Age of Apocalypse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Age of Apocalypse
Éditeur Marvel Comics
Fréquence mensuel
Format Série limitée
crossover
Date(s) de publication 1995-1996
Numéros 39
Personnages principaux Apocalypse
X-Men
Magnéto

Scénariste(s) Rolf Kauka
Scott Lobdell
Mark Waid
Fabian Nicieza
John Francis Moore
Larry Hama
Warren Ellis
Jeph Loeb
Howard Mackie
Terry Kavanagh
Dessinateur(s) Roger Cruz
Steve Epting
Joe Madureira
Andy Kubert
Tony Daniel
Salvador Larroca
Chris Bachalo
Adam Kubert
Ken Lashley
Steve Skroce
Terry Dodson
Ian Churchill
Carlos Pacheco
Joe Bennett

Age of Apocalypse (L'Ère d'Apocalypse en VF) est un crossover se déroulant dans l'univers de Marvel Comics. Publié entre 1995 et 1996, il impliquait les séries liées aux X-Men, rebaptisées pour l'occasion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Légion, mutant extrêmement puissant et fils de Charles Xavier et Gabrielle Haller, fait un bond dans le passé pour supprimer Magnéto. Mais c'est Charles Xavier qui est tué à sa place. Le présent s'en trouva changé : son futur père mort, Légion cesse d'exister. Jean Grey ne fut jamais possédée par le Phénix, et Magnéto, que Xavier avait sauvé en se sacrifiant, sacrifia à son tour ses idées pour faire vivre l'idéal de son ami assassiné.

Apocalypse commença sa guerre de survie du plus fort dix ans avant la date prévue par Mr Sinistre, et attaqua une base nucléaire américaine (comme Magnéto l'avait fait dans la réalité). Accompagné de ses cavaliers (Candra, Gideon, Guerre, Peste et Dents de Sabre), il fut repoussé par Magnéto et ses X-Men. Apocalypse réussit cependant à s'emparer des États-Unis, dominant les humains à l'aide d'une armée d'Infinis, des soldats clonés, et de ses nouveaux Quatre Cavaliers. New York devint l'île d'Apocalypse et sa statue remplaça la Statue de la Liberté.

Ses principaux ennemis étaient les résistants, notamment les X-Men et leurs alliés, la plupart menés par Magnéto.

Équipes alternatives[modifier | modifier le code]

Comme dans le monde "réel", différentes équipes furent créées pour lutter contre Apocalypse, agissant selon le passif et les ambitions de leurs membres. Apocalypse mis au point également des "équipes" pour contrer ces rebelles

Les rebelles[modifier | modifier le code]

Les X-Men[modifier | modifier le code]

Au départ, l'équipe comprend :

Puis sont recrutés, après le premier affrontement :

Enfin, à l'arrivée de Bishop, sont formées les deux équipes pendantes de celle du monde réel :

X-Calibre[modifier | modifier le code]

À la suite de la demande de Magnéto de retrouver sa mère, Diablo part en Avalon. Là ils rassemblent de nouveaux alliés :

Force-X[modifier | modifier le code]

Parti de chez les X-Men où il ne se sentait plus chez lui, Gambit fonde une équipe qui s'occupe des problèmes plus quotidiens des rescapés : ils volent ce dont ils ont besoin.

X-Génération[modifier | modifier le code]

Colossus et Étincelle dirigent l'école des futurs X-Men, au rang desquels on compte :

La résistance de Forge[modifier | modifier le code]

Forge, à la suite de profondes blessures, s'éloigne des X-Men, et dirige un groupe de mutants qui ne peuvent cacher leurs particularités en temps normal :

Le Haut Conseil Humain[modifier | modifier le code]

Dirigée depuis Londres, l'humanité essaie de lutter contre Apocalypse, avec l'aide de certains mutants. Le Conseil :

La résistance humaine[modifier | modifier le code]

Les équipes d'Apocalypse[modifier | modifier le code]

Toutes sont soumises directement à Apocalypse, mais certaines ne sont réunies que le temps d'une mission.

Les cavaliers de l’Apocalypse[modifier | modifier le code]

Équipe qui lutta contre les premiers X-Men, comptant notamment :

Puis à la suite de ce premier choc, Apocalypse changera petit à petit ses cavaliers, les derniers étant :

X-Facteur[modifier | modifier le code]

Mr Sinistre organisa une équipe composée de fratries, afin de garder les camps de concentration des mutants dont les pouvoirs étaient trop faibles. Il se servait de cette équipe comme des prisonniers pour faire ses expériences :

Dark Raiders[modifier | modifier le code]

Afin de découvrir Avalon, un groupe est envoyé suivre Diablo.

Domino[modifier | modifier le code]

Pour mettre la main sur X-Man, Apocalypse charge Domino de le retrouver.

La confrérie du Chaos[modifier | modifier le code]

Pour semer la panique et empêcher le sauvetage des réfugiés humains des États-Unis avant l'attaque de l'armada humaine, Apocalypse envoya sous les ordres d'Abyss :

Les Maraudeurs[modifier | modifier le code]

Équipe composée des terroristes humains qui ont trahi l´Humanité:

Neutres[modifier | modifier le code]

Certains groupes de personnages préfèrent rester neutres dans le conflit, soit pour profiter des deux camps (comme Angel dans Le Ciel), soit pour protéger les personnes qui ne veulent pas être impliquées dans le conflit, soit encore pour profiter du chaos regnant pour s'enrichir sans prise de position. Certains sont impliqués dans le conflit alors qu'ils ne sont pas partie prenante (pas directement en tout cas). On peut voir notamment des pendants de Callisto, Omega Red, Épervier ou de Manta.

Le Ciel[modifier | modifier le code]

Boite de nuit de Warren Worthington III, elle emploie un certain nombre de mutants ou non (Karma, Scarlett McKenzie). Elle est un refuge pour son patron, qui peut monnayer ses renseignements à toutes les parties (plus fréquemment aux rebelles).

Avalon[modifier | modifier le code]

Basée sur la Terre sauvage, elle regroupe tous les mutants et humains qui veulent vivre en harmonie et ne pas participer à la guerre qui a lieu. Fondée par Destinée, la base comprend entre autres Douglas Ramsey et Cain Marko.

Les Shi'ar[modifier | modifier le code]

Dans l'espace, les Frères des étoiles, composés de Raza Long-Couteau, Ch'od et Hepzibah, et menés par Deathbird, affrontent la Garde Impériale Shi'ar, menée par Gladiator. On y rencontre également un pendant du Mephitisoïde.

Dénouement[modifier | modifier le code]

À la fin de la guerre, le crystal M’Kraan, qui maintenait cette réalité en existence, fut détruit, et l’Ère d'Apocalypse cessa d'exister, avec tout ce qu'elle contenait. Seuls quelques individus survécurent, aspirés par la réalité de l'Univers Marvel "standard".

Parmi eux, on retrouve :