1970 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Québec
1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973
Décennies au Québec :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Chronologie dans le monde
1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973
Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
29 avril : le PLQ remporte l'élection générale avec 45 % des votes et 71 des 108 comtés. Le PQ, avec 23 % du vote, n'obtient que 7 comtés. Robert Bourassa devient le plus jeune premier ministre de l'histoire du Québec, à l'âge de 36 ans.
25 juin : Claude Castonguay dépose son projet de loi 8 sur l'assurance-maladie. Malgré l'opposition des médecins spécialistes, le nouveau régime entre en vigueur le 1er novembre.
7 novembre : inauguration du pont Pierre-Laporte. Le pont est nommé en mémoire de Pierre Laporte, le ministre du gouvernement Bourassa enlevé et assassiné par le FLQ en octobre.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1970 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

  • 3 avril : Robert Bourassa promet 100 000 emplois avant la fin de son premier mandat.
  • 27 avril : les médias annoncent que 9 camions de la Brink's remplis de valeurs mobilières et gardés par 30 policiers armés ont quitté le siège social de la Trust Royal pour Toronto. C'est le coup de la Brink's[7].
  • 29 avril : le PLQ remporte l'élection avec 45 % des votes et 71 des 108 comtés. Le PQ, avec 23 % du vote, n'obtient que 7 comtés. René Lévesque ne réussit pas à se faire réélire de sa circonscription de Laurier où il est battu par le libéral André Marchand. L'Union nationale subit la débandade: 17 % du vote, mais les 17 comtés lui donnent l'opposition officielle. Le Ralliement créditiste, avec 11 % des votes, obtient 11 comtés. Le chef des libéraux Robert Bourassa devient le plus jeune premier ministre de l'histoire du Québec à l'âge de 36 ans[8].

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 8 juin : première du téléroman Les Berger, diffusé par Télé-Métropole. Cette émission sera l'une des plus regardées au Québec durant les années 1970[12].
  • 9 juin : ouverture de la première session de la 29e législature (en). L'instauration complète d'une assurance-maladie est annoncée, de même qu'une loi de protection du consommateur[4].
  • 18 juin : dans son discours du budget, Bourassa annonce des dépenses de 3.677 milliards de dollars et des revenus de 3.479 milliards de dollars pour 1970-1971[13].
  • 24 juin : une bombe explose contre un mur du quartier général du ministère de la Défense à l'occasion de la Saint-Jean. Un fonctionnaire fédéral y perd la vie.
  • 25 juin : Claude Castonguay dépose son projet de loi 8 sur l'assurance-maladie.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 3 juillet : les médecins spécialistes se prononcent contre le projet de loi 8 et refusent de signer une entente avec le gouvernement[14].
  • 16 juillet : la loi 21, permettant d'acquérir les terrains pour l'aménagement du parc Forillon, en Gaspésie est votée.

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 1er novembre : entrée en vigueur de l'assurance-maladie.
  • 6 novembre : Bernard Lortie, soupçonné d'avoir participé à l'enlèvement de Pierre Laporte, est arrêté dans un logement de Montréal.
  • 7 novembre : inauguration du pont Pierre-Laporte[24].
  • 10 novembre : la session reprend son cours. Le projet de loi 45 sur la Protection du Consommateur est déposé.
  • 11 novembre : les médecins spécialistes signent finalement une entente avec Québec.
  • 24 novembre : dépôt du projet de loi créant un Conseil du Trésor.

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux[modifier | modifier le code]

Articles sur l'année 1970 au Québec[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal. 1982. p. 130
  2. « Loto-Québec est lancée », Le Devoir,‎ , p. 1
  3. Bilan du siècle
  4. a, b, c et d « Chronologie parlementaire 1969-1970 » (consulté le 1er mai 1970)
  5. Gilles Lesage, « Les prévisions de dépenses du Québec: Un taux d'accroissement de 10 % », Le Devoir,‎ , p. 1
  6. En flagrant délit de pouvoir, p. 133
  7. Louis Fournier. FLQ. Québec-Amérique. 1982. p. 255
  8. Voir l'article Élection générale québécoise de 1970
  9. Bilan du Siècle
  10. En flagrant délit de pouvoir, p. 142
  11. Bilan du Siècle
  12. Bilan du Siècle
  13. Gilles Lesage, « Le budget: austérité et consolidation », Le Devoir,‎ , p. 1
  14. Bilan du siècle
  15. Bilan du Siècle
  16. Bilan du Siècle
  17. En flagrant délit de pouvoir, p. 145
  18. Bilan du Siècle
  19. FLQ, p. 295
  20. Idem, p. 305
  21. Idem, p. 316
  22. Idem, p. 329
  23. Idem, p. 351
  24. En flagrant délit de pouvoir, p. 155
  25. FLQ, p. 367
  26. Idem, p. 370