1979 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éphémérides
Chronologie du Québec
1976 1977 1978  1979  1980 1981 1982
Décennies au Québec :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Chronologie dans le monde
1976 1977 1978  1979  1980 1981 1982
Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
22 mai : le Parti conservateur de Joe Clark remporte les élections fédérales mais devra former un gouvernement minoritaire.
27 octobre : inauguration de la centrale LG-2 à la Baie James par le premier ministre René Lévesque.
10 octobre : premier match des Nordiques de Québec dans la LNH.
30 juin : la Banque provinciale du Canada et la Banque canadienne nationale fusionnent pour former la Banque nationale.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1979 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 13 juillet : deux délinquants, Gilles Pimparé et Normand Guérin, sont accusés du meurtre de deux adolescents le 3 juillet dernier, Chantale Dupont et Maurice Marcil, qu'ils ont jeté en bas du pont Jacques-Cartier après les avoir délestés de leur argent. La jeune fille avait auparavant été violée. Ce crime crapuleux fera la manchette des journaux pendant une partie de l'été et sera l'objet d'un film documentaire (Le Pardon) au début des années 1990[19],[20].

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux[modifier | modifier le code]

Articles sur l'année 1979 au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Fournier. Le FLQ. Québec-Amérique. 1982. p. 471
  2. Bilan du Siècle
  3. Claude Larochelle. Les Nordiques. Lotographie. 1982. p. 52
  4. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal. 1982. 273
  5. J.-Jacques Samson, « 120 000 usagers privés d'autobus », Le Soleil,‎ , A-1
  6. Pierre Vennat, « 20 p.c. d'augmentation pour 200 000 travailleurs du secteur public : Le salaire minimum réclamé sera de $265 », La Presse,‎ , A-3
  7. Pierre Godin. René Lévesque tome 3. Boréal. 2001. p. 391
  8. a b c d e et f « Chronologie parlementaire 1977-1979 » (consulté le 12 mai 2009)
  9. En flagrant délit de pouvoir, p. 275
  10. Site officiel de Broue
  11. Les Nordiques, p. 32
  12. En flagrant délit de pouvoir, p. 277
  13. Bilan du Siècle
  14. Starmania aux Archives de Radio-Canada
  15. Bilan du Siècle
  16. Voir l'article Élection fédérale canadienne de 1979
  17. René Lévesque tome 3, p. 411
  18. L'Annuaire du Québec 1979-1980, p. 15
  19. André Cédilot, « Séquestration, vol qualifié, viol, attentat à la pudeur...: Les deux suspects faisaient déjà face à une vingtaine d'accusations », La Presse,‎ , A-2
  20. La Rage dans La Presse
  21. Bilan du Siècle
  22. Mourir à tue-tête sur IMDB
  23. Voir l'article Liste des lauréats des prix Félix en 1979
  24. Jacques Dallaire, « Les autobus roulent sur un baril de poudre », Le Soleil,‎ , B-1
  25. Pierre Gravel, « Un géant bon pour mille ans », La Presse, Montréal,‎ , A1
  26. En flagrant délit de pouvoir, p. 286
  27. L'Annuaire du Québec 1979-1980, p. 3
  28. En flagrant délit de pouvoir, p. 289
  29. Idem, p. 291