Claude Sabourin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Claude Sabourin, né le 9 octobre 1961, est un homme politique et enseignant québécois. Il a été le chef du Parti vert du Québec de novembre 2010 jusqu'à ce qu'il démissionne au cours du congrès de son parti en février 2013.

Biographie et carrière politique[modifier | modifier le code]

M. Sabourin possède un baccalauréat en sciences politiques de l'UQÀM. Il s'est joint au Parti vert en 2002 et fut candidat de ce parti dans deux circonscriptions fédérales et trois provinciales. Président du parti provincial de 2004 à 2006, il a aussi écrit un livre intitulé «Le Parti Vert: Pour une politique du 21e siecle». M. Sabourin travaillait au sein du parti tout en enseignant à temps partiel au moment où il s'est présenté à la chefferie.

Il a été élu chef du Parti vert du Québec le 20 novembre 2010, finissant légèrement devant son adversaire Paul-André Martineau, alors président sortant du parti, au second tour. En janvier 2011, il en appela à un moratoire au sujet de l'exploitation des gaz de schiste.

Le 24 février 2013 M. Sabourin, alors chef du PVQ, démissionne au cours du congrès du parti qui s'est déroulée au collège Maisonneuve, à Montréal, les 23 et 24 février 2013[1], quelques heures avant le dévoilement du résultat d'un vote de confiance[2]. La démission de M. Sabourin intervient le deuxième jour du congrès. Quelques heures plus tard, Jean Cloutier est alors élu chef par intérim avec 51% des voix au premier tour.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ici Radio Canada :Le chef du Parti vert du Québec quitte son poste en plein congrès
  2. La Nouvelle Union, 23 février 2013, Claude Sabourin pourrait perdre son poste de chef du PVQ