Norma Shearer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Norma Shearer
Description de l'image Norma Shearer portrait.jpg.
Nom de naissance Edith Norma Shearer
Naissance
Montréal, Québec, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 80 ans)
Woodland Hills, Californie, États-Unis
Profession actrice
Films notables La Divorcée
Marie-Antoinette
Femmes

Norma Shearer, de son vrai nom Edith Norma Shearer, est une actrice canadienne née le [1] à Montréal au Québec et morte le à Woodland Hills en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la sœur d'Athole Shearer, épouse d'Howard Hawks, et de Douglas Shearer, l'un des premiers grands spécialistes des effets spéciaux au cinéma. Durant l'adolescence, elle étudie à l'école secondaire de Westmount.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Irving Thalberg et Norma Shearer en 1928

Enfant, elle apprend le ski, la natation, le patinage, ainsi qu'à jouer des instruments tel que le piano. À neuf ans, elle assiste à une représentation des Dolly Sisters et décide qu'elle veut devenir actrice. À 14 ans, elle gagne un concours de beauté local et sent que cela est son point de départ vers la star qu'elle veut devenir. En 1920, sa mère emmène ses deux filles à New York, où elle les encourage à entrer dans les Ziegfeld Follies. C'est un échec, mais Norma Shearer réussit tout de même à se faire engager comme figurante dans plusieurs films, les premiers étant The Sign on the Door (1920) et The Flapper (1920).

Elle attire ainsi l'attention du chasseur de talents Irving Thalberg qui lui offre en 1923 un contrat de cinq ans avec la Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) qu'il vient de rejoindre. Dans les années suivantes, elle participe à plusieurs petites productions du studio qui lui permettent d'améliorer son image et son jeu d'actrice.

Elle finit par épouser en 1927 Irving Thalberg, devenu vice-président de la MGM et producteur influent. Elle est alors surnommée « la First Lady du grand écran » et essuie les critiques d'un mariage d'intérêt[2]. Le couple aura deux enfants.

La consécration[modifier | modifier le code]

Son premier succès en tant qu'actrice est le rôle de Kathi dans Le Prince étudiant (1927). Le cinéma connaît quelques changements mais Norma Shearer n'a aucun problème à faire la transition du cinéma muet au cinéma parlant. Son premier film parlant est Le Procès de Mary Dugan (1929). Quatre films plus tard, elle reçoit un oscar pour le film La Divorcée (1930) et enchaîne les grands rôles : Miss Barrett (1934), Roméo et Juliette (1936) (sa cinquième nomination à l'Oscar de la Meilleure Actrice)[3].

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

La santé de Irving Thalberg est fragile et il meurt d'une pneumonie en , à l'âge de 37 ans. Après la mort de son mari, Norma Shearer veut quitter le monde du cinéma, mais la MGM la convainc de signer un sixième contrat. David O. Selznick lui offre le rôle de Scarlett O'Hara dans Autant en emporte le vent (1939), mais le public s'y oppose formellement[4]. Elle joue alors dans Femmes (1939) et refuse le rôle de Madame Miniver.

Elle se retire du cinéma définitivement après le film Her Cardboard Lover (1942). Cette même année, elle se marie avec le Français Jacques Arrouge, un entraîneur et ancien champion de ski qu'elle a rencontré en Idaho. Elle meurt à l'âge de 80 ans d'une pneumonie à la Motion Picture Country Home en Californie le [5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Norma Shearer en 1920
Norma Shearer en 1927
Norma Shearer en 1929

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Norma Shearer dans Femmes (1939)
Norma Shearer dans We Were Dancing (1942)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Oscar[modifier | modifier le code]

Dans la culture[modifier | modifier le code]

  • Dans le film biographique Mank de David Fincher (2020) elle est interprétée par Jessie Cohen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de baptême de Edith Norma Shearer tiré de Westmount à Montréal de l'année 1903. Baptisée le 31 mai 1903 et née le 11 août 1902, en ligne sur le site Cinéartistes.
  2. Encyclopædia Universalis, « NORMA SHEARER », sur Encyclopædia Universalis (consulté le )
  3. Condé Nast, « 6 adaptations de Roméo et Juliette à voir absolument », sur Vogue France, (consulté le )
  4. « Autant en emporte le vent: quel cinéma! », sur LEFIGARO, (consulté le )
  5. (en) « Norma Shearer dead of pneumonia », sur UPI (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :