Korakuen Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Korakuen Hall
Korakuen Hall 2007.jpg
Entrée du Korakuen Hall
Généralités
Surnom
"Madison Square Garden du Japon"
"Home of the rumble in Japan"[1]
Nom complet
Korakuen Hall
Adresse
Construction et ouverture
Construction
1962[2]
Ouverture
1962
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Tokyo Dome Corporation
Équipement
Capacité
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tokyo
voir sur la carte de Tokyo
Red pog.svg

Le Korakuen Hall (後楽園ホール, Kōrakuen hōru?) est une salle de spectacle de catch, de boxe et d'arts martiaux mixtes située dans le cité du Tokyo Dome à Bunkyo, à Tokyo au Japon[1]. Sa capacité maximale peut atteindre jusqu'à 2000 places. Elle est connue pour être l'équivalent du Madison Square Garden pour ses évènements de boxe et de catch.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut ouverte le 16 avril 1962 et offre une capacité de 1800 places assises (2005 places assises aujourd'hui[2]). Elle accueille les combats de boxe lors des Jeux Olympiques de 1964. Elle accueille par la suite de nombreux spectacles de catch et de puroresu de fédérations japonaises majeures, telles que la New Japan Pro Wrestling, l'All Japan Pro Wrestling et la Pro Wrestling NOAH, mais aussi des fédérations plus modestes telles que la Pro Wrestling Zero1, la Dragon Gate ou la Big Japan Pro Wrestling. Près de 4 000 spectacles de catch ont été répertoriés jusqu'à présent[3].

En 2008, la société Tokyo Dome Corporation, propriétaire de cette salle ainsi que du Tokyo Dome, décide de construire un second Korakuen Hall, appelé Tokyo JCB Hall, d'une capacité de 3000 places. Une fois cette salle construite, l'ancienne salle est conservée et reste utilisée et le prix de la location est abaissée (1,5 million de yens depuis 2008). Cette baisse permet aux fédérations indépendantes de catch de louer plus facilement et plus régulièrement cette salle pour leurs spectacles. En 2011, un évènement de boxe, où un match pour le titre féminin de la WBC était prévu, fut annulé à la suite du séisme touchant la côte Pacifique du Tōhoku, fragilisant les structures du bâtiment[4]. Les réparations ont été effectuées le 18 mars et les spectacles prévus se déroulaient dès le lendemain.

En février 2016, la fédération de catch américaine Ring of Honor organise deux shows dans cette salle, en partenariat avec la New Japan Pro Wrestling, un an et demi après la Total Nonstop Action pour Bound for Glory 2014[5].

Spectacles notables[modifier | modifier le code]

Vue sur un ring de boxe dans une salle à moitié vide.
Le Korakuen Hall durant un match de boxe en 2006.

Boxe[modifier | modifier le code]

Catch[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • De nombreux combats se déroulent dans cette salle dans la série manga Ashita no Joe[9].
  • Elle est souvent citée dans la série manga Ippo[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Event Hall Information », Tokyo Dome (consulté le 30 novembre 2015)
  2. a b c d e et f (en) « Korakuen Hall (Japon) », TV Trip (consulté le 30 novembre 2015)
  3. (en) « Wrestling Events », Wrestling Data (consulté le 23 novembre 2015)
  4. (ja) « 後楽園ホールの天井ゆがむ、当面興行中止 », Nikkan Sports (consulté le 30 novembre 2015)
  5. (en) « RING OF HONOR TO VISIT JAPAN FEBRUARY 19TH-20TH », Ring of Honor (consulté le 23 novembre 2015)
  6. (en) « Saturday 07 August 2004 - Korakuen Hall », BoxRec (consulté le 30 novembre 2015)
  7. a et b (en) « Korakuen Hall », BoxRec (consulté le 30 novembre 2015)
  8. (en) Joseph Lee, « TNA Bound For Glory To Take Place In Tokyo, Japan », sur 411 mania, (consulté le 21 octobre 2014).
  9. (en) « THREE ANECDOTES ABOUT ASHITA NO JOE », Manabrog Wordpress (consulté le 30 novembre 2015)
  10. (en) « Hajime no ippo », Bien choisir son film (consulté le 30 novembre 2015)