls, prêtres de la magie et de la physique, donnent naissance à un prototype de nouveau Super-Skrull. Ces scientifiques sont désormais capable de combiner la puissance physique des meilleurs guerriers skrulls avec les pouvoirs des Illuminati ou des mutants en les ajoutant et en les mélangeant à volonté[6].

Dans le même temps, les prêtres scientifiques skrulls mettent au point un moyen d'introduire parmi les humains des Skrulls métamorphes impossibles à détecter. Dans le cadre de la phase d'invasion secrète, ils commencent à sélectionner des surhumains mystérieux, qu'ils remplacent par des Skrulls ayant pris leur apparence. Les prêtres scientifiques présentent à la princesse Veranke une Skrull ayant déjà infiltré la Terre en subtilisant la place et l'identité d'Elektra. Approuvant ce plan, Veranke décide de diriger elle-même les opérations d'infiltration sur le terrain en prenant l'identité de Jessica Drew, Spider-Woman[6].

Le déroulement de l'infiltration[modifier | modifier le code]

Quelque temps avant la formation des Nouveaux Vengeurs, la véritable Jessica Drew est approchée par l'organisation terroriste Hydra. Cette dernière lui propose de lui rendre ses pouvoirs perdues si elle accepte de devenir une espionne infiltrée au sein du SHIELD. Sur demande de Nick Fury, le directeur du SHIELD, elle accepte cette proposition dans le but de devenir secrètement un agent double au sein d'Hydra pour le compte du SHIELD. Mais Jessica Drew est enlevée par une cellule skrull infiltrée au sein d'Hydra et remplacée par la princesse Veranke qui subtilise son identité[8].

Regroupant l'ensemble des Skrulls infiltrés sur Terre, la princesse Veranke donne trois cibles à la phase d'infiltration :

  • les mines de vibranium, qui produisent des armes contre lesquelles l'Empire skrulll n'a pas de parade. Ces mines sont situées en Terre Sauvage et au Wakanda. La princesse Veranke décide de créer une faction skrull, qui se fera passer pour une branche corrompue du SHIELD pour détruire les mines. En cas d'échec de cette opération, cela entrainera malgré tout une perte de confiance vis-à-vis de l'intégrité du SHIELD ;
  • la communauté mutante, très nombreuse, qui représente une très grande menace lorsque l'invasion ouverte sera déclenchée. De plus, la princesse Veranke craint qu'un nouveau mutant développe le pouvoir de les démasquer. Veranke veut s'appuyer sur le racisme des humains vis-à-vis des mutants pour les pousser à commettre des crimes dans le but de faire le plus de victimes mutantes possible ;
  • les super-héros, qui est la plus solide défense de la Terre face à une invasion extra-terrestre. La princesse Veranke veut diviser les héros en alimentant la méfiance, la paranoïa et la haine dans le but de neutraliser les plus puissants[8].

En tant que Spider-Woman, Veranke décide d'infiltrer les héros pour commencer à les diviser. Les Skrulls embauchent Electro pour qu'il déclenche une gigantesque évasion au sein du Raft, le bâtiment le plus sécurité de la prison de Ryker's Island, où sont détenus les plus puissants super-criminels[9],[8]. Le but de cette opération est de discréditer le SHIELD en l'accusant de corruption et d'en profiter pour remplacer par des Skrulls les agents du SHIELD morts lors de l'évasion. Néanmoins, l'évasion a pour conséquence inattendue de reformer les Vengeurs, désormais appelés les Nouveaux Vengeurs. Veranke intègre l'équipe sous l'identité de Spider-Woman pour espionner les héros et être en mesure de les éliminer à tout moment[10],[8].

Face à la menace que représente Wanda Maximoff, les Nouveaux Vengeurs partent pour l'ile de Genosha. Devenue folle, elle modifie la réalité et construit un nouveau monde, House of M, dans lequel les mutants sont l'espèce dominante sur Terre[8],[11]. La Maison M est le contraire de ce que l'invasion Skrull prévoyait. Au lieu de réduire le nombre de mutants sur Terre, ils sont désormais omniprésents. Mais la domination des humains par les mutants est acceptée car tous leurs désirs sont comblés. Cette situation renforce optimisme de la princesse Veranke, persuadée que les humains se soumettront tout aussi docilement à la domination skrull. Au terme de l'affrontement final entre les super-héros et Wanda Maximoff, cette dernière restaure la réalité mais supprime quasi-totalement l'existence mutante sur terre[11]. La population mutante n'est désormais plus un obstacle à l'invasion skrull[12].

Le dernier obstacle à l'invasion skrull reste la communauté des super-héros, dont le plan est de les diviser pour les neutraliser. Cet obstacle se règle lors de l'évènement Civil War. Après plusieurs incidents impliquant des super-héros, l'opinion publique réclame un encadrement juridique des individus dotés de super pouvoirs. Sous la direction de Tony Stark, le gouvernement publie la loi de recensement des super-humains. Cette loi oblige tout super-humain à se faire recenser, révéler son identité secrète aux autorités, suivre une formation appropriée, et travailler aux ordres du gouvernement. S'ils ne se plient pas à cette loi, ils seront arrêtés et placés en détention dans des prisons prévues afin d'accueillir les super-héros entrés dans l'illégalité. Deux camps se forment et s'affrontent : le camp d'Iron Man, favorable à la loi et le camp de Captain America, qui s'y oppose[13]. La guerre se solde par la victoire du camp d'Iron Man et par la mort de Captain America[14]. Une poignée de super-héros (Luke Cage, Wolverine, Dr. Strange, Spider-Man, Iron Fist, Clint Barton et Veranke/Spider-Woman) entre dans la clandestinité et continue de lutter contre Iron Man.

Secret Invasion[modifier | modifier le code]

L'infiltration skrull de la Terre est détectée pour la première fois lors de la découverte de la véritable identité d'Elektra, tuée par Echo lors d'un affrontement entre les Nouveaux Vengeurs et la Main. Lors de sa mort, la Skrull a repris son apparence originelle, révelant ainsi aux héros une présence skrull sur Terre[15]. Cette découverte pousse la méfiance entre les Vengeurs à son maximum, chacun soupçonnant les autres d'être un Skrull déguisé. L'équipe se divise sur la stratégie à adopter après cette découverte. Veranke/Spider-Woman souhaite apporter le corps à Tony Stark, nouveau dirigeant du SHIELD et des Puissants Vengeurs, pour l'avertir de la présence skrull. Mais les autres, notamment Luke Cage, s'opposent à cette idée, soupçonnant Stark d'être lui aussi un Skrull. Abandonnant son équipe, Spider-Woman emmène le corps de la Skrull chez Iron Man et rejoint les Puissants Vengeurs[16].

Après la visite de Jessica Drew, Tony Stark réunit les Illuminati (Charles Xavier, Fléche Noire, Mr. Fantastic, Namor et le Dr. Strange) pour leur parler de la découverte du Skrull et de la potentielle invasion. La principale interrogation des héros porte sur le fait que la Skrull ait été totalement indétectable de son vivant. Soudain, ils découvrent que Fléche Noire, le chef des Inhumains, était en réalité un Super-Skrull, qui révèle son identité et déclenche une explosion pour détruire les Illuminati et récupérer le cadavre d'Elektra. Namor réussit à tuer le Super-Skrull, mais ils sont immédiatement attaqués par deux autres Super-Krull, qui sont rapidement éliminés par Iron Man. Se méfiant désormais les uns des autres, les Illuminati finissent par se séparer sur les mots de Red Richards : "A qui faire confiance ?"[17].

La première apparition skrull que l'on peut lier à Secret Invasion remonte au temps où Carol Danvers, qui n'était pas encore Miss Marvel, était responsable de la sécurité à la NASA à Cap Canaveral[18]. En compagnie de Captain Mar-Vell, elle découvre sur le site une sphère d'origine skrull. À son toucher, la sphère enregistre ses caractéristiques biologiques et les transmet à un vaisseau skrull qui a pour objectif de cataloguer autant d'ADN humain que possible, dans le but de réaliser leur "plan". Par la suite, le fils du scientifique skrull responsable de la mission fera partie de la vague de super-skrulls envoyés sur Terre lors de l'invasion.

Dénouement et conséquence[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Interview de Brian Bendis chez Newsarama lors de Baltimore Comic-con
  2. Interview à propos de New Avengers #31 sur CBR
  3. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 4 : Confiance, Paris, Panini Comics France, coll. « Marvel Deluxe », , 300 p. (ISBN 2809417911), New Avengers : Illuminati vol. 2 #1 (Février 2007)
  4. BENDIS, Brian Michael, Secret Invasion, Paris, Panini Comics France, , 240 p. (ISBN 2809419620), Secret Invasion #1
  5. Interview de Brian Bendis chez Entertainment Weekly
  6. a b c d et e BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 5 : L'Empire, Paris, Panini Comics France, , 300 p. (ISBN 2809423318), New Avengers #40 (Juin 2008)
  7. The Broad view of Secret Invasion
  8. a b c d et e BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 5 : L'Empire, Paris, Panini comics France, , 300 p. (ISBN 2809423318), New Avengers #42 (Août 2008)
  9. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 1 : Chaos, Paris, Panini Comics France, , 200 p. (ISBN 2809412278), New Avengers #1 (Janvier 2005)
  10. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 1 : Chaos, Paris, Panini Comics France, , 200 p. (ISBN 2809412278), New Avengers #3 (Mars 2005)
  11. a et b BENDIS, Brian Michael, House of M, Paris, Panini Comics France, , 232 p. (ISBN 2809404038)
  12. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 5 : L'Empire, Paris, Panini Comics France, , 300 p. (ISBN 2809423318), New Avengers #45 (Novembre 2008)
  13. MILLAR, Mark, Civil War tome 1 : Guerre civile, Paris, Panini Comics France, , 296 p. (ISBN 2809404895)
  14. MILLAR, Mark, Civil War tome 3 : La mort de Captain America, Paris, Panini Comics France, , 288 p. (ISBN 2809405239)
  15. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 3 : Révolution, Paris, Panini Comics France, , 265 p. (ISBN 280941226X), New Avengers #31 (Août 2007)
  16. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 4 : Confiance, Paris, Panini Comics France, , 265 p. (ISBN 280941226X), New Avengers #32 (Septembre 2007)
  17. BENDIS, Brian Michael, New Avengers tome 4 : Confiance, Paris, Panini Comics France, , 300 p. (ISBN 2809417911), New Avengers vol.2 #5 (Janvier 2008)
  18. Ms Marvel vol. 2 # 25

Liens externes[modifier | modifier le code]