Maria Bello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maria et Bello (homonymie).
Maria Bello
Description de cette image, également commentée ci-après

Maria Bello au Festival international du film de Toronto 2013.

Nom de naissance Maria Elaine Bello
Naissance (48 ans)
Norristown (Pennsylvanie, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice

Maria Bello est une actrice américaine, née le à Norristown (Pennsylvanie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est d'origine italienne. Son père vient de Montella en Campanie.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Diplômée en sciences politiques et se destinant à une carrière juridique, Maria Bello se consacre finalement au théâtre en se produisant dans des pièces Off-Broadway comme The Killer Inside Me, Smart Town Gals ou encore Big Problems.

Elle se voit proposer un rôle régulier à la télévision dans la série d'espionnage Mr. et Mrs. Smith (1996), aux côtés de Scott Bakula. La série ne dépasse pas sa première saison de 13 épisodes.

Révélation critique[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Entre 1997 et 1998, elle est enfin révélée dans le rôle de la pédiatre passionnée Anna Del Amico dans la très populaire série médicale Urgences, qu'elle incarne seulement durant la quatrième saison, mais lui permet de remporter un Screen Actors Guild Award.

Elle passe au grand écran avec la production indépendante Permanent Midnight, de David Veloz, avec Ben Stiller et Elizabeth Hurley, qui convainc plutôt la critique en 1998.

L'année d'après, elle se fait remarquer dans le premier rôle féminin du polar Payback, aux côtés de Mel Gibson. Le film, écrit et réalisé par Brian Helgeland, est bien reçu par la critique et le public.

L'année suivante, elle tourne un documentaire au format IMAX intitulé Expédition panda en Chine. Mais est surtout à l'affiche de plusieurs films : son physique avantageux et sa fraîcheur lui permettent d'incarner tour à tour la manager du bar de Coyote Girls, en 2000, puis une chanteuse de karaoké dans Duos d'un jour (en), en 2001. Elle participe aussi à l'acclamé biopic Auto Focus, de Paul Schrader, où elle prête ses traits à une comédienne de la série Papa Schultz.

Puis en 2003, elle emporte l'adhésion de la critique dans le premier rôle féminin du drame indépendant Lady Chance, aux côtés de William H. Macy, qui fonctionne correctement au box-office, mais est largement plébiscité. La comédienne reçoit notamment un Satellite Award dans la catégorie « meilleure actrice dans un second rôle ».

Elle participe à la satire politique anti-Bush Silver City, avant de confirmer dans le drame. Elle incarne d'abord l'épouse du héros interprété par Johnny Depp dans le thriller psychologique Fenêtre secrète, adaptation d'une nouvelle de Stephen King, sorti en 2004. Puis décroche le premier rôle féminin du thriller d'action Assaut sur le central 13, aux côtés d'Ethan Hawke et Laurence Fishburne.

Mais c'est en 2005, que sa carrière connait son second sommet critique, avec le thriller A History of Violence, un énorme succès critique, qui vaut à l'actrice une poignée de nominations et quelques récompenses.

Sa performance lui permet d'enchaîner les films l'année suivante, dans des genres différents : tout d'abord le drame The Sisters, qui lui vaut quelques prix, puis l'acclamée comédie dramatique Thank you for smoking, écrite et réalisée par Jason Reitman. Elle est aussi à l'affiche du drame familial Flicka, puis surtout du drame historique World Trade Center, mis en scène par Oliver Stone.

En 2007, elle est la tête d'affiche de la comédie dramatique The Jane Austen Book Club, où elle est entourée d'une jeune Emily Blunt et de la vétérane Kathy Baker, et participe à Tabou(s), le premier film d'Alan Ball, le créateur de la série Six Feet Under. Elle partage enfin l'affiche du thriller Le Chantage avec Pierce Brosnan.

Échec commercial et retour à la télévision[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'année 2008 marque une rupture : le drame indépendant dont elle est la tête d'affiche, Downloading Nancy est un échec critique et commercial. Et son premier blockbuster, La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon, où elle remplace l'actrice britannique Rachel Weisz, est également très mal reçu par la critique, même s'il fonctionne commercialement.

Ses deux projets suivants lui permettent de renouer avec la critique, mais via des seconds rôles : en 2009, avec la comédie dramatique Les Vies privées de Pippa Lee, menée par Robin Wright, puis en 2010 avec le drame social The Company Men, écrit et réalisé par un ancien producteur d'Urgences, et mené par Ben Affleck.

L'année qui suit est définitivement celle des compromis, puisqu'elle apparaît dans la comédie potache Copains pour toujours et joue dans deux épisodes de la série télévisée policière New York, unité spéciale.

Sa prestation convainc néanmoins les responsables de la chaîne, qui lui confient le rôle principal de la série policière Prime Suspect : celui de Jane Timoney, une flic caractérielle et impulsive. Malgré un soutien critique, la série ne dépasse pas sa commande initiale de 13 épisodes.

Cette année 2011, elle participe aussi au commercial thriller d'action Identité secrète, mais garde un pied dans le cinéma indépendant avec le drame Beautiful Boy, où elle a pour partenaire Michael Shannon.

En 2012, elle persiste à la télévision en intégrant la distribution de la série policière Touch, aux côtés de Kiefer Sutherland. Ce thriller ne dépasse pas sa seconde saison et s'arrête en 2013.

En 2013, elle fait partie du drame choral Puzzle de Paul Haggis, mais est aussi au casting de l'acclamé thriller psychologique Prisoners de Denis Villeneuve. Elle retrouve aussi son rôle de Sally Lamonsoff dans la comédie Copains pour toujours 2.

En 2014, elle persiste à la télévision en étant la tête d'affiche d'un téléfilm, le thriller Big Driver.

En 2015, elle joue l'épouse du personnage principal incarné par Kevin Costner dans le drame sportif McFarland USA et mène le film d'horreur Demonic.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Maria Bello a un fils né le 5 mars 2001 de sa relation avec le producteur Dan McDermott. Elle révèle publiquement en 2013, qu'elle vit en couple avec une femme, Clare Munn[1]. Elle parle de sa situation familiale comme une « famille moderne[2]. »

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France
et aussi
Au Québec

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «L'actrice américaine Maria Bello fait son coming out », Metronews, 2 décembre 2013
  2. (en) Maria Bello, « Coming Out as a Modern Family », The New York Times, 29 novembre 2013
  3. « Fiche du doublage français du film Prisoners » sur AlloDoublage, consulté le 4 octobre 2013
  4. « Fiche du doublage français du film Payback », sur Voxofilm.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]