Famke Janssen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Janssen et Beumer.
Famke Janssen
Famke Janssen by Gage Skidmore.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Antoinette Beumer (en)
Marjolein Beumer (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

Famke Beumer Janssen (prononcé en néerlandais : [ˈfɑmkə ˈbøːmər ˈjɑnsə(n)]) est une actrice et mannequin néerlandais, née le à Amstelveen.

Au cinéma, elle est révélée au grand public en tant que James Bond girl dans GoldenEye et accède à la reconnaissance mondiale grâce à ses participations aux sagas X-Men et Taken.

À la télévision, elle se fait remarquer pour son rôle de transsexuelle dans Nip/Tuck puis confirme avec les shows Hemlock Grove et How to Get Away with Murder. En 2017, elle devient l'héroïne de The Blacklist: Redemption, il s'agit du spin-off de la série télévisée The Blacklist.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Famke Janssen est née à Amstelveen aux Pays-Bas. Le prénom Famke signifie « petite fille » en frison, la langue parlée dans la province de Frise aux Pays-Bas. En plus de sa langue maternelle, le néerlandais, elle a appris l'anglais, l'allemand et le français. Elle a deux sœurs, Antoinette Beumer (réalisatrice) et Marjolein Beumer (actrice)[1].

À la suite de l'obtention de son diplôme d'études secondaires, elle étudie pendant un an l'économie à l'université d'Amsterdam, l'idée, selon elle, la plus stupide qu'elle n'ait jamais eue. Au début des années 1990, elle s'inscrit à l'université Columbia pour y étudier l'écriture et la littérature, elle en ressort diplômée deux ans plus tard[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

1990 : Mannequinat et révélation au cinéma[modifier | modifier le code]

C'est en 1984, après s'être installée aux États-Unis, que Famke Janssen entame sa carrière de mannequin pour l'agence Elite. Elle travaille alors pour Yves Saint Laurent, Chanel, et Victoria's Secret. Ce n'est qu'après avoir obtenu son diplôme en littérature et art dramatique à l'université Columbia qu'elle part pour Los Angeles pour poursuivre sa formation d'actrice, débutée sous la tutelle d'Harold Guskin, en suivant les cours de Roy London et en décrochant ses premiers rôles.

Après s'être installée à Los Angeles, Famke obtient ses premiers petits rôles dans des séries télé comme Star Trek : La Nouvelle Génération et Melrose Place. En 1992, elle décroche son premier rôle dans un long métrage aux côtés de Jeff Goldblum dans le film Fathers & Sons. Mais c'est en 1995 qu'elle se fait vraiment remarquer dans son rôle de femme fatale dans GoldenEye, le premier James Bond joué par Pierce Brosnan. Le couple est d'ailleurs nominé lors de la cérémonie des MTV Movie Awards dans la catégorie meilleure baston.

En 1998, forte d'une nouvelle popularité, elle apparaît dans huit films, dont The Faculty, Un cri dans l'océan, Les joueurs et notamment RPM, qui permettent d'asseoir son statut. En 1999, elle joue dans le film d'horreur La maison de l'horreur avec notamment Ali Larter, Geoffrey Rush et Taye Diggs, bien que le film soit démoli par les critiques[3], il est largement rentabilisé[4]. Famke est saluée lors des Blockbuster Entertainment Awards par une nomination dans la catégorie meilleur second rôle féminin dans un film d'horreur.

2000 : succès cinématographique et télévisuel[modifier | modifier le code]

Famke Janssen, lors du Festival international du film de Boston, en 2008.

En 2000, elle prête ses traits à Jean Grey dans le blockbuster de Bryan Singer, X-Men. Elle reprend son rôle dans X-Men 2 en 2003, puis dans X-Men : L'affrontement final en 2006, cette fois sous la direction de Brett Ratner. Les trois films sont des énormes succès commerciaux[5] et la performance de Famke est notamment récompensée, en 2007, lorsqu'elle remporte le Saturn Award de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle apparaît également dans deux épisodes de la quatrième saison de la série comique Ally McBeal.

Elle joue entre-temps le rôle d'Ava Moore, une transsexuelle manipulatrice professionnelle du coaching, dans les saisons 2 et 3 de la série Nip/Tuck entre 2004 et 2005. Grâce à sa performance, elle est élue artiste féminine de l'année, en 2005, lors de la cérémonie des Hollywood Life's Breakthrough Artist of the Year Award[6]. Elle reprendra son rôle pour deux épisodes, dans la dernière saison de ce show à succès.

En 2006, lors du Festival international du film des Hamptons, elle est récompensée d'un Golden Starfish Awards pour l'ensemble de sa carrière. L'année d'après, en 2007, elle obtient le rôle principal du film indépendant La dernière mise (Turn the River en version originale) qui lui permet de décrocher le trophée de la meilleure actrice ainsi que le prix spécial, un doublé, toujours à ce même festival.

Entre 2008 et 2015, elle fait partie de la distribution principale de la populaire franchise d'action produite par Luc Besson, et menée par Liam Neeson, Taken.

2010 : réalisation, alternance cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Elle passe derrière la caméra, en 2011, pour son premier film Bringing up Bobby. avec Milla Jovovich et Marcia Cross dans les rôles principaux.

En 2013 elle est membre du jury des longs-métrages du Festival du cinéma américain de Deauville, sous la présidence de Vincent Lindon. Cette année-là, elle incarne la méchante dans la comédie horrifique Hansel et Gretel : Witch Hunters avec Jeremy Renner et Gemma Arterton. Le film est un succès commercial, décrochant la première place au box office lors de sa sortie et cumulant plus de 226 millions de dollars de recettes en fin d'exploitation[7]. Puis, elle retrouve le rôle de Jean Grey, le temps d'apparitions dans Wolverine : Le Combat de l'immortel, de James Mangold, puis X-Men: Days of Future Past, de Bryan Singer, sorti en 2014.

Parallèlement, elle interprète le premier rôle féminin de la série d'horreur Hemlock Grove, produite par Eli Roth, le temps de trois saisons diffusées exclusivement sur la plateforme Netflix. Elle rejoint ensuite la distribution récurrente de la série How to Get Away with Murder, popularisée par l'oscarisée Viola Davis et décroche une nomination lors des Gold Derby Awards dans la catégorie meilleure actrice guest dans une série télévisée dramatique.

Famke Janssen, lors du Festival ATX TV 2014 pour la série Hemlock Grove.

En 2016, elle tient le rôle de Susan Hargrave dans trois épisodes de la troisième saison la série The Blacklist, dont l'un sert d'épisode pilote du spin-off, The Blacklist: Redemption, dont elle est l'actrice principale et qui est diffusée courant 2017[8]. En , le réseau NBC annonce l'arrêt de la série à l'issue de la première saison, faute d'audiences[9].

Côté cinéma, elle rejoint Bruce Willis et Jason Momoa pour la comédie, L.A. Rush et en avril 2017, elle intègre la distribution du film Asher du Britannique Michael Caton-Jones[10]. En 2018, elle joue le rôle principal du drame de Cuba Gooding Jr., Louisiana Caviar, secondée par Katharine McPhee.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Famke Janssen, en 2013, pour le WonderCon.

Elle vit à New York dans le quartier de Greenwich Village.

Elle a été mariée au scénariste et réalisateur Tod Culpan Williams, fils de l'architecte Tod Williams, entre 1995 et 2000.

Son chien est un terrier de Boston tacheté du nom de Licorice avec lequel elle voyage régulièrement. Ses écrivains préférés sont les sœurs Brontë, Vladimir Nabokov et Jean Rhys.[pertinence contestée]

C'est elle-même qui a enregistré la version néerlandaise de la visite commentée dans tous les parcs d'attraction Disney.

La taille de ses pieds lui a valu une certaine notoriété lors de la sortie de GoldenEye car il a fallu lui faire faire des chaussures sur mesure (elle chausse du 46[11]).

Famke Janssen est végétarienne et a également posé pour PETA[12]. En plus du néerlandais, elle parle couramment anglais, allemand et français.

En 2016, l'actrice exprime publiquement sa frustration de ne pas avoir été intégrée dans le nouveau film de la saga X-Men, X-Men: Apocalypse. Elle accuse ouvertement Hollywood de faire preuve de sexisme envers les femmes plus âgées. Elle dit : "Les femmes, c'est intéressant parce qu'elles sont remplacées et les anciennes versions ne doivent jamais être revues...alors que les hommes sont autorisés à être plus âgés."[13]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Famke Jansen et Artur Balder au Golden Door International Film Fest 2015.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Juliette Degenne est la voix française régulière de Famke Janssen[14].

En France
et aussi

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Famke Janssen sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Jamie Malanowski, « FILM; A Scene Stealer's Big Score », sur https://www.nytimes.com,
  3. (en) « Review House on Haunted Hill », sur https://www.rottentomatoes.com/
  4. « BOX Office La maison de l'horreur », sur http://www.jpbox-office.com/
  5. (en) « BOX Office X-Men », sur http://www.boxofficemojo.com/
  6. (en) « Hollywood Life Magazine's Breakthrough of the Year Awards », sur http://www.gettyimages.fr/,
  7. (en) « BOX Office Hansel and Gretel », sur http://www.boxofficemojo.com/
  8. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist Spinoff Picked Up To Series, NBC, Cruel Intentions Alive », Deadline Hollywood, (consulté le 16 mai 2016)
  9. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist: Redemption Canceled By NBC After One Season », sur Deadline.com,
  10. (en) Anita Busch, « Famke Janssen Joins Cast Of Michael Caton-Jones’ Movie Asher », sur Deadline.com,
  11. focus.de
  12. Famke Janssen de X-Men est « un ange pour les animaux » dans la nouvelle campagne sexy de PETA
  13. (en) Ben Child, « Famke Janssen blames Hollywood sexism for X-Men replacement by younger actor », sur https://www.theguardian.com/f,
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Comédiennes ayant doublé Famke Janssen en France » sur RS Doublage.
  15. « Fiche du doublage français du film GoldenEye » sur AlloDoublage, consulté le 26 octobre 2012
  16. a, b et c « Comédiennes ayant doublées Famke Janssen en France », sur Doublagissimo (consulté le 16 juillet 2016)