Tim P. Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Tim V. Johnson.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tim Johnson.
Tim P. Johnson
Image illustrative de l'article Tim P. Johnson
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour le Dakota du Sud
Avec John Thune
Prédécesseur Larry Pressler
Successeur Mike Rounds
Biographie
Nom de naissance Timothy Peter Johnson
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Canton, Dakota du Sud
(États-Unis)
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université de Dakota du Sud
Profession Assureur
Religion Catholicisme

Tim P. Johnson
Gouverneurs du Dakota du Sud

Timothy Peter « Tim » Johnson, né le à Canton (Dakota du Sud), est un homme politique américain, membre du Parti démocrate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé des universités du Dakota du Sud et du Michigan, Tim Johnson est, de 1979 à 1982, membre de la Chambre des représentants puis sénateur de l'État du Dakota du Sud de 1983 à 1986.

De 1987 à 1997, il est l'élu du Dakota du Sud à la Chambre des représentants des États-Unis.

En 1996, il est élu sénateur du Dakota du Sud au Congrès des États-Unis. Il est réélu en 2002 d'extrême justesse avec 0,15 % de voix supplémentaire face au député républicain John Thune lequel lui avait succédé à la Chambre des représentants en 1996.

Considéré comme l'un des élus démocrates les plus conservateurs du Congrès, partisan de la peine de mort, il vote également pour les baisses d'impôts massives proposées par le président George W. Bush en 2001 et pour la confirmation du juge Samuel Alito à la Cour suprême des États-Unis. Il vote cependant contre la dérégulation et la mise en concurrence du secteur des télécoms organisée par le Telecom Act de 1996.

Problèmes de santé et conséquences politiques[modifier | modifier le code]

Le , il est victime d'une attaque cérébrale et subit une intervention chirurgicale. S'il avait été contraint d'abandonner son siège, son remplaçant au Sénat des États-Unis aurait alors été désigné par Mike Rounds, le gouverneur républicain du Dakota du Sud, lequel aurait fait basculer la majorité politique du Sénat issu des élections du . En effet, le Sénat se serait retrouvé avec un nombre égal de sénateurs républicains et démocrates. La constitution attribue en cas d'égalité une voix prépondérante au vice-président. En l'occurrence Dick Cheney. Il poursuit cependant son mandat et est même largement réélu en novembre 2008.

Il ne se représente pas lors des élections de novembre 2014 et quitte le Sénat en janvier 2015.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié, Tim Johnson est le père de trois enfants. Son fils aîné, Brooks, est un militaire de carrière dans l'armée américaine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]