Brendan Fraser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Brendan Fraser
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Brendan James FraserVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Upper Canada College
Cornish College of the Arts (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Acteur, producteurVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Afton Smith (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Griffin Fraser (d)
Holden Fraser (d)
Leland Fraser (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinction
Films notables

Brendan James Fraser est un acteur américano-canadien, né le à Indianapolis (Indiana).

Il se fait connaître grâce au rôle de Rick O'Connell dans La Momie (1999) ainsi que ses suites Le Retour de la momie (2002) et La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon (2008), il s'oriente principalement vers des comédies telles que George de la jungle (1997) et Les Looney Tunes passent à l'action (2003), s'engageant toutefois dans des films plus sérieux, Un Américain bien tranquille (2002) et Collision (2004), qui remporte trois Oscars, dont celui du meilleur film. Fraser dispose de son étoile sur l'Allée des célébrités canadiennes (Canada's Walk of Fame) depuis 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formations[modifier | modifier le code]

Brendan Fraser est né le à Indianapolis (Indiana). Son père est fonctionnaire du ministère du tourisme canadien. Il a trois frères aînés : Kevin, Regan et Sean, ainsi qu'une sœur Carmen. Son oncle était le célèbre George Genereux qui a participé aux Jeux olympiques d'été en 1952, à Helsinki en Finlande.

Durant toute son enfance, il voyage entre l'Europe, les États-Unis et le Canada. Très tôt, il se trouve un talent pour la comédie. Il monte sur les planches pour la première fois à l'âge de douze ans puis décide de prendre des cours de théâtre quand sa famille s'installe à Londres. Après avoir étudié à l'Upper Canada College, école réservée aux garçons, il entre à l'Actors Conservatory du Cornish College of the Arts de Seattle. Il obtient son diplôme puis part travailler au Théâtre Sovremennik de Moscou et intègre la troupe du Laughin Horse Summer Theater d'Ellensburg (Washington), puis apparaît dans un grand nombre de pièces dont En attendant Godot ou Roméo et Juliette.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1989, Brendan Fraser apparaît pour la première fois au cinéma dans Comment devenir beau, riche et célèbre (How I Got Into College) de Savage Steve Holland.

En 1991, il obtient le rôle du marin aux côtés du jeune River Phoenix dans Dogfight de Nancy Savoca.

En 1992, il endosse des costumes de l'homme des cavernes dans California Man (Encino Man) de Les Mayfield. Même année, il est étudiant aux côtés de jeunes débutants Matt Damon, Chris O'Donnell et Ben Affleck dans La Différence (School Ties) de Robert Mandel.

En 1997, après de nombreux films, il devient un « Tarzan » dans la comédie parodique George de la jungle (George of the Jungle) de Sam Weisman.

En 1998, il est jardinier engagé par le réalisateur James Whale, le père de Frankenstein, dans le film biographique Ni dieux ni démons (Gods and Monsters) de Bill Condon.

En 1999, la consécration lui vient avec la superproduction hollywoodienne La Momie (The Mummy) de Stephen Sommers, une adaptation de la version du film en 1932 avec Boris Karloff, qui sera suivi Le Retour de la momie (The Mummy Returns) du même réalisateur (2002) et La Tombe de l'empereur Dragon (The Mummy: Tomb of the Dragon Emperor) de Rob Cohen (2008).

En 2002, il est membre d’une mission d’aide médicale aux côtés de Michael Caine en journaliste chevronné en pleine guerre d'Indochine dans Un américain bien tranquille (The Quiet American) de Phillip Noyce.

En 2003, il est agent de sécurité apprenti-cascadeur dans le film mêlant animation et prises de vue réelles Les Looney Tunes passent à l'action (Looney Tunes: Back in Action) de Joe Dante.

En 2004, il devient procureur général et l'époux de Jean, interprété par Sandra Bullock, dans Collision (Cash) de Paul Haggis.

Brendan Fraser, en 2007.

En 2008, il s'illustre dans le film d'aventure fantastique Voyage au centre de la Terre (Journey to the Center of the Earth), adaptation du roman de Jules Verne (1864). Un autre, dans Cœur d'encre (Inkheart) d'Iain Softley.

En 2009, il retrouve Stephen Sommers qui l'engage pour une brève apparition en tant que sergent Stone dans G.I. Joe : Le Réveil du Cobra (G.I. Joe: Rise of Cobra).

En 2010, il interprète le père de deux enfants atteints de la maladie de Pompe dans Mesures exceptionnelles (Extraordinary Measures) de Tom Vaughan. Même année, il est père de famille engagé dant une guerre sans merci dirigée par un raton-laveur rusé dans la comédie La forêt contre-attaque (Furry Vengeance) de Roger Kumble.

En 2013, il est l'imitateur d'Elvis Presley dans Pawn Shop Chronicles de Wayne Kramer, aux côtés d'Elijah Wood[1].

En 2016, il remplace Ray Liotta dans le thriller bollywoodien Line of Descent de Rohit Karn Batra[2].

En , on révèle qu'il est engagé dans le film The Whale de Darren Aronofsky[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Étoile de Brendan Fraser sur le Canada's Walk of Fame.

En , Brendan Fraser rencontre l'actrice Afton Smith lors d'un barbecue dans la maison de Winona Ryder, avec qui il se marie le et a trois fils, Griffin Arthur Fraser (né le ), Holden Fletcher Fraser (né le ) et Leland Francis Fraser (né le ). Le , leur divorce est annoncé[4].

Une étoile lui est destinée sur l'allée des célébrités canadiennes (Canada's Walk of Fame), à Toronto.

Agression sexuelle et retrait de la vie médiatique[modifier | modifier le code]

Avec l'émergence du mouvement #MeToo et les scandales liés à l'affaire Harvey Weinstein, Brendan Fraser s'est joint au mouvement en affirmant avoir subi une agression sexuelle de la part de Philip Berk, ancien président de l'Association hollywoodienne de la presse étrangère (la HFPA, qui organise les Golden Globes) décidant chaque année des nominations et attributions des Golden Globes. Les faits se seraient déroulés au Beverly Hills Hotel au cours de l'été 2003[5].

L'acteur raconte : « Il passe sa main gauche autour de moi, m'attrape la fesse, et un de ses doigts me touche au niveau du périnée. Et il commence à le bouger » et ajoute : « Je me suis senti mal. Je me sentais comme un petit enfant. J'avais comme une boule dans la gorge. J'avais l'impression que j'allais pleurer ». À la suite de cet évènement, il se serait précipité chez lui et se serait confié à sa femme, mais décide de taire son calvaire craignant de nuire à sa carrière[6].

Brendan a aussi expliqué que cet événement l'avait profondément traumatisé par la suite préférant se mettre en retrait de la vie publique. Il estime avoir été blacklisté constatant que les invitations aux évènements des Golden Globes après 2003 se firent rare par la suite.

Des faits évoqués par Philip Berk dans ses mémoires, mais nuancés. Celui-ci affirme qu'il avait « simplement pincé les fesses de Fraser », lui faisant une blague[7]. Philip Berk indique avoir rédigé des excuses qu'il fit envoyer à Fraser tout en affirmant que « la version de M. Fraser était inventée de toute pièce ».

Dans le même temps, Brendan Fraser éprouve des douleurs handicapantes, liées à la violence des cascades qu'il a effectuées lui-même lors des tournages des films La Momie, qui lui imposent de longues périodes de convalescence et le gardent à distance des studios pendant près de sept ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Guillaume Orsat est la voix française régulière de Brendan Fraser depuis La Momie en 1999[8]. Jean-Pierre Michaël et Emmanuel Curtil l'ont également doublé à trois reprises chacun. Il y a également eu Gérard Darier sur Endiablé et Monkeybone, deux films dont le doublage a été dirigé par Jean-Pierre Dorat.

Au Québec, Daniel Picard est la voix québécoise régulière de l'acteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Carton du doublage français sur le DVD zone 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ethan Anderton, « Elijah Wood, Brendan Fraser & Many More Tell Pawn Shop Chronicles », sur Firstshowing.net, (consulté le 2 avril 2021).
  2. (en) Nyay Bhushan, « Brendan Fraser Replaces Ray Liotta in Indian Mafia Thriller The Field », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2021).
  3. (en) Alexia Fernández, « Brendan Fraser to Play a 600 lb. Reclusive Man in Darren Aronofsky's Movie Adaptation of The Whale », People,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2021).
  4. (en) « Brendan Fraser et sa femme divorcent », sur The Insider, (consulté le 27 décembre 2007).
  5. « Derrière la disparition médiatique de Brendan Fraser, une agression sexuelle », sur L'Express, (consulté le 23 mars 2021).
  6. « Harcèlement : Brendan Fraser déclare avoir été agressé par l'ex-président des Golden Globes », sur Allociné (consulté le 23 mars 2021).
  7. « L'acteur Brendan Fraser raconte comment son agression sexuelle a freiné sa carrière », sur Le Figaro (consulté le 23 mars 2021).
  8. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Brendan Fraser en France » sur RS Doublage, consulté et mis en ligne le 31 août 2013
  9. « Fiche du doublage français du film George de la jungle » sur Voxofilm, consulté et mis en ligne le 31 août 2013
  10. « Fiche du doublage français du film La Différence » sur Voxofilm, consulté et mis en ligne le 31 août 2013
  11. « Comédiens ayant doublé Brendan Fraser en France » sur Doublagissimo, consulté et mis en ligne le 31 août 2013
  12. « Fiche du doublage français du film Mesures exceptionnelles » sur Voxofilm, consulté et mis en ligne le 31 août 2013
  13. a b et c « Comédiens ayant doublé Brendan Fraser au Québec » sur Doublage.qc.ca

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :