Barbara Boxer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barbara Boxer
Portrait officiel de Barbara Boxer.
Portrait officiel de Barbara Boxer.
Fonctions
Sénatrice des États-Unis
pour la Californie

(24 ans)
Prédécesseur Alan Cranston
Successeur Kamala Harris
Représentante des États-Unis

(10 ans)
Circonscription 6e district de Californie
Prédécesseur Phillip Burton
Successeur Lynn Woolsey
Biographie
Nom de naissance Barbara Levy Boxer
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance New York (État de New York, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Brooklyn College
Religion Judaïsme

Barbara Levy Boxer, née le à New York, est une femme politique américaine membre du Parti démocrate, siègant pour la Californie au Sénat des États-Unis de 1993 à 2017.

Progressiste et classée à l'aile gauche de son parti, elle se revendique féministe et libérale. Boxer défend également la protection de l'environnement, le contrôle des armes à feu et les droits des minorités.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Née dans le quartier de Brooklyn à New York, Barbara Levy Boxer est diplômée en économie et journaliste de profession.

Représentante des États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1982, Barbara Boxer se présente à la Chambre des représentants des États-Unis. Elle est candidate dans le 6e district de Californie, qui comprend le comté de Marin et une partie de San Francisco, où le démocrate sortant John L. Burton (en) ne se représente pas[1]. Elle est élue représentante en rassemblant 52 % des voix contre 45 % pour le républicain Dennis McQuaid. Elle est réélue en 1984, 1986, 1988 et 1990 avec plus de 68 % des suffrages[2].

Sénatrice des États-Unis[modifier | modifier le code]

Les cinq sénatrices du 103e congrès, avec Boxer à gauche.

En 1992, Barbara Boxer se porte candidate au Sénat des États-Unis pour succéder à Alan Cranston. Lors de la primaire démocrate, elle bat le lieutenant-gouverneur Leo T. McCarthy (en) et son collègue au Congrès Mel Levine (en)[3]. Elle affronte alors le républicain conservateur Bruce Herschensohn (en), commentateur à la radio et à la télévision. Barbara Boxer est élue sénatrice avec environ 48 % des voix contre 43 % pour Herschensohn ; le même jour, Dianne Feinstein est également élue sénatrice de Californie avec 55 % des suffrages[4]. La presse surnomme alors 1992 comme « l'année de la Femme » (Year of the Woman), puisque quatre femmes font leur entrée au Sénat avec l'élection de Boxer, Feinstein, Carol Moseley Braun et Patty Murray[5].

Elle est réélue en 1998 avec 53,1 % des voix face au républicain Matt Fong (43 %)[2].

En 2004, après avoir annoncé son retrait du Sénat, elle déclare finalement continuer le combat politique contre les conservateurs du type de Tom DeLay[réf. nécessaire] et se représente et est réélue avec 57,7 % des voix contre 37,8 % au conservateur républicain Bill Jones[2]. Elle est réélue en 2010 avec 10 points d'avance sur Carly Fiorina, rassemblant 52,2 % des suffrages[2].

En janvier 2005, elle est l'une des deux parlementaires à objecter à la certification des résultats électoraux de l'Ohio ayant donné la victoire au président George W. Bush contre John Kerry. Barbara Boxer est connue pour être une détractrice de l'administration de George W. Bush dont elle conteste l'intégrité. Elle vote contre la confirmation au poste de secrétaire d'État de Condoleezza Rice et au poste d'Attorney General, d'Alberto Gonzales.

Par ces votes, Boxer devient l'icône des mouvements activistes libéraux de gauche. Cataloguée comme démocrate libérale ou progressiste, elle est élue au siège de l'ancien président républicain Richard Nixon. Elle a cependant voté en 2001 pour le Patriot Act. Elle annonce en 2015 qu'elle n'est pas candidate à sa réélection en 2016 et la procureure générale de Californie Kamala Harris et la représentante Loretta Sánchez concourent à sa succession toutes deux pour le Parti démocrate.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Barbara Levy est mariée avec Stewart Boxer dont elle a deux enfants. En 1994, sa fille Nicole Boxer, épouse à la Maison-Blanche, Tony Rodham, le frère d'Hillary Clinton, avec qui elle a un fils et dont elle divorce en 2000.

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

En 2012 elle joue son propre rôle aux côtés de la sénatrice républicaine Olympia Snowe dans la série Parks and Recreation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]