Sam Brownback

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samuel Dale Brownback
Image illustrative de l'article Sam Brownback
Fonctions
46e gouverneur du Kansas
En fonction depuis le
Élection
Président Barack Obama
Prédécesseur Mark Parkinson
Sénateur des États-Unis
pour le Kansas
Prédécesseur Sheila Frahm
Successeur Jerry Moran
Représentant des États-Unis
pour le 2e district du Kansas
Prédécesseur Jim Slattery
Successeur Jim Ryun
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Garnett (Kansas)
Parti politique Républicain
Conjoint Mary Brownback
Diplômé de Université du Kansas
Profession Avocat
Religion Catholique

Signature de Samuel Dale Brownback

Sam Brownback
Gouverneurs du Kansas

Samuel « Sam » Dale Brownback, né le , à Garnett est un homme politique américain, membre du Parti républicain, sénateur du Kansas au Congrès des États-Unis du au et gouverneur du même État depuis le .

Il fut également, entre autres fonctions officielles, membre de la Chambre des représentants fédéraux et candidat à la candidature républicaine pour l'élection présidentielle de 2008 avant son abandon annoncé le 19 octobre 2007, faute de financement suffisant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sam Brownback est né et a grandi à Garnett au Kansas. Il est diplômé en droit de l'université du Kansas en 1982.

Enseignant puis procureur, il est de 1986 à 1993 le secrétaire à l'agriculture du Kansas. De 1994 à 1996, il est un des élus du Kansas à la Chambre des représentants des États-Unis.

En novembre 1996, il est élu au Sénat des États-Unis pour terminer le mandat du sénateur du Kansas, Bob Dole, démissionnaire, candidat républicain à l'élection présidentielle et dont le siège au Sénat, depuis juin, était provisoirement occupé par Sheila Frahm, par nomination du gouverneur du Kansas. Il entre en fonction dès le .

En 1998, Brownback est élu pour un mandat complet de 6 ans. En 2004, il est réélu avec 69 % des voix contre son adversaire démocrate, Lee Jones.

En 2010, il annonce qu'il ne sollicitera pas un nouveau mandat de sénateur et présente sa candidature au poste de gouverneur du Kansas. Il mène de près de 31 points son opposant démocrate Tom Holland en mai dans les sondages et choisit l'autre sénateur du Kansas Jeff Colyer comme candidat au poste de lieutenant-gouverneur le 1er juin suivant.

Le 2 novembre, il est élu avec 63,28 % des voix contre Holland. Il sera réélu en 2014 mais cette fois avec une marge de 4 pourcent. Plus de cent élus du Parti républicain avaient en effet soutenu le candidat démocrate Paul Davis car Brownback avait selon eux trop baissé les dépenses pour l'éducation.

Brownback est marié et père de cinq enfants dont deux ont été adoptés.

Prises de position[modifier | modifier le code]

Brownback est un républicain conservateur qui a comparé la recherche sur les cellules souches à l'holocauste. Converti au catholicisme en 2002, il est un opposant à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) dans tous les cas à l'exception d'atteinte à la vie de la mère.

En 2007, il s'est tout autant opposé à l'envoi de troupes supplémentaires en Irak et a critiqué la gestion de la guerre en Irak par l'administation de George W. Bush mais a également critiqué les différentes positions sur ce sujet du Parti démocrate. Il est le coauteur avec le sénateur démocrate Jon Corzine d'une loi dénonçant la responsabilité des autorités locales dans le génocide au Darfour (Soudan).

Brownback est connu pour avoir drastiquement baissé les taxes prélevées par l'État au poste de gouverneur, bien que cela ait amené à un creusement du déficit. Il est en outre remarqué à l'échelles du pays pour son combat contre les jeux vidéo dits à caractère violent. Il passe pour un anti-jeu « modéré » et réclame plus de vigueur au niveau du système de classification des jeux.

Liens externes[modifier | modifier le code]