Idaho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Idaho (homonymie).

45° 00′ 00″ N 114° 00′ 00″ O / 45, -114 ()

Idaho
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec l'Idaho en rouge.SurnomThe Gem StateEn français : « l'État de la Pierre Précieuse »DeviseEsto perpetua (latin)« Qu'il soit perpétuel »
Carte des États-Unis avec l'Idaho en rouge.

Surnom
The Gem State
En français : « l'État de la Pierre Précieuse »

Devise
Esto perpetua (latin)
« Qu'il soit perpétuel »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Boise
Adhésion à l’Union 3 juillet 1890 (43e État)
Gouverneur C. L. Otter (R)
Sénateurs Larry Craig (R)
Mike Crapo (R)
Nombre de représentants 2
ISO 3166-2 US-ID
Fuseau horaire -8
Démographie
Population 1 567 582 hab. (2010[1])
Densité 7,2 hab./km2
Rang 39e
Ville la plus peuplée Boise
Géographie
Altitude 1 524 m (min. : 216 m) (max. : Borah Peak 3 859 m)
Superficie 216 632 km2
Rang 14e
– Terre 214 499 km2
– Eau (%) 2 133 km2 (0.98 %)
Coordonnées 42° N à 49° N (491 km)
111° W à 117° W (771 km)
Divers
Langues officielles De jure : Aucune
De facto : Anglais
Liens
Site web www.idaho.gov

L'Idaho (en anglais [ˈaɪdəhoʊ]) est un État du nord-ouest des États-Unis, bordé à l'ouest par l'État de Washington et l'Orégon, au sud par le Nevada et l'Utah et à l'est par le Montana et le Wyoming. L'Idaho comporte également une frontière avec la province canadienne de la Colombie-Britannique.

C'est un Etat des montagnes Rocheuses réputé pour la beauté de ses paysages faits de hauts sommets enneigés, de cascades, de vastes lacs et de profonds canyons. La vie sauvage y est encore en grande partie préservée. L'identité de l'État de l'Idaho est indissociable des sports d'hiver, chaque ville possède dans son voisinage sa station de ski.

En raison de son dynamisme démographique, l'Idaho se classe au sixième rang des États américains dont la population augmente le plus rapidement et comptait une population de 1 567 583 habitants en 2010[2].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Idaho est un mot inventé. Le lobbyiste George M. Willing a présenté le nom d'« Idaho » au Congrès pour un nouveau territoire dans les Montagnes Rocheuses, affirmant qu'il s'agissait d'un mot indien shoshone, signifiant « diamant des montagnes ». Au moment où la supercherie a été découverte, le nom d'« Idaho » était déjà en usage courant.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de l'Idaho est sans doute habitée depuis environ 14 500 ans. La découverte de flèches en 1959 dans la Wilson Butte Cave, près de Twin Falls, a donné la preuve d'une activité humaine parmi les plus anciennes datées en Amérique du Nord. Les tribus amérindiennes les plus importantes étaient les Nez-Percés au nord et les Shoshone au sud.

Une présence précoce de trappeurs canadiens-français est visible dans les noms et toponymes qui ont survécu à ce jour: Nez-Percés, Cœur d'Alène, Boise, Payette, certains datent d’avant l’expédition de Lewis et Clark et des expéditions de l’American Fur Company qui eux-mêmes incluaient un nombre important de Franco-Canadien et de guide métis recrutés pour leur connaissance du terrain.

L'Idaho, en tant que partie du pays de l'Oregon, était revendiqué et par les États-Unis et par le Royaume-Uni jusqu'à ce que l'Union en gagne la juridiction en 1846. Entre cet événement et la création du Territoire de l'Idaho en 1863, des parties du territoire actuel de l'État sont données aux territoires de l'Oregon, de Washington et du Dakota. Le nouveau territoire est quant à lui composé d'une grande partie des États actuels de l'Idaho, du Montana et du Wyoming.

Après quelques tribulations dans le territoire, par exemple le transfert chaotique de la capitale territoriale depuis Lewiston jusqu'à Boise, et une tentative fédérale de séparer le territoire en deux entre le Territoire de Washington et l'État du Nevada, l'Idaho devint un État le .

Article détaillé : Territoire de l'Idaho.

L'économie du nouvel État, autrefois principalement minière, est aujourd'hui essentiellement agricole et touristique.

Géographie[modifier | modifier le code]

carte géophysique de l'Idaho

Territoire[modifier | modifier le code]

L'État de l'Idaho a une surface terrestre de 216 632 km2 qui le classe au 11e rang des États américains. Le territoire s'étend entre 42 et 49 degrés de latitude nord et entre 111°03’ et 117°15’ de latitude ouest. L'état a une forme singulière. La portion nord de son territoire s'apparente en effet à une queue de poêle et forme la région de l'Idaho Panhandle. Elle est rattachée au fuseau horaire du Pacifique (UTC-8) alors que le reste de l'Idaho appartient au fuseau horaire de la Montagne (UTC-7). Une ligne de crête empruntant la Continental Divide dans sa section sud sert en partie de frontière à l'est entre l'Idaho et l'État du Montana tandis qu'à l'ouest la Snake River sert en partie de frontière entre l'Idaho et les États de l'Oregon et de Washington. Les autres frontières suivent des méridiens ou des parallèles.

Relief[modifier | modifier le code]

Borah Peak (3 859 m)

L'Idaho, avec une altitude moyenne de 1 524 m, est un état montagneux comme les autres États américains appartenant à la région des montagnes Rocheuses. Cet État présente un relief varié fait de plaines, de montagnes et de canyons. Le Borah Peak, avec une altitude de 3 859 m, en est le point le plus élevé. Le point le moins élevé est situé à Lewiston, 224 m d'altitude, à la confluence de la Snake River et de la Clearwater. Le centre de l'État est constitué essentiellement de hauts massifs montagneux, avec notamment les Montagnes de la Salmon River. Au sud de l'Idaho une large plaine alluviale en forme de croissant appelée la plaine de la Snake River, du nom du principal cours d'eau qui la traverse, occupe 25 % de la surface de l'État. Cette plaine abrite notamment la ville de Boise, la plus grande ville de l'état, située à une altitude de 824 m. La Snake River est une puissante rivière qui a creusé plusieurs canyons, dont le plus profond des États-Unis, le Hells Canyon, à la frontière entre l'Oregon et l'Idaho.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Paysage du chaînon Sawtooth dans l'Idaho.

Environ 41 % de la surface de l'Idaho est recouverte de forêt. Celle-ci occupe surtout les montagnes Rocheuses du nord et du centre de l'État. Les conifères sont particulièrement bien représentés avec différentes variétés de pins, de sapins, d'épicéas et de cèdres. Le Pin ponderosa, résistant à la sécheresse, pousse dans les régions qui reçoivent moins de 500 mm de précipitations par an. Parmi les autres espèces locales on trouve le sapin de Douglas, le cèdre rouge de l'ouest et l'épinette des plaines. Le peuplier est également assez commun dans le sud et le bouleau dans la Panhandle. La plus grande partie du sud de l'État est aride et couverte de petits arbustes et d'une végétation des steppes.

La plupart des mammifères de grande taille des États-Unis sont présents à l'état sauvage dans l'Idaho, comme l'antilope, le wapiti, le grizzli, le lynx, le cerf mulet et le cerf de virginie. Un certain nombre de petits mammifères sont aussi représentés comme le castor, le coyote, le renard roux, la loutre, le blaireau, la belette, le vison, la marmotte et le raton-laveur. L'Idaho sert également de lieu de passage à plusieurs centaines d'oiseaux migrateurs en direction du sud à l'automne comme le canard colvert et la bernache du Canada.

Climat[modifier | modifier le code]

Bien que l'ouest de l'État soit distant de plus de 500 km des côtes du Pacifique, l'influence maritime s'y fait encore ressentir, surtout en hiver lorsque les nuages sont les plus nombreux et les précipitations les plus abondantes. Ainsi malgré l'altitude élevée de l'État, les hivers y sont moins rigoureux que dans les plaines centrales du Middle West situées à la même latitude. Cette influence maritime est moindre dans le sud-est de l'État, ou l'hiver est à l'inverse la saison la plus sèche. Les précipitations sont globalement faibles mais les variations sont importantes d'un point à un autre, notamment en raison du relief. Les plaines ont un climat semi-aride avec des précipitations comprises entre 200 et 500 mm/an tandis que les montagnes ont un climat assez humide avec des précipitations pouvant dépasser les 1 000 mm/an. Ainsi à Bruneau, située dans la plaine de la Snake River, on n'enregistre que 192 mm de précipitations annuelles tandis qu'à Pierce, située dans les montagnes Rocheuses du centre de l'Idaho, on enregistre 1 076 mm. En hiver d'importantes chutes de neige peuvent se produire, rendant de nombreux secteurs difficiles d'accès sur de longues périodes de temps.

Moyennes maximales et minimales mensuelles pour plusieurs localités de l'Idaho [3]
Mois Jan Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc
Boise (825 m) max. 2,4 6,8 11,6 16,3 21,7 27.2 32,3 31,2 25,0 18,1 9,3 3,2
min. -5,8 -2,5 -0,1 2,6 6,6 11,2 14,3 13,8 9,0 3,9 -0,5 -5,3
Lewiston (439 m) max. 4,2 8,1 11,9 16,4 21,2 26,6 31,7 31,3 25,1 17,3 8,9 4,6
min. -2,4 -0,3 1,5 4,3 8,1 12,2 15,1 14,9 10,5 5,2 1,3 -1,8
Pocatello (1 362 m) max. 0,1 3,6 8,2 14,2 19,7 25,6 31,2 30,2 23,9 16,9 7,3 0,9
min. -9,8 -6,8 -3,4 0,2 4,2 8,5 11,7 10,5 6,0 0,8 -3,3 -9,0

Hydrographie[modifier | modifier le code]

la Snake River dans l'Idaho

L'État de l'Idaho se trouve à l'ouest de la Continental Divide et les cours d'eau s'écoulent tous en direction du Pacifique. Ce sont des affluents ou des sous-affluents du fleuve Columbia qui se jette dans cet océan. Toutefois une petite portion de l'Idaho située à l'extrême sud-est fait exception. Les cours d'eau s'y dirigent vers le Great Salt Lake et appartiennent au Grand Bassin. La Snake River est le principal cours d'eau de l'état et draine plus de 80 % du territoire. Les principaux affluents de la Snake River coulant dans l'Idaho se nomment:

L'extrémité nord de l'Idaho Panhandle est drainé par les affluents du fleuve Columbia suivants:

La région appartenant au Grand Bassin est drainée par la Bear River, le plus important des tributaires du Grand Lac Salé.

Lacs[modifier | modifier le code]

Lac Pend Oreille.

L'Idaho possède un grand nombre de lacs. Les plus grands se trouvent dans l'Idaho Panhandle. Le plus vaste d'entre eux est le lac Pend Oreille, 345 km², qui est par ailleurs le cinquième plus profond des États-Unis. Le lac est alimenté par la rivière Clark Fork et la rivière Pack et a pour émissaire la rivière Pend Oreille. Les autres plus importants lacs se nomment:

  • Cœur d'Alene
  • Payette Lake (McCall)
  • Redfish Lake, Alturas Lake, Petit Lake, Sawtooth Lake

Curiosités naturelles et touristiques[modifier | modifier le code]

Shoshone Falls

L'état abrite de nombreuses curiosités naturelles (voir liste ci-dessous). Parmi celles-ci citons les chutes de Shoshone Falls. Les eaux de la Snake River y plongent depuis des falaises abruptes d'une hauteur supérieure à celle des chutes du Niagara; ce qui leur vaut le surnom de « chutes du Niagara de l'Ouest ».

Comtés[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Comtés de l'État de l'Idaho.

L'État de l'Idaho est divisé en 44 comtés[4].

Idaho counties map.png
Estimation des populations des comtés de l'Idaho en 2012
Rang Comté Population Rang Comté Population
1 Ada 409 061 24 Shoshone 12 702
2 Canyon 193 888 25 Owyhee 11 439
3 Kootenai 142 357 26 Boundary 10 808
4 Bonneville 106 684 27 Washington 10 099
5 Bannock 83 800 28 Teton 10 052
6 Twin Falls 78 595 29 Valley 9 545
7 Bingham 45 474 30 Benewah 9 117
8 Bonner 40 476 31 Clearwater 8 590
9 Nez Perce 39 531 32 Power 7 778
10 Latah 38 184 33 Lemhi 7 758
11 Madison 37 456 34 Boise 6 835
12 Jefferson 26 684 35 Caribou 6 787
13 Elmore 26 223 36 Bear Lake 5 907
14 Cassia 23 249 37 Lincoln 5 277
15 Payette 22 639 38 Custer 4 331
16 Jerome 22 499 39 Oneida 4 215
17 Blaine 21 146 40 Adams 3 915
18 Minidoka 20 037 41 Lewis 3 889
19 Gem 16 673 42 Butte 2 740
20 Idaho 16 308 43 Camas 1 077
21 Gooding 15 291 44 Clark 869
22 Fremont 12 957 Total Idaho 1 595 728
23 Franklin 12 786



Municipalités[modifier | modifier le code]

L'État de l'Idaho compte 201 municipalités, dont 22 de plus de 10 000 habitants.

Municipalités de plus de 10 000 habitants
Rang Municipalité Comté Population (2010) Population (2012) Variation (2010-2012)
1 Boise City Ada 205 671 212 303 3,22 %
2 Nampa Canyon 81 565 83 930 2,90 %
3 Meridian Ada 75 092 80 386 7,05 %
4 Idaho Falls Bonneville 56 813 57 899 1,91 %
5 Pocatello Bannock 54 255 54 777 0,96 %
6 Caldwell Canyon 46 237 47 668 3,09 %
7 Cœur d'Alene Kootenai 44 137 45 579 3,27 %
8 Twin Falls Twin Falls 44 125 45 158 2,34 %
9 Lewiston Nez Perce 31 894 32 051 0,49 %
10 Post Falls Kootenai 27 574 28 651 3,91 %
11 Rexburg Madison 25 484 25 732 0,97 %
12 Moscow Latah 23 800 24 499 2,94 %
13 Eagle Ada 19 908 21 025 5,61 %
14 Kuna Ada 15 210 16 189 6,44 %
16 Ammon Bonneville 13 816 14 199 2,77 %
15 Chubbuck Bannock 13 922 14 166 1,75 %
17 Mountain Home Elmore 14 209 13 791 -2,94 %
18 Hayden Kootenai 13 294 13 549 1,92 %
19 Blackfoot Bingham 11 899 11 852 -0,39 %
20 Garden City Ada 10 977 11 251 2,50 %
21 Jerome Jerome 10 890 11 027 1,26 %
22 Burley Cassia 10 345 10 425 0,77 %

Agglomérations[modifier | modifier le code]

• Le Bureau de la gestion et du budget a défini six aires métropolitaines et huit aires micropolitaines dans ou en partie dans l'État de l'Idaho.

Zones urbaines
Zone urbaine Déclinaison Population (2010) Population (2012) Variation (2010-2012)
Boise City, ID Aire métropolitaine 616 561 637 896 3,46 %
Cœur d'Alene, ID Aire métropolitaine 138 494 142 357 2,79 %
Idaho Falls, ID Aire métropolitaine 133 265 136 108 2,13 %
Twin Falls, ID Aire micropolitaine 99 604 101 094 1,50 %
Pocatello, ID Aire métropolitaine 82 839 83 800 1,16 %
Rexburg, ID Aire micropolitaine 50 778 50 413 -0,72 %
Blackfoot, ID Aire micropolitaine 45 607 45 474 -0,29 %
Burley, ID Aire micropolitaine 43 021 43 286 0,62 %
Lewiston, ID-WA Aire métropolitaine 39 265

(60 888)

39 531

(61 419)

0,68 %

(0,87 %)

Moscow, ID Aire micropolitaine 37 244 38 184 2,52 %
Mountain Home, ID Aire micropolitaine 27 038 26 223 -3,01 %
Ontario, OR-ID Aire micropolitaine 22 623

(53 936)

22 639

(53 269)

0,07 %

(-1,24 %)

Logan, UT-ID Aire métropolitaine 12 786

(125 442)

12 786

(128 306)

0,00 %

(2,28 %)

Jackson, WY-ID Aire micropolitaine 10 170

(31 464)

10 052

(31 727)

-1,16 %

(0,84 %)

En 2010, 86,7 % des Idahoains résidaient dans une zone à caractère urbain, dont 65,3 % dans une aire métropolitaine et 21,4 % dans une aire micropolitaine. L'aire métropolitaine de Boise City regroupait à elle seule 39,3 % de la population de l'État.


• Le Bureau de la gestion et du budget a également défini quatre aires métropolitaines combinées dans ou en partie dans l'État de l'Idaho.

Zones urbaines
Zone urbaine Déclinaison Population (2010) Population (2012) Variation (2010-2012)
Boise City-Mountain Home-Ontario, ID-OR Aire métropolitaine combinée 666 222

(697 535)

686 758

(717 388)

3,08 %

(2,85 %)

Idaho Falls-Rexburg-Blackfoot, ID Aire métropolitaine combinée 229 650 231 995 1,02 %
Spokane-Spokane Valley-Cœur d'Alene, WA-ID Aire métropolitaine combinée 138 494

(666 247)

142 357

(674 610)

2,79 %

(1,26 %)

Pullman-Moscow, WA-ID Aire métropolitaine combinée 37 244

(82 020)

38 184

(84 790)

2,52 %

(3,38 %)

Démographie[modifier | modifier le code]

Densités de population en 2010 (en mille carré)
Historique des recensements
Année Population Variation

1870 14 999 ——
1880 32 610 117,4 %
1890 88 548 171,5 %
1900 161 772 82,7 %
1910 325 594 101,3 %
1920 431 866 32,6 %
1930 445 032 3,0 %
1940 524 873 17,9 %
1950 588 637 12,1 %
1960 667 191 13,3 %
1970 712 567 6,8 %
1980 943 935 32,5 %
1990 1 006 749 6,7 %
2000 1 293 953 28,5 %
2010 1 567 582 21,1 %

Le Bureau du recensement des États-Unis estime la population de l'Idaho à 1 595 728 habitants au 1er juillet 2012, soit une hausse de 1,80 % depuis le recensement des États-Unis de 2010[5]. Cela représente le 20e plus fort taux d'accroissement démographique du pays sur cette période.

Selon le recensement des États-Unis de 2010, l'État comptait 1 567 582 habitants, soit une hausse de 21,15 % par rapport au dernier recensement de 2000. Cela représentait le 4e plus fort taux d'accroissement démographique du pays sur cette période après le Nevada (35,15 %), l'Arizona (24,59 %) et l'Utah (23,77 %). Le taux d'urbains était de 70,6 % et celui de ruraux de 29,4 %[6]. L'essentiel de la population se concentre dans la Plaine de la Snake River.

Avec 1 567 582 habitants en 2010, l'Idaho était le 39e État le plus peuplé des États-Unis. Sa population comptait pour 0,51 % de la population du pays.

Avec 7,32 hab./km2 en 2010, l'Idaho était le 44e État le plus dense des États-Unis.

Selon le recensement des États-Unis de 2010, la population était composée de 89,09 % de Blancs (83,97 % de Blancs non hispaniques), 2,48 % de Métis, 1,37 % d'Amérindiens, 1,22 % d'Asiatiques, 0,63 % de Noirs, 0,15 % d'Océaniens et 5,07 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories. Les Hispaniques comptaient pour 11,22 % de la population, essentiellement des personnes originaires du Mexique (9,50 %)[7].

En 2010, l'État de l'Idaho avait la 9e plus forte proportion de Blancs des États-Unis. A contrario, l'État avait la 2e plus faible proportion de Noirs après le Montana (0,41 %) et la 10e plus faible proportion d'Asiatiques.

En 2000, les Idahoains s'identifiaient principalement comme étant d'origine allemande (18,9 %), anglaise (18,1 %), irlandaise (10,0 %), américaine (8,4 %), mexicaine (6,1 %), norvégienne (3,6 %), suédoise (3,5 %), écossaise (3,2 %) et française (3,0 %)[8].

En 2010, le taux de natalité s'élevait à 14,8 ‰ et le taux de mortalité à 7,3 ‰[9]. L'indice de fécondité était de 2,24 enfants par femme[10]. La population était composée de 27,37 % de personnes de moins de 18 ans, 9,85 % de personnes entre 18 et 24 ans, 25,55 % de personnes entre 25 et 44 ans, 24,81 % de personnes entre 45 et 64 ans et 12,42 % de personnes de 65 ans et plus. L'âge médian était de 34,6 ans[7].

En 2010, l'État de l'Idaho avait le 4e taux de natalité le plus élevé après l'Utah (18,9 ‰), l'Alaska (16,2 ‰) et le Texas (15,4 ‰), le 9e plus faible taux de mortalité, le 4e indice de fécondité le plus élevé après l'Utah (2,45), l'Alaska (2,35) et le Dakota du Sud (2,27) ainsi que le 4e âge médian le moins élevé après l'Utah (29,2), le Texas (33,6) et l'Alaska (33,8).

Entre 2010 et 2012, l'accroissement de la population (+ 28 076) était le résultat d'une part d'un solde naturel positif (+ 24 462) avec un excédent des naissances (50 637) sur les décès (26 175), et d'autre part d'un solde migratoire positif (+ 3 100) avec un excédent des flux migratoires internationaux (+ 3 914) et un déficit des flux migratoires intérieurs (- 814)[11].

Selon des estimations de 2011, 93,0 % des Idahoains étaient nés dans un État fédéré, dont 46,5 % dans l'État de l'Idaho et 46,4 % dans un autre État, 1,0 % étaient nés dans un territoire non incorporé ou à l'étranger avec au moins un parent américain et 6,0 % étaient nés à l'étranger de parents étrangers. Ces derniers étaient nés en Amérique latine (58,6 %), en Asie (19,5 %), en Europe (13,9 %), en Amérique du Nord (6,1 %), en Afrique (1,4 %) et en Océanie (0,3 %).

Communautés[modifier | modifier le code]

Les Blancs constituent la 1re communauté de l'État de l'Idaho. Entre 1950 et 2010, leur nombre s'est accru de 140,2 % et leur part dans la population totale est passée de 98,77 % à 89,09 %.

Les Blancs non hispaniques représentaient 94,3 % de la communauté blanche en 2010. Entre 1980 et 2010, leur nombre s'est accru de 48,5 % et leur part dans la population totale est passée de 93,88 % à 83,97 %[12]. En 2011, la part des Blancs non hispaniques parmi les enfants de moins de 1 an était de 72,8 %[13].

Les Blancs hispaniques représentaient 5,7 % de la communauté blanche en 2010. Entre 1980 et 2010, leur nombre s'est accru de 419,2 % et leur part dans la population totale est passée de 1,64 % à 5,12 %.

En 2000, l'État avait la plus forte proportion de personnes d'origine basque (0,5 %), la 3e plus forte proportion de personnes d'origine danoise (2,8 %) après l'Utah (6,5 %) et le Nebraska (3,1 %), la 4e plus forte proportion de personnes d'origine anglaise après l'Utah (29,0 %), le Maine (21,5 %) et le Vermont (18,4 %), la 6e plus forte proportion de personnes d'origine écossaise, la 7e plus forte proportion de personnes d'origine suédoise et la 8e plus forte proportion de personnes d'origine néerlandaise des États-Unis.

L'État abrite la 2e communauté basque des États-Unis après la Californie. Forte de 30 000 personnes[14], cette communauté descend de Basques, principalement originaires de la province de Biscaye au Pays basque espagnol[15], venus s'installer dans la Treasure Valley dans la région de Boise City comme mineurs à la fin du XIXe siècle puis comme bergers au début du XXe siècle.

L'Idaho abrite une communauté amérindienne en constante augmentation depuis 1940. Entre 1950 et 2010, le nombre d'Amérindiens dans l'État s'est accru de 464,2 % et leur part dans la population totale est passée de 0,65 % à 1,37 %. En 2010, la part des Amérindiens non-hispaniques au sein de la communauté était de 81,9 %. Les Amérindiens de l'État s'identifiaient principalement comme étant Shoshone-Bannock (17,6 %), Nez-Percé (9,2 %), Cherokee (5,5 %), Cœur d'Alène (4,3 %), Navajo (3,6 %), Shoshone (2,6 %), Sioux (2,4 %) et Ojibwé (2,1 %).

À l'instar des autres États de l'Ouest des États-Unis, l'Idaho abrite une importante communauté hispanique. Entre 1980 et 2010, le nombre d'Hispaniques dans l'État s'est accru de 380,4 % et leur part dans la population totale est passée de 3,88 % à 11,22 %. En 2010, la population hispanique de l'État était composée de 45,6 % de Blancs, 6,9 % de Métis, 2,2 % d'Amérindiens, 0,5 % de Noirs, 0,3 % d'Asiatiques, 0,1 % d'Océaniens et 44,3 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories. Les Hispaniques de l'État étaient principalement originaire du Mexique (84,7 %) et se concentraient principalement dans les agglomérations de Boise City (44,1 %), dont 25,6 % dans le seul comté de Canyon, Twin Falls (9,9 %), Idaho Falls (8,3 %), Burley (6,9 %), Blackfoot (4,5 %), Pocatello (3,2 %) et Cœur d'Alene (3,0 %). On observait de très fortes proportions d'Hispaniques dans les comtés agricoles de la Plaine de la Snake River tels que les comtés de Clark (40,5 %), Minidoka (32,4 %), Jerome (31,0 %), Power (29,8 %), Lincoln (28,3 %), Gooding (28,1 %), Owyhee (25,8 %), Cassia (24,9 %) ou Canyon (23,9 %)[16].

L'Idaho abrite enfin une population métissée en forte augmentation depuis 2000. Entre 2000 et 2010, le nombre de Métis dans l'État s'est accru de 52,0 % et leur part dans la population totale est passée de 1,98 % à 2,48 %. En 2010, la part des Métis non hispaniques au sein de la communauté était de 68,8 %. Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (93,9 %), principalement blanche et amérindienne (32,1 %), blanche et asiatique (21,1 %), blanche et autre (19,7 %), blanche et noire (11,2 %) et blanche et océanienne (3,5 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (6,1 %).

Religion[modifier | modifier le code]

Selon une enquête annuelle effectuée par l'institut The Gallup Organization en 2012[17], 45,1 % des Idahoains se considéraient comme "très religieux", soit 5 points de plus que la moyenne nationale (40,1 %), 20,9 % comme "modérément religieux" et 34 % comme "non religieux", soit 2,9 points de plus que la moyenne nationale (31,1 %). Par ailleurs, 39,6 % des Idahoains s'identifiaient comme protestants, 18,9 % sans appartenance religieuse, 13,2 % comme catholiques et 28,3 % avec une autre religion.

Selon le rapport de l'Association of Religion Data Archives (ARDA) de 2010, l'Idaho comptait 409 265 adhérents à l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (26,1 %), 201 546 adhérents aux Églises évangéliques (12,9 %) dont 22 183 aux Assemblées de Dieu (1,4 %), 20 145 aux Églises chrétiennes et Églises du Christ (1,3 %), 19 269 à l'Armée du salut (1,2 %) et 17 967 à l'Église du Nazaréen (1,2 %), 123 400 adhérents à l'Église catholique (7,9 %), 57 056 adhérents aux Églises protestantes traditionnelles (3,6 %) dont 21 315 à l'Église méthodiste unie (1,4 %), 822 adhérents aux Églises protestantes noires (0,1 %), 818 adhérents aux Églises orthodoxes (0,1 %), 8 748 adhérents à une autre religion (0,6 %) et 765 927 non-adhérents à une religion (48,9 %)[18]. Selon ce rapport, l'Idaho avait la 2e plus forte proportion de Mormons des États-Unis après l'Utah (69,1 %)[19].

Selon une enquête effectuée par l'institut The Gallup Organization en 2009[20], l'Idaho comptait 45 % de protestants, 19,3 % de mormons, 16,5 % de personnes personnes sans appartenance religieuse, 15,1 % de catholiques et 0,2 % de juifs.

Selon une enquête effectuée par le Pew Forum on Religion & Public Life en 2008[21], l'Idaho comptait 38 % de protestants dont 22 % d'Évangélistes et 16 % de traditionnels, 23 % de mormons, 18 % de catholiques, 18 % de personnes sans appartenance religieuse, 1 % de témoins de Jéhovah et 2 % de personnes avec une autre religion.

Selon une enquête effectuée par l'American Religious Identification Survey (ARIS) en 2008[22], l'Idaho comptait 69 % de chrétiens dont 10 % de catholiques, 8 % de baptistes, 4 % de luthériens et 3 % de méthodistes, 23 % de personnes sans appartenance religieuse et 3 % de personnes avec une autre religion. Selon cette étude, l'Idaho avait la 8e plus forte proportion de personnes sans appartenance religieuse du pays.

Selon l'United States Conference of Catholics Bishops (USCCB), les catholiques représentaient 11 % de la population en 2008[23].

Réserves indiennes[modifier | modifier le code]

Le Gouvernement fédéral a défini cinq réserves indiennes dans ou en partie dans l'État de l'Idaho.

Réserves indiennes
Réserve indienne Population (2010) Amérindiens (2010) Tribu(s) principale(s)
Nez Perce Reservation, ID 18 437 2 310 Nez Percé (62,8 %)
Cœur d'Alene Reservation, ID 6 760 1 247 Cœur d'Alène (57,7 %)
Fort Hall Reservation and Off-Reservation Trust Land, ID 5 767 3 558 Shoshone-Bannock (77,3 %), Shoshone (5,5 %)
Duck Valley Reservation, NV-ID 356

(1 309)

353

(1 215)

Kootenai Reservation and Off-Reservation Trust Land, ID 82 65

Politique[modifier | modifier le code]

L’Idaho est un État conservateur dominé nationalement et localement par le Parti républicain.

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Résultats aux élections présidentielles dans l'Idaho
Année Républicain Démocrate
2008 61,5 % 403,012 36,1 % 236,440
2004 68,38 % 409,235 30,26 % 181,098
2000 67,17 % 336,937 27,64 % 138,637
1996 52,18 % 256,595 33,65 % 165,443
1992 42,03 % 202,645 28,42 % 137,013
1988 62,08 % 253,881 36,01 % 147,272
1984 72,36 % 297,523 26,39 % 108,510
1980 66,46 % 290,699 25,19 % 110,192
1976 59,88 % 204,151 37,12 % 126,549
1972 64,24 % 199,384 26,04 % 80,826
1968 56,79 % 165,369 30,66 % 89,273
1964 49,08 % 143,557 50,92 % 148,920
1960 53,78 % 161,597 46,22 % 138,853

Lors des premières élections présidentielles organisées dans le tout jeune État de l'Idaho en 1892, les électeurs apportèrent la majorité de leurs suffrages à James Weaver, candidat du parti populiste (54,21 %), face au candidat républicain Benjamin Harrison (44,31 %). En 1896, William J. Bryan candidat du parti démocrate mais aussi du parti populiste remporta 78 % des suffrages dans l'Idaho et écrasa le républicain William McKinley (21,32 %), pourtant élu au plan national. Quatre ans plus tard, Bryan, candidat des seuls démocrates, l'emporte encore (50,79 %) mais avec une marge plus étroite face à McKinley (46,96 %).
En 1904, avec 65,84 % des voix, Theodore Roosevelt est le premier candidat républicain à remporter l'Idaho lors d'une élection présidentielle tandis que les démocrates reprennent l'État lors des élections présidentielles de 1912 et 1916. Le démocrate Woodrow Wilson s'impose notamment de justesse avec 32,08 % des voix en 1912, dans le cadre d'une élection triangulaire face au président républicain William Taft (31,02 %) et face au candidat républicain progressiste Theodore Roosevelt (24,14 %). Les années 1920 sont marquées par une domination politique des candidats républicains alors que les candidats démocrates sont laminés. En 1924, John Davis n'obtient que 16 % des voix derrière le républicain Calvin Coolidge (47,12 %) mais aussi derrière Robert LaFollette, candidat du parti progressiste (36,52 %). Dans les années 1930, durant la Grande Dépression, puis lors de la Seconde Guerre mondiale, le démocrate Franklin Roosevelt s'impose face à tous ses adversaires républicains tout comme Harry Truman, de relative justesse en 1948 (avec 49,98 % des voix).

Depuis l'élection présidentielle de 1952, l'Idaho est un État acquis aux Républicains. Une seule fois cependant, en 1964, l'État est allé aux démocrates mais par une marge très étroite. Ainsi si Lyndon Johnson, président démocrate en fonction, était réélu nationalement avec 61,05 % des voix, il ne remportait l'Idaho qu'avec seulement 50,92 % des voix contre 49,08 % au républicain Barry Goldwater (38,47 % nationalement).

En 2008, le républicain John McCain y a obtenu 61,5 % des voix et la majorité dans 41 comtés contre 36,1 % et 3 comtés au démocrate Barack Obama, élu nationalement. Au vu de ces derniers résultats, ce sont le comté de Blaine (65,71 %), où est situé la station de ski de Sun Valley, et dans une moindre mesure ceux de Latah (51,32 %) et de Teton (49,41 %) qui penchent plutôt vers les démocrates.

Administration locale[modifier | modifier le code]

Le capitole de l'Idaho, à Boise.
Article détaillé : Liste des gouverneurs de l'Idaho.

La constitution de l'Idaho sépare le gouvernement en trois branches : exécutive, législative et judiciaire. Le parlement est bicaméral. L'État est divisé en 35 circonscriptions qui sont représentées chacune par un sénateur et deux députés. Depuis 1946, les mandats de gouverneur, Lieutenant Governor, secrétaire d'État, Controller (Auditor depuis 1994), Trésorier, Attorney General et Superintendent of Public Instruction; durent quatre ans. À l'heure actuelle, la constitution originelle de l'État, votée en 1889, est toujours en application.

Depuis 2007, le gouverneur est le républicain C. L. Otter, qui a succédé aux républicains Jim Risch et Dirk Kempthorne. Les postes éligibles de lieutenant-gouverneur, secrétaire d'État, secrétaire au trésor et attorney général sont détenus par des républicains.

Depuis la création de l'État en 1892, les républicains ont été le parti politiquement dominant de l'Idaho tandis que les démocrates se scindaient en deux mouvements ou devaient affronter la concurrence du parti populiste. Si les démocrates retrouvèrent une position dominante dans les années 1930, ils ont été cantonnés au rôle de parti minoritaire au sein du congrès local depuis les années 1960 (Les démocrates n'ont plus remporté la chambre des représentants de l'Idaho depuis 1958, qu'ils dominèrent d'un seul siège durant la législature).
Les deux chambres de l'État sont ainsi largement dominées par les républicains depuis les années 1960. Lors de la session 2011-2013, le sénat local est dominé par 28 républicains face à 7 démocrates alors que la chambre basse compte 57 républicains pour 13 démocrates.

En novembre 2006, les électeurs de l'Idaho, par 65 % des suffrages, approuvèrent un amendement constitutionnel interdisant le mariage gay.

Représentation fédérale[modifier | modifier le code]

Au niveau fédéral, lors du 112ème congrès (législature 2011-2013), la délégation de l'Idaho au Congrès des États-Unis est composé de deux sénateurs républicains, Jim Risch et Mike Crapo, et de deux représentants, également républicains, Raul Labrador et Mike Simpson.

Le dernier démocrate à avoir été élu au Sénat des États-Unis est Frank Church en 1974.

L’amalgame avec l’extrême droite[modifier | modifier le code]

L'Idaho est un des États les plus politiquement à droite du pays et abrite quelques milices paramilitaires et des groupes d'extrême-droite ou néo-nazis. Certains de ces groupes survivalistes rassemblés sous le nom de « Nation Aryenne » (Aryan Nations) se concentrent dans le nord de l'État, dans la région de Cœur d'Alene. Cependant, la très grande majorité des habitants de l'Idaho rejette l'idéologie de ces groupes et dénonce l'amalgame communément fait entre leur État et l'extrême-droite. En outre, en 2002, le camp du groupe Aryan Nations localisé à Hayden Lake fut démantelé et l'organisation expulsée de l'État.

Économie[modifier | modifier le code]

L'Idaho est un État agricole important : il produit environ un tiers de toutes les pommes de terre cultivées aux États-Unis. Une agence publique, l'Idaho Potato Commission est chargée d'assurer la promotion de cette activité. Les autres productions agricoles notables sont les haricots, les lentilles, l'orge, le blé, les taureaux et la betterave sucrière.

Les principales industries sont la production de bois, la machinerie, les produits chimiques, la production de papier, l'argent, ainsi que le tourisme. Le Idaho National Laboratory (INL), un laboratoire gouvernemental pour la recherche sur l'énergie nucléaire, constitue aussi une part importante de l'économie de l'est de l'État.

Aujourd'hui, l'industrie de l'État est en croissance, et celle-ci est menée par les produits de haute technologie. Depuis la fin des années 1970, Boise est devenue un centre pour l'élaboration des semiconducteurs, elle accueille de plus Micron Technology, la seule entreprise du pays créant des barrettes de DRAM (dynamic random access memory). Hewlett-Packard possède aussi des locaux dans cette même ville, voués à la production d'imprimantes laser.

Culture[modifier | modifier le code]

Religions[modifier | modifier le code]

Les statistiques sont[24] :

À l'image des autres États de l'Ouest du pays, le pourcentage de la population s'identifiant comme "non-religieuse" est important en comparaison avec le reste des États-Unis.

Éducation[modifier | modifier le code]

  • Universités :

Sports[modifier | modifier le code]

Les équipes de baseball de la Minor League baseball de l'État sont:

Parmi les autres équipes sportives, on peut citer :

Transports[modifier | modifier le code]

Autoroutes principales

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Resident Population Data: Population Change », United States Census Bureau,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 8 septembre 2010)
  2. http://2010.census.gov/2010census/data/apportionment-pop-text.php
  3. « Idaho Climate Charts » (consulté en 2009-10-11)
  4. http://quickfacts.census.gov/qfd/maps/idaho_map.html
  5. http://quickfacts.census.gov/qfd/states/16000.html
  6. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_SF1_GCTP1.ST26&prodType=table
  7. a et b http://factfinder2.census.gov/bkmk/table/1.0/en/DEC/10_DP/DPDP1/0400000US16
  8. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_00_SLDS_PCT018&prodType=table
  9. http://www.healthandwelfare.idaho.gov/Portals/0/Health/Statistics/2010%20Reports/Finals.pdf
  10. http://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr61/nvsr61_01.pdf
  11. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=PEP_2012_PEPTCOMP&prodType=table
  12. http://www.census.gov/population/www/documentation/twps0056/tab27.pdf
  13. http://www.cleveland.com/datacentral/index.ssf/2012/06/americas_under_age_1_populatio.html
  14. http://www.boiseweekly.com/boise/a-short-basque-history/Content?oid=923309
  15. http://www.boisebasques.com/
  16. http://www.indexmundi.com/facts/united-states/quick-facts/idaho/hispanic-or-latino-population-percentage#map
  17. http://www.gallup.com/poll/125066/State-States.aspx?ref=interactive
  18. http://www.thearda.com/rcms2010/r/s/56/rcms2010_56_state_name_2010.asp
  19. http://www.thearda.com/Denoms/D_1117_d.asp
  20. http://www.gallup.com/poll/122075/Religious-Identity-States-Differ-Widely.aspx#1
  21. http://religions.pewforum.org/pdf/report-religious-landscape-study-full.pdf
  22. http://commons.trincoll.edu/aris/publications/
  23. http://old.usccb.org/comm/archives/2008/08-160.shtml
  24. American religious identification survey (2001)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :