1883 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éphémérides
Chronologie du Québec
1880 1881 1882  1883  1884 1885 1886
Décennies au Québec :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Chronologie dans le monde
1880 1881 1882  1883  1884 1885 1886
Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1883 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

  • 2 avril : un mandement de l'archevêque de Québec, Elzéar-Alexandre Taschereau, statue que toute personne soulevant le moindre préjugé contre l'Université Laval désobéira au saint-Siège et sera déclarée « mauvaise catholique »[12].
  • 19 avril : l'édifice du Parlement, sur la côte de la Montagne, est gravement touché par un incendie. Les pompiers de la ville peuvent sauver l'aile droite et empêcher que le feu ne se communique aux maisons environnantes, mais le reste du bâtiment est une perte totale. La bibliothèque parlementaire est également détruite : seuls 4 500 des 30 000 livres qu'elle comptait peuvent être sauvés. L'incendie, probablement accidentelle, a pris naissance dans la salle du Conseil législatif et s'est rapidement communiquée aux autres pièces[13].
  • 21 avril : le commissaire des incendies commence une enquête sur les circonstances entourant l'incendie du Parlement[14].

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

  • 10 août : un incendie ravage une partie du village de Sillery près de Québec. Onze maisons sont brûlées mais il n'y a pas de perte de vie[18].

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rumilly 1941, p. 35.
  2. « Élections contestées », L'Événement,‎ , p. 4.
  3. a b c d e f g h et i « Chronologie parlementaire. 1882 - 1883. », Informations historiques, sur www.assnat.qc.ca, Assemblée nationale du Québec, (consulté le 12 mars 2009).
  4. Rumilly 1941, p. 52.
  5. Jean Cournoyer, La mémoire du Québec, [détail de l’édition], p. 1032.
  6. Rumilly 1941, p. 42.
  7. « Législature provinciale », L'Événement,‎ , p. 2.
  8. Rumilly 1941, p. 55.
  9. « L'incendie de l'église de Rivière-du-Loup: perte totale », L'Événement,‎ , p. 3.
  10. « L'Albani », L'Événement,‎ , p. 2.
  11. Rumilly 1941, p. 50.
  12. Rumilly 1941, p. 55-56.
  13. « Conflagration: La bâtisse parlementaire réduite en cendres », L'Événement,‎ , p. 4.
  14. « Enquête sur l'incendie du Parlement », L'Événement,‎ , p. 5.
  15. a et b Lacoursière 1996, p. 345.
  16. « Le creusement du chenal », L'Événement,‎ , p. 4.
  17. « Le Lac Saint-Jean », L'Événement,‎ , p. 4.
  18. « Grand incendie à Sillery », L'Événement,‎ , p. 4.
  19. Lacoursière 1996, p. 346.