HYDRA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hydra.
HYDRA
Personnage de fiction apparaissant dans
Nick Fury, agent of SHIELD.

Activité Organisation criminelle
Caractéristique Dispersée en plusieurs factions
Ex-membres Jaguar
Arachné
Commander Kraken (décédé)
Ralph Sanzetti (décédé)
Ron Takimoto (décédé)
Sathan (décédé)
Ennemi de SHIELD

Membres Arnim Zola
Alexander Pierce
Baron Strucker
Vipère
Le Caïd
Silvermane
Crâne Rouge
Crossbones
Hardball
Werner von Strucker
Arnold Brown
Otto Vermis
Richard Fisk
Blackwing
Jackhammer
James et Nancy Winderfield
Crippler
Man-Killer
Bob, Agent of HYDRA

Créé par Stan Lee et Jack Kirby
Première apparition Strange Tales #135 (août 1965)
Éditeurs Marvel Comics

L'HYDRA est une organisation terroriste fictive dont le but est la domination mondiale et la propagation d'une idéologie fascisante. Elle est apparue pour la première fois dans Strange Tales #135, publié par Marvel Comics en août 1965[1], et par la suite dans de nombreux épisodes de Nick Fury, agent of SHIELD.

Histoire[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le nom de l'organisation vient de l'Hydre de Lerne (cette créature fut tuée par Héraclès) et leur leitmotiv est « coupez une tête , il en repoussera deux », car après chaque défaite, elle revient plus puissante.

L'uniforme des agents de l'HYDRA est vert orné d'un H jaune ; ils furent masqués pour être indifférenciés puisque le groupe prévaut sur l'individu. Leur chef est appelé « Hydra Suprême ».

Origines[modifier | modifier le code]

Dans les parutions de 2014/2015, l'origine de l'HYDRA remonte à un ordre secret crée il y a plus de 5 000 ans dans le but de rechercher l'immortalité.

Le fondateur de l'HYDRA moderne est le baron Wolfgang Von Strucker, un nazi qui fut vaincu par Nick Fury. Adolf Hitler voulut l'exécuter en exemple, mais son bras droit d'alors, Crâne Rouge le sauva et le mit à l'abri dans une base de l'Est d'où il créa l'organisation.

Il coupa les ponts avec Crâne Rouge et fuit le pays, devenant le premier Hydra Suprême. À la tête d'une petite armée et d'une équipe de scientifiques (les futurs A.I.M), il s'établit sur une île du Pacifique. Il était à deux doigts d'acquérir un arsenal nucléaire quand un commando US/Japon détruisit la base.

Vers la fin de la guerre, Von Strucker rebâtit une base avec l'aide des meilleurs S.S. en fuite et vit son travail comme l'héritage du troisième Reich. Il établit son QG aux États-Unis et développa l'HYDRA partout dans le monde. Il prit l'identité secrète du Grand Impérator et délégua son pouvoir à un comité.

Alors que sa femme était morte dans la pauvreté, l'homme d'affaires Arnold Brown promit que sa fille Laura ne subirait jamais cette fatalité. Il créa alors Imperial Industries International au service du mal en s'associant à l'HYDRA. Arnold Brown fut nommé « Imperial Hydra » et l'HYDRA développa des sous-marins, des armes et des jets, mais le pouvoir restait secrètement entre les mains du baron.

Pour contrer l'HYDRA, le SHIELD fut créé. Son premier directeur, assassiné par les hommes en vert, fut remplacé par Nick Fury, alors à la CIA.

Arnold Brown fut tué lors de l'assaut du SHIELD contre le QG de New York.

Otto Vermis directeur d'Hydra, a fait un lavage de cerveau à Jessica Drew pour que, sous le nom d'Arachné, elle tente d'assassiner Nick Fury. Quand elle comprit la vraie nature de l'organisation, elle la quitta et devint une justicière costumée sous le nom de Spider-Woman.

Factions[modifier | modifier le code]

Un schisme se créa au sein de l'HYDRA, dont émergèrent l'Empire Secret et l'A.I.M.

Nick Fury et le SHIELD déjouèrent bon nombre de plans de l'organisation et une nouvelle base dans le Pacifique fut même détruite.

L'HYDRA, fortement affaiblie, abandonna son idéologie nazie et se fragmenta en diverses petites factions, toutes se réclamant de l'HYDRA d'origine :

Cette dernière, ainsi que la faction dirigée par Le Caid, s'apparente davantage à un dérivé de la mafia. Là encore, Fury intervint...

Membres[modifier | modifier le code]

À la fin de l'Invasion Secrète, l'organisation comptait plus de 6000 agents.

Les personnages suivants sont ou ont été des agents de l'HYDRA ou travaillant pour son compte.

  • Hive, originellement Hive, premier fondateur de Hydra il y a plus de 5000 ans - Mort explosé.
  • Alexander Pierce, lanceur du projet Insight du SHIELD et chef d'HYDRA avant le Baron Von Strucker
  • Le Baron Strucker, dignitaire nazi et fondateur
  • Werner Von Strucker, fils du Baron - tué par son père.
  • Arnold Brown, Imperial Hydra, tué.
  • Mentallo, agent spécial et mutant télépathe.
  • le Fixer, agent spécial et inventeur de génie.
  • Vipère (sous le nom de Madame Hydra), criminelle, et leader de NYC..
  • Richard Fisk, dit la Rose, fils de Wilson Fisk et criminel, Hydra Suprême de Las Vegas.
  • Wilson Fisk, parrain criminel et leader de la faction de Las Vegas.
  • Crâne Rouge, dignitaire nazi.
  • le Caméléon, agent spécial.
  • Silvermane, parrain criminel et Hydra Suprême de la Côte Est.
  • Blackwing, criminel et leader du Département Aérien d'Action de la Côte Est.
  • Jackhammer, chef de projet.
  • le Jaguar, criminel et leader de la Division Commando de la Côte Est, décédé.
  • le Commandant Kraken, leader de la Division Navale de la Côte Est, décédé.
  • Man-Killer, leader de la Division Assassinat de la Côte Est.
  • le Moissonneur.
  • le Tireur, assassin employé.
  • le Comte Otto Vermis, leader de la faction européenne.
  • Hardball, agent du projet Initiative.
  • Crippler
  • Sathan, décédé.
  • Cassandra Romulus, décédée
  • Guillotine.
  • Bob, agent HYDRA et partenaire de Deadpool.
  • Comtesse Valentina Allegra (Ex-membre du S.H.I.E.L.D (dans secret warrior)
  • Daniel Whitehall, dans Agents of SHIELD.
  • Steve Roger (Captain America)

Bases[modifier | modifier le code]

L'HYDRA maintient de nombreuses bases secrètes à travers le monde. Chaque base possède un nom.

Voici la liste des plus importantes :

  • Tsunami (autrefois appelée l'île de l'HYDRA, détruite)
  • Nemesis - base de construction navale en Malaisie.
  • Ichor (base principale, sous-marine, détruite par Strucker vers la fin de l'Invasion Secrète des Skrulls) - quelque part sous la Mer des Philippines.
  • La Couronne (centre financier) - au Japon.
  • Tarantule - dans le désert australien.
  • Hell's Heaven - en Chine.
  • Point Oméga - située dans le Nord de l'Italie.
  • La Ruche - quelque part dans l'océan Indien.
  • Gehenna - en Nouvelle-Zélande.
  • Ravenous - centre de recrutement à Vancouver.

Division[modifier | modifier le code]

Les troupes de l'HYDRA sont segmentées en division, selon leur spécialité. Les membres de ces divisions sont reconnus par un petit écusson représentant un animal :

  • Castor : ingénierie et construction des bases
  • Chameau : approvisionnement
  • Dragon de mer : action navale, servant le Commandant Kraken
  • Faucon : combat aérien
  • Hibou : planification et gestion
  • Léopard : reconnaissance
  • Renard : personnel diplomatique, servant l'Imperial
  • Rhinocéros : armement et véhicules blindés
  • Taupe : administration et espionnage
  • Tigre : assassinat et armement

Filmographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Univers cinématographique Marvel.

L'organisation HYDRA apparait dans les films produits par Marvel Studios et réunis sous le nom d'univers cinématographique Marvel.

Dans Captain America: First Avenger (2011), HYDRA était une branche scientifique secrète de la SS dont le but était de développer des armes sophistiquées pour les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été fondée et dirigée par le général Johann Schmidt, connu sous le nom de Crâne Rouge. Celui-ci avait d'autres projets pour HYDRA : conquérir lui-même le monde en se révoltant contre les ordres d'Hitler et de la Wehrmacht. Tous les projets d'HYDRA furent mis en échec par Captain America et ses alliés. Elle fut démantelée après la victoire des Alliés ; le SHIELD fut créé à la suite de cette victoire.

Dans Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014), on apprend que lors du lancement de l'opération Paperclip, le docteur Arnim Zola, ancien bras-droit de Crâne Rouge, refonde HYDRA au sein du SHIELD en recrutant de nouveaux membres et en aidant plusieurs anciens loyalistes d'HYDRA à s'y infiltrer. Plus le temps passe, plus HYDRA se renforce en alimentant des crises économiques, politiques et religieuses qui plongent le monde en plein chaos. En 2014, le projet Insight est lancé par le secrétaire Alexander Pierce, à la suite de l'invasion des Chitauris, afin d'éliminer les personnalités représentant un risque potentiel pour la paix. Mais le véritable but du projet est d'éliminer celles dangereuses pour HYDRA, comme Captain America, Tony Stark, Bruce Banner, Stephen Strange, etc. Lorsqu'HYDRA est découverte au sein du SHIELD par Captain America, cela déclencha un affrontement entre les agents loyaux au SHIELD et ceux d'HYDRA. HYDRA est à nouveau mise en échec par Captain America et souffre des pertes irréversibles : le docteur Arnim Zola (réduit à l'état d'intelligence artificielle), le secrétaire Alexander Pierce et tous les membres d'Insight pendant la bataille du Triskel. Après l'échec du projet Insight et la mort d'Alexander Pierce, le Baron von Strucker devient le nouveau chef d'HYDRA et a de nouveaux plans pour la domination mondiale.

Dans Avengers : L'Ère d'Ultron (2015), il est révélé qu'après la bataille de New York contre Loki et les Chitauris, Strucker récupéra le sceptre de Loki. Avec les pouvoirs de celle-ci, il se lance dans une série d'expérience pour créer des humains dits « optimisés ». Les jumeaux Pietro et Wanda Maximoff, originaires de Sokovie où se cachait Strucker, se portent volontaires pour ses expériences afin de se venger de Tony Stark (Iron Man). Ils obtiennent alors des capacités hors du commun : Pietro acquiert une super-vitesse et Wanda des pouvoirs télépathiques. Strucker met en place en parallèle la construction d'une armée de robots grâce à la technologie Chitauri, au sceptre de Loki et à Ulysses Klaue, un marchand d'armes trafiquant du vibranium, un métal très résistant originaire du Wakanda.

Lorsque les Avengers débarquent en Sokovie pour récupérer le sceptre, Strucker ordonne la destruction de toutes les données d'HYDRA. List est tué par Iron Man et il se laisse capturer et emprisonner par Captain America tandis que les jumeaux Maximoff s'enfuient. Cependant, Tony Stark retrouve les travaux robotiques de Strucker et s'en sert pour créer Ultron, une intelligence artificielle qui ne tarde pas à se retourner contre les Avengers. Strucker est tué dans sa cellule par Ultron qui ne veut pas que l'on découvre ses liens avec Ulysses Klaue.

Dans Ant-Man (2015), HYDRA tente d'acheter la combinaison Yellowjacket de Darren Cross, inspirée du travail de Henry Pym, par l'entremise de Mitchell Carson, ancien haut-membre du SHIELD. L'organisation ne parvient pas à s'emparer de la Yellowjacket mais arrive à mettre la main sur un échantillon de particules Pym nécessaires à son fonctionnement.

Dans la série télévisée Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., Phil Coulson et son équipe combattent HYDRA et ses sous-divisions depuis les événements du film Avengers. La dissolution du S.H.I.E.L.D. après la tentative de lancement du projet Insight met à jour les différentes cellules d'HYDRA, son histoire, ses membres. Après la mort de Daniel Whitehall, un des suivants de Crâne Rouge devenu un des chefs d'HYDRA, tué par Phil Coulson, le S.H.I.E.L.D. réussit à provoquer la mort de quatre autres chefs de l'organisation. Il est révélé qu'HYDRA n'a pas été fondé par le Général SS Johann Schmidt dans les années 1940 mais bien avant, par de riches seigneurs qui vénèrent un Inhumain puissant : Hive, un être vivant sous forme parasitaire. HYDRA était une société secrète ayant pour mission principale de ramener cet Inhumain exilé de la Terre par d'autres Inhumains car il était trop puissant et dangereux. Johann Schmidt, membre de cette société secrète, a décidé de la remodeler à son image. Depuis, HYDRA a perdu son objectif principal et son but est devenu celui de la vision de Schmidt : le Nouvel Ordre mondial d'HYDRA. Malheureusement pour le S.H.I.E.L.D., HYDRA réussit, malgré la mort de Grant Ward un de ses derniers chefs, à ramener cet Inhumain sur Terre. Mais cette croyance va causer la perte de l'organisation : l'Inhumain vénéré par HYDRA tue Stephanie Malick, la fille du chef d'HYDRA, Gideon Malick. Ce dernier, avant d'être assassiné, trahit l'organisation en révélant l'emplacement de ses bases au S.H.I.E.L.D. qui, avec les armées américaines, réussit à les détruire toutes. Il ne reste plus que la branche dirigée par l'Inhumain. Ce dernier rêve plutôt de lever une armée d'Inhumains pour conquérir la Terre que de reformer l'organisation. Après sa mort dans la bataille finale contre le S.H.I.E.L.D., et celle des trois derniers chefs de l'organisation un peu plus tôt, HYDRA est définitivement détruite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Strange Tales #135 (August 1965), couverture du numéro.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) HYDRA sur Marvel.com