Brie Larson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brie Larson
Description de cette image, également commentée ci-après

Brie Larson en 2010.

Nom de naissance Brianne Sidonie Desaulniers
Naissance (26 ans)
Sacramento, Californie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Chanteuse
Films notables States of Grace
Don Jon
Room
Séries notables United States of Tara

Brianne Sidonie Desaulniers, dite Brie Larson, née le à Sacramento en Californie, est une actrice, chanteuse et compositrice américaine.

Révélée au cinéma par States of Grace en 2013, elle remporte le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique en 2016 pour son rôle dans Room.

Biographie[modifier | modifier le code]

Brie Larson décide de devenir actrice à l’âge de sept ans et devient l’une des plus jeunes étudiantes de l’American Conservatory Theater (en). Elle déménage en 1998 à Los Angeles, juste avant son neuvième anniversaire.

Carrière d’actrice[modifier | modifier le code]

Débuts précoces et seconds rôles (1998-2012)[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière à la télévision en 1998, à l'âge de 9 ans, en jouant des petits rôles dans des émissions et séries télévisées. Entre 2001 et 2002, elle tient même un rôle régulier dans une sitcom familiale, Raising Dad, arrêtée au bout d'une saison de 22 épisodes.

L'année d'après, elle incarne Courtney Ender dans Right on Track (en), un film produit par les studios Disney. Elle a ensuite des petits rôles dans les films Pyjama Party, 30 ans sinon rien et Hoot. En 2007, elle incarne Angie dans la comédie dramatique Remember the Daze (en).

Elle parvient à accéder à des productions plus ambitieuses, en décrochant le rôle de la fille aînée de la famille de la série télévisée United States of Tara, comédie dramatique portée par l'acclamée actrice Toni Collette. La première saison débute en janvier 2009, avec douze épisodes sur la chaîne Showtime. La série continuera jusqu'en 2011, lorsqu'elle est arrêtée au bout de trois saisons et 36 épisodes.

Entre temps, l'actrice en profite pour percer au sein du cinéma indépendant américain : en 2010, elle est à l'affiche de la comédie dramatique indépendante Greenberg, de Noah Baumbach, puis fait partie de la distribution de Scott Pilgrim, acclamé premier essai hollywoodien d'Edgar Wright, où elle joue Envy Adams, l’ex petite-amie du héros incarné par Michael Cera.

En 2011, elle participe à l'indépendant Treatment, de Sean Nelson (en) et Steven Schardt, puis au drame Rampart, d'Oren Moverman, mené par Woody Harrelson, et également salué par la critique.

C'est en 2012 qu'elle parvient à aussi convaincre commercialement : en participant à la comédie policière 21 Jump Street, adaptation de la série télévisée éponyme signée Phil Lord et Chris Miller, et portée par Channing Tatum et Jonah Hill. Enorme succès au box-office, le film génère une suite encore plus populaire, mais à laquelle elle ne participera pas.

Révélation critique et ascension (2013-)[modifier | modifier le code]

L'année 2013 marque un tournant : si elle participe à la satire Don Jon, de Joseph Gordon-Levitt, où elle tient un rôle secondaire, celui de la soeur du héros, elle tient aussi un second rôle dans un autre succès critique : la romance adolescente The Spectacular Now, de James Ponsoldt.

Mais c'est surtout en tête d'affiche de States of Grace, film indépendant acclamé par la critique, qu'elle est remarquée par l'industrie. Sa performance, en tant qu'éducatrice spécialisée pour adolescents, lui vaut une flopée de prix et de nominations dans diverses cérémonies prestigieuses. Le long-métrage est très majoritairement bien reçu par la critique internationale et est présenté à plusieurs festivals, comme le Festival de Sundance.

En 2014, elle tient le premier rôle féminin de The Gambler, drame criminel de Rupert Wyatt, production plus commerciale, mais qui déçoit critiques et public. En revanche, elle tient un rôle récurent convoité, dans trois épisodes des saisons 4 et 5 de la série télévisée Community.

En 2015, elle joue la petite sœur de la star montante de la comédie Amy Schumer dans Crazy Amy, de Judd Apatow, un beau succès critique et commercial sur le territoire nord-américain. Mais elle transforme surtout l'essai de Short Term 12 avec le drame indépendant canado-américain Room, de Lenny Abrahamson, un nouveau succès critique, et une nouvelle performance acclamée.

L'année suivante, elle est attendue dans le premier rôle féminin de la comédie romantique musicale Basmati Blues, de Dan Baron.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Brie Larson signe en 2003 un contrat chez Universal Records. En octobre, son premier single « She Said » est disponible en écoute sur son site officiel. Deux autres chansons, « Ugly » et « Loser », sont disponibles en ligne sur l’Itunes Music Store en décembre et circulent sur les ondes à partir de janvier 2005. L’album Finally Out of P.E. sort finalement en octobre 2005.

Après avoir composé et interprété des chansons pour différents films, Larson se consacre à l’écriture et l’enregistrement de son second album. En 2010, elle lance également son propre label indépendant sous le nom de « Big Brass Stacks ».

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France
et aussi
Au Québec

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]