2013 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Québec
2010 2011 2012  2013  2014 2015 2016
Décennies au Québec :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Chronologie dans le monde
2010 2011 2012  2013  2014 2015 2016
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis), Asie, Europe (Belgique, France, Italie, Suisse et Vatican) et Océanie
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
6 juillet - Un train fou chargé de wagons de pétrole brut détruit le centre-ville de Lac-Mégantic, faisant 47 victimes.
10 septembre - Le ministre Bernard Drainville fait connaître les propositions visant à créer une Charte des valeurs québécoises. Elles confirment la neutralité religieuse de l'État et encadrent le port de signes religieux ostentatoires. Le projet suscite une importante controverse.
3 novembre - Denis Coderre est élu maire de Montréal avec 32 % des voix.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 2013 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 25 janvier : la Cour suprême énonce que le régime québécois sur les conjoints de fait est constitutionnel. Ceux-ci n'ont donc aucune obligation alimentaire lorsqu'ils se séparent.

Février[modifier | modifier le code]

  • 9 février : une manifestation contre le Plan Nord tourne à l'affrontement avec les policiers à Montréal. Le tout se termine par 36 arrestations.
  • 14 février : l'ASSÉ annonce qu'elle boycottera le sommet sur l'enseignement supérieur à la fin février.
  • 19 février : le gouvernement dépose le projet de loi créant un registre québécois des armes à feu. Le projet fait pour le moment consensus à l'Assemblée nationale.
  • 23 février : plusieurs manifestations ont lieu dans diverses villes du Québec pour protester contre la réforme fédérale de l'assurance-emploi.
  • Du 25 et 26 février : sommet sur l'avenir de l'enseignement supérieur. Le gouvernement Marois propose une indexation des frais de scolarité de 3 % par année et ce, au grand dam des fédérations étudiantes qui préconisaient le gel. Le gouvernement propose également la création d'un conseil national des universités et la formation de chantiers pour discuter de l'avenir des universités.
  • 26 février : une manifestation étudiante pour la gratuité scolaire dans les universités organisée par l'ASSÉ est dispersée par la police à la suite d'un affrontement avec les forces policières.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 4 mars : plusieurs syndicats et associations de chômeurs québécois forment une coalition pour mieux lutter contre la réforme fédérale d'assurance-emploi.
  • 5 mars : une nouvelle manifestation étudiante se traduit par du vandalisme et par un nouvel affrontement avec la police.
  • 21 mars : le gouvernement du Québec critique le budget fédéral dont une des clauses impose des conditions pour la formation de la main-d'œuvre afin de recevoir les subventions.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 11 avril : cinq manifestations ont lieu à travers le Québec pour protester contre la réforme de l'aide sociale que veut mettre en place la ministre Agnès Maltais[3].
  • 20 avril : Pauline Marois annonce la construction d'un nouvel hôpital à Baie-Saint-Paul, l'ancien ne pouvant résister à une secousse majeure lors d'un tremblement de terre. Le coût est de 376 millions $.
  • 27 avril : des milliers de personnes manifestent contre la réforme de l'assurance-emploi à Montréal. Des politiciens et des artistes participent à la marche pour appuyer leur démarche.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 6 mai : Québec fait connaître sa politique de redevances minières. Toutes les compagnies minières devront maintenant payer des redevances, qu'elles fassent des profits ou non. Les partis d'opposition déclarent que le Parti québécois a trahi sa promesse électorale.
  • 7 mai : la première ministre Pauline Marois annonce un investissement de 868 millions $ pour le développement d'infrastructures dans le Nord québécois au cours des cinq prochaines années.
  • 15 mai : le gouvernement dépose un projet de loi prolongeant de cinq ans le moratoire sur le forage du gaz de schiste.
  • 28 mai : Québec annonce de nouvelles compressions à l'aide sociale.
  • 30 mai : le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, annonce les orientations de son programme d'assurance-autonomie, permettant de croître le budget sur les soins à domicile pour les aînés en perte d'autonomie.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 14 juin - Le projet de loi créant des élections à date fixe est adopté. Les élections auront lieu tous les quatre ans, le premier lundi d'octobre[8].
  • 17 juin
    • Déclenchement d'une grève chez l'ensemble des travailleurs de la construction, soit environ 175 000 ouvriers[9],[10].
    • Le maire de Montréal, Michael Applebaum est arrêté à son domicile. 14 chefs d'accusation sont portés contre lui dont complot, fraudes envers le gouvernement, abus de confiance.
  • 28 juin - Le maire de Laval, Alexandre Duplessis, démissionne, à la suite d'allégations énonçant qu'il aurait sollicité les services de prostituées.
  • 30 juin - L'Assemblée nationale, en session extraordinaire, adopte une loi spéciale, obligeant les travailleurs de la construction à retourner au travail.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 5 juillet - Le village d'Eastmain est évacué à cause de feux de forêts qui le menacent.
  • 6 juillet - Des explosions dues à un déraillement de train causent plusieurs incendies dans le centre-ville de Lac-Mégantic. Plusieurs wagons du train contenaient du pétrole brut, ce qui est la cause des explosions. La tragédie fait 47 morts.
  • 10 juillet - Québec annonce une aide de 60 millions $ pour les sinistrés de Lac-Mégantic.

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux[modifier | modifier le code]

Articles sur l'année 2013 au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marc Salvet, « La TVQ passera à 9,975 % », Le Soleil, Québec,‎ (lire en ligne)
  2. La Presse canadienne, « Claude Patry du NPD passe au Bloc québécois », Métro,‎ (lire en ligne)
  3. Marie-André Chouinard, « Aide sociale – Des militants occupent les bureaux d'Agnès Maltais », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  4. Hélène Buzzetti, « Sitôt couronné, sitôt attaqué : Justin Trudeau prend les rênes du Parti libéral du Canada », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  5. Robert Dustrisac, « Pierre Karl Péladeau présidera Hydro-Québec », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  6. « Erreur judiciaire: la Cour suprême refuse d'entendre Michel Dumont », La Presse,‎ (consulté le 16 mai 2013)
  7. Denis Dufresne, « Avec prudence », La Tribune de Sherbrooke,‎ , p. 10
  8. Radio-canada, « Des élections à date fixe au Québec », Radio-canada.ca,‎ (lire en ligne)
  9. Philippe Teisceira-Lessard, « Les Chantiers paralysés », La Tribune de Sherbrooke,‎ , p. 2
  10. Philippe Teisceira-Lessard, « Grève générale illimitée dans la construction », Cyberpresse,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Ex-NHL player Georges Laraque taking a shot at politics », Canadian Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  12. [1]
  13. Québec veut interdire les signes religieux facilement visibles
  14. Maria Mourani expulsée du Bloc pour ses propos contre la charte.
  15. Manifestation contre la charte des valeurs
  16. Charte des valeurs québécoises. Sondage: 43 % pour, 42 % contre.
  17. Charte des valeurs québécoises: les évêques du Québec demandent des précisions.
  18. Amnistie internationale critique la charte des valeurs.
  19. André Boisclair relevé temporairement de ses fonctions
  20. André Boisclair intente une poursuite contre la CAQ
  21. La charte des valeurs va trop loin, selon Parizeau
  22. Charte des valeurs:Bouchard appuie la vision de Parizeau
  23. Politique économique: Marois préconise l'emploi et l'investissement
  24. Vingt Janettes pour la charte des valeurs
  25. Laraque accusé de fraude, article sur www.rds.ca.
  26. Charte: coup de massue des droits de la personne
  27. Libre-échange Canada-UE: Québec donne son appui
  28. Souveraineté: Ottawa s'attaque à la règle du 50 % plus une voix
  29. Sophie Prégent succède à Raymond Legault
  30. L'Assemblée nationale dénonce Ottawa à l'unanimité
  31. Louis-Jean Cormier, Marie-Mai et Marc Dupré se démarquent au 35e Gala de l'ADISQ
  32. Nouveau tarif d'électricité: Alcoa menace de fermer ses alumineries au Québec
  33. Denis Coderre, 44e maire de Montréal
  34. Régis Labeaume réélu à Québec avec 74 % des voix
  35. Québec maintient l'interdiction des signes religieux pour les employés de l'État
  36. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/11/12/002-mylene-paquette-traversee-atlantique.shtml
  37. (en) Canadian Press, « Guy Turcotte case sees Quebec Court of Appeal order new trial of man who stabbed his children to death », The National Post,‎ (lire en ligne)
  38. (en) Katherine Wilton et Paul Cherry, « Guy Turcotte not-guilty verdict overturned; to be arraigned Thursday », The Gazette,‎ (lire en ligne)
  39. La Presse canadienne, « Guy Turcotte a comparu à Saint-Jérôme pour meurtres prémédités », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  40. La libérale Houda-Pepin en rupture avec son parti sur la laïcité
  41. Daniel Boyer président de la FTQ
  42. Québec annonce un déficit de 2,5 milliards
  43. Duceppe juge trop restrictive la charte de la laïcité
  44. Les libéraux Philippe Couillard et David Heurtel élus dans Outremont et Viau
  45. Le projet de loi sur les mines est adopté
  46. Dominique Poirier nommée déléguée générale du Québec à New York
  47. Dany Laferrière entre à l'Académie française
  48. Daniel paillé quitte le Bloc québécois
  49. Marois et Hollande au même diapason
  50. Maria Mourani passe dans le camp des fédéralistes
  51. Lac-Mégantic: un premier train depuis la tragédie
  52. Joël-Denis Bellavance, « La Cour suprême donne raison à Claude Robinson », La Presse,‎ (consulté le 23 décembre 2013)