Sol Zanetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sol Zanetti
Fonctions
Chef d'Option nationale
En fonction depuis le
Prédécesseur Nathaly Dufour
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sainte-Foy, Québec
Parti politique Option nationale
Profession Philosophe, Enseignant

Sol Zanetti est enseignant en philosophie au Campus Notre-Dame-de-Foy et l'actuel chef du parti politique indépendantiste québécois Option nationale[1]. Le dévoilement de son élection a eu lieu le 26 octobre 2013 à la Tohu à Montréal, au terme d'une campagne de course à la chefferie déclenchée le 14 août 2013, à la suite du retrait de la politique active du premier chef et fondateur du parti Jean-Martin Aussant[2],[3],[4],[5].

Sol Zanetti succède à la chef du parti par intérim Nathaly Dufour. Il est le premier chef élu de la formation. Lors du congrès de janvier 2016, Sol Zanetti obtient un vote de confiance de 99%.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sol Zanetti est né en 1982 à Sainte-Foy d’une mère shawiniganaise et d’un père italien.

Il grandit en banlieue de Québec et obtient en 2002 un double DEC au cégep de Lévis-Lauzon en sciences humaines et langues, puis complète un baccalauréat en philosophie à l’Université Laval. Issu d’une famille majoritairement défavorable au projet d’indépendance du Québec, c’est à cette époque, au contact de la pensée de Pierre Falardeau, que Sol devient résolument indépendantiste. L’audace et l’authenticité de sa démarche le touchent profondément. Le caractère internationaliste du nationalisme falardiste lui a aussi fait prendre conscience que la lutte à mener par le peuple québécois n’est autre que le volet local d’une lutte plus globale pour l’émancipation des peuples, un combat qui concerne l’humanité tout entière.Pendant ses études, il se distingue comme journaliste étudiant et fonde un groupe de musique. Au Campus Notre-Dame-de-Foy, il occupe un poste de conseiller sur l’exécutif du syndicat ainsi que sur plusieurs comités.

Après avoir travaillé comme préposé aux bénéficiaires à L’Institut universitaire en santé mentale de Québec, il obtient un poste d’intervenant clinique au Centre psychanalytique de traitement des psychoses, le « 388 », où il travaillera pendant cinq ans. En 2007, il obtient un poste d’enseignant en philosophie au Campus Notre-Dame-de-Foy.

C’est en février 2012 qu’il plonge dans l’action politique après avoir invité Jean-Martin Aussant au collège où il enseigne pour parler de l’indépendance du Québec. Premier candidat d’Option nationale dans la circonscription de Louis-Hébert, il met sur pied et organise de toute pièce le Programme national d’assemblées de cuisine d’ON. Il est élu membre du Conseil national lors du deuxième congrès du parti, où il obtient le deuxième plus grand nombre de votes des membres. Au printemps 2012, dans le cadre de l’opposition populaire à l’augmentation des frais de scolarité, il s’implique à partir de Québec dans le collectif des Professeurs contre la hausse.

Lors de la course à la chefferie du Bloc québécois de 2014, il s'engage derrière Mario Beaulieu, qui crée la surprise en devenant chef de ce parti fédéral indépendantiste avec 53% des voix[6].

Formation[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

  • Chef d'Option nationale (26 octobre 2013 – aujourd'hui)
  • Conseiller, Conseil national d’Option nationale (mars 2013 – octobre 2013)
  • Responsable national et cofondateur, Programme national d’assemblées de cuisine (décembre 2012 – aujourd'hui)
  • Candidat pour ON dans Louis-Hébert, élections provinciales 2012
  • Membre de l’exécutif d’ON Louis-Hébert (printemps 2012 – aujourd'hui)
  • Organisateur et accompagnateur d’un voyage humanitaire d’étudiants au Guatemala, Campus Notre-Dame-de-Foy (mai 2011)
  • Membre du comité de négociation de la convention collective, Campus Notre-Dame-de-Foy (2011)
  • Membre du comité du Fond de perfectionnement, Campus Notre-Dame-de-Foy (2009 – 2012)
  • Conseiller sur l’exécutif du syndicat, Campus Notre-Dame-de-Foy (2008 – 2012)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]