Mr Fantastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mister Fantastic
Personnage de fiction apparaissant dans
Fantastic Four.

Un fan de Mister Fantastic lors d'une convention.
Un fan de Mister Fantastic lors d'une convention.

Alias Reed Richards (véritable identité)
Red Benjamin
L'homme élastique
Naissance Central City, Californie
Pouvoirs spéciaux Élasticité
Extrême intelligence
Scientifique et inventeur de génie.
Famille Jane Storm (épouse)
Nathaniel Richards (père)
Evelyne Richards (mère)
Franklin Richards (fils)
Val Richards (fille)
Johnny Storm (beau-frère)
Affiliation Les Quatre Fantastiques
Les Vengeurs
Illuminati
SHIELD
Ennemi(s) Docteur Fatalis

Créé par Stan Lee
Jack Kirby
Première apparition Fantastic Four #1
Éditeur(s) Marvel Comics

Mr Fantastique (Mr. Fantastic en version originale), aussi appelé L'Homme Élastique, de son vrai nom Red Richards (originellement Reed Richards en anglais), est un super-héros appartenant à l'univers Marvel de la société Marvel Comics. Créé par Stan Lee et Jack Kirby, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans Fantastic Four #1 en novembre 1961.

Red Richards est l'un des membres fondateur des Quatre Fantastiques et le mari de Jane Storm (la Femme invisible).

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Red Richards est un scientifique. Il est reconnu comme l'un des hommes les plus intelligents dans l'univers Marvel. Cependant, il est tellement plongé dans ses travaux qu'il en oublie parfois de mener une vie sociale. La plupart du temps, il sait garder son sang-froid et n'est pas du genre à s'énerver facilement.

Période récente[modifier | modifier le code]

Au demeurant, bien que restant le cerveau du groupe des Quatre Fantastiques, Mr Fantastic n'est plus son leader, depuis que son épouse Jane a assuré l'intérim durant sa disparition. Red Richards était alors exilé dans une dimension sans ressources technologiques par Hyperstorm (descendant de Franklin Richards). Le retour d'un Richards, complexé quant à ses capacités de leader, marquera un tournant dans l'histoire des Quatre Fantastiques[Quand ?]. Sa crainte de ne pouvoir protéger sa famille de ses ennemis s'avère fondée lorsque le Docteur Fatalis kidnappe son fils et l'expédie dans les Enfers. Aux reproches de son épouse concernant son incapacité, il prend la décision de diriger la Latvérie ce qui conduit le SHIELD et l'ONU à intervenir.

Les suites de ce cycle (mort apparente de La Chose ainsi que la saisie des biens et avoirs de Fantastic Four Inc. par le gouvernement) sont considérables. En effet, on voit un Red Richards de moins en moins assuré, commettant erreurs de jugement sur erreurs de jugement. Il est sauvé in extremis par sa famille de situations de plus en plus périlleuses et s'isole tant qu'on sent chez lui une tendance à se placer au delà du bien et du mal, voire au delà de l'humain (cf. lettre de rupture de Jane dans Civil War).

Civil War[modifier | modifier le code]

Durant le crossover Civil War, le rôle de Richards, éminemment trouble, laissent planer un doute quant au maintien de l'équipe sous sa forme actuelle. Il est en effet favorable à la loi de recensement (contrairement à ses positions des années 1980), responsable de la mort de Bill Foster via le clonage de Thor, bénéficiaire de contrats militaires plusieurs milliards de dollars pour la construction d'un pénitencier en zone négative (cela sans en informer sa famille) et expliquant clairement dans Fantastic Four #540 son adhésion à ce crypto-fascisme par sa résignation et son insensibilité.

Pouvoirs, capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Cosplay de Mr Fantastique à la Comic-Con 2006, simulant son super-pouvoir.

Depuis qu'il a été irradié par des rayons cosmiques, Red Richards a le pouvoir de rendre son corps totalement malléable. Il peut s'étirer, se déformer, s'étendre, ou bien se comprimer. Il peut s'enrouler autour de ses adversaires et les immobiliser. Il peut aussi aplatir son corps pour, par exemple, le faire passer sous une porte ou bien former une sphère en se contorsionnant.

Sa peau lui permet, en se servant de son pouvoir d'élasticité, d'absorber l'impact de balles qu'il peut renvoyer à l'expéditeur, avec cependant une force moindre, le mettant ainsi hors combat sans le tuer. Il peut même contenir certaines explosions si elles ne sont pas trop puissantes.

Capacités[modifier | modifier le code]

Red Richards est un brillant scientifique. C'est aussi un combattant accompli, en raison de ses années d'expérience au combat avec les Quatre Fantastiques.

Cependant, la force de Red Richards vient plus de la puissance de son esprit que des pouvoirs de son corps ; en effet, il a dit une fois à Spider-Man qu'il considère son pouvoir d'étirement comme pouvant être sacrifiable par rapport à son intelligence[1]. Certaines histoires ont laissé entendre que l'intelligence de Red a peut-être été stimulée par ses pouvoirs : alors qu'un jour il visitait un univers alternatif, son autre soi de cet univers, jamais été exposé aux rayons cosmiques, était notamment moins intelligent que lui[2], bien que des versions de Red, aussi ou même plus intelligentes que lui, ont aussi été représentées, en particulier dans l'histoire Council of Reeds[3].

De façon anecdotique, Tony Stark a un jour fait remarquer que la capacité de Red à rendre son cerveau physiquement plus grand (par l'intermédiaire de ses pouvoirs élastiques) lui donne un avantage, même si cela semble être plus une plaisanterie de Stark. Cela dit, les scènes du même numéro montrent Red « gonfler » son crâne comme il calcule la puissance de sortie de la batterie de l'implant cardiaque et du rayon répulseur de l'armure de Tony[4].

Pendant virtuellement presque toute l'histoire de sa publication, Richards a été dépeint comme l'un des personnages les plus intelligents de l'univers Marvel, un théoricien visionnaire et un inventeur inspiré, ayant fait des percées technologiques dans des domaines aussi variés que le voyage dans l'espace, le temps ou les mondes extra-dimensionnels, en biochimie, robotique, ingénierie, chimie, communications, mutations, transport, holographie, production d'énergie ou analyse spectrale, entre autres[5]. Cependant, il n'a jamais eu peur d'admettre que d'autres ont une plus grande expertise que lui dans certains domaines, comme lorsqu’il a reconnu que le Docteur Octopus possède une plus grande connaissance que lui de la radiation[5], que Hank Pym est un biochimiste supérieur[6] ou que Peter Parker (Spider-Man) peut penser à un problème du point de vue de la biologie où il serait incapable de le faire, puisque son domaine d'expertise est la physique[7].

Richards a obtenu doctorat en mathématiques, physique et ingénierie. Ses brevets d'inventeurs sont si lucratifs qu'il est en mesure de financer les Quatre Fantastiques, sans aucune contrainte financière excessive.

Ses capacités intellectuelles ont souvent été contestées par son éternel rival en la matière, le savant (fou) et super-vilain Docteur Fatalis, notamment lors de l'épisode Fantastiques contre X-men, où Fatalis avait ourdit une machination en vue de faire perdre à Red la confiance dans ses capacités[8],[9].

Équipement et technologie[modifier | modifier le code]

Bien que les Quatre Fantastiques aient de nombreux dispositifs, engins et armes, il y a certains éléments que Red Richards transporte avec lui à tout moment.

  • Fantasticar (Fantastiflare en version originale) : véhicule volant, qui peut lancer un ardent « 4 » lumineux dans le ciel ; ce signal est utilisé dans les situations de combat pour permettre aux autres membres du groupe de connaître sa localisation.
  • Costume en molécules instables : comme tous les costumes des Quatre Fantastiques et le reste de la garde-robe de Red, son costume est fait de « molécules instables ». Cela signifie que le costume s'accorde avec ses pouvoirs (s'étendant avec la même intensité que le corps de Red), ce qui explique aussi pourquoi le costume de Johnny Storm ne brûle pas quand il s'enflamme ou que le costume de Jane Storm devient invisible quand elle utilise son pouvoir.

Adaptations dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marvel Team-Up #132.
  2. Fantastic Four vol. 3 #48.
  3. Fantastic Four #570.
  4. Invincible Iron Man #25.
  5. a et b Fantastic Four #267.
  6. Fantastic Four #547.
  7. Spider-Man/Fantastic Four #4.
  8. Chris Claremont, « Récits Complet Marvel : Fantastiques contre X-men », Éditions Lug, novembre 1988, sur le site http://www.bedetheque.com (consulté le 20 juillet 2015).
  9. « Récits Complet Marvel n°20 : Fantastiques contre X-Men, a été édité par les éditions LUG », sur le site http://www.comics-france.com (consulté le 20 juillet 2015).
  10. La Vie Sexuelle Des Super-Héros, consulté le 18 janvier 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]